AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.02 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 30/02/1963
Mort(e) à : Saint-Nazaire , le 25/01/2016
Biographie :

Emmanuel Darley est un écrivain et dramaturge français.

Il suit d'abord des études de cinéma à l'Université Paris-3 avant de travailler une quinzaine d’années en librairie. Par la suite, il s'installe dans l'Aude. Il continue de voyager, en Afrique de nouveau, en Asie un peu (passages au Japon, au Viêt Nam), en Europe enfin, sur des lieux de conflits, à Sarajevo, ou de tensions, à Lampedusa.

Il publie pour commencer deux romans : "Des petits garçons" (éditions POL, 1993) puis" Un gâchis" (éditions Verdier, 1997). Après cette entrée dans le domaine romanesque, c'est la rencontre avec le théâtre, avec des compagnies, avec des metteurs en scène, des acteurs comme avec d'autres auteurs.

Il va alors se consacrer largement à l'écriture dramatique. Certaines de ces pièces seront lues, d'autres mises en espace, éditées, d'autres jouées.

Une première pièce, "Badier Grégoire" est mise en espace par Michel Didym à Théâtre Ouvert en mai 2000. "Pas bouger", créée en 2001 par la compagnie Labyrinthes à Montpellier, a été traduite en plusieurs langues et largement représentée en France comme à l'étranger.

Il revient au roman en 2003 avec "Un des malheurs" (éditions Verdier), prix littéraire Charles-Brisset, puis en 2007 avec "Le Bonheur" (éditions Actes Sud).

En 2008 il collabore avec le metteur en scène espagnol Andrés Lima pour le spectacle "Bonheur ?" représenté à la Comédie Française.

En 2009, création de sa pièce "Le mardi à Monoprix", mis en scène par Michel Didym avec Jean-Claude Dreyfus.

Quelques-uns de ses textes ont fait l’objet d’adaptation radiophonique sur France Culture.

Il a travaillé, entre autres, avec Jean-Marc Bourg, Gilles Dao, Michel Didym et Jean-Claude Fall.

site officiel : http://emmanueldarley.com/
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Conférence avec Emmanuel Darley, écrivain et dramaturge, Valérie Schlée, écrivain et Domique Marin, psychanalyste à la chapelle des pénitents bleus dans le cadre du programme de rencontres pour l'exposition de Serge Griggio "rendez-vous à l'atelier". Production http://msk-productions.blogspot.fr/
Podcasts (1)

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
fbalestas   25 mai 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Moi aussi de père en fils, je suis passeur. Par la mer, je passe. Marin passeur, on peut dire. Trafics en tout genre depuis toujours. Ce qui paye. Ce qui rapporte. Cigarettes, alcool ou bien armes. Bonshommes en ce moment.
Commenter  J’apprécie          00
19chantal   27 avril 2016
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Cette fois c'est bien fini, il nous faut nous résoudre. La vie ici n'est plus vivable. Etre sans rien, sans droits, encore, nous en avons pris l'habitude, mais désormais nos vies mêmes sont en danger. C'est moi qui vous mets tous en danger. Je me suis engagé, j'ai voulu résister, faire valoir, mais nous sommes si petits. On sait ce qu'il advient des petits qui protestent. Deviennent vite disparus.
Commenter  J’apprécie          60
lacrocheteuse   09 juillet 2014
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Un souvenir "un caillou"

Il est rond, il est lisse, c'est comme la peau d'un petit enfant et dans ma main il repose il me fait sa caresse....
Commenter  J’apprécie          50
Emmanuel Darley
Meps   06 décembre 2019
Emmanuel Darley
Sans doute, oui, la faute à parabole. C'est avec parabole que tout a commencé, que l'on s'est mis à regarder autour, à se regarder ici et à se dire, qu'est-ce que c'est ce pays ? Qu'est-ce que c'est la vie sinon rien ? Rien qui vaille. Pas même une promesse. Poussière et soleil. Trop nombreux pour le peu. Rien vraiment prévu à part bricole, débrouille et coups de main. Rien à voir du tout avec ce que parabole montre. La vie, la vraie. Riche et opulente. Tout beau alléchant. Personne dehors à traîner ou bien tenir les murs. Riches et solides ls murs, pas même nécessaire d'être nombreux à les tenir.
Commenter  J’apprécie          30
AnnaDelRio   16 mars 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Tu t'en vas. Tu dis ça, je m'en vais et ta main quitte ma joue, j'en garde la brûlure. Tu t'en vas, tu dis encore qu'un jour tu reviendras, qu'un jour bientôt c'est moi qui ferai le voyage pour là-bas te rejoindre.

Pour là-bas enfin vivre, tu dis. Je ne sais pas. Qu'est-ce que c'est ici vivre, si tu n'y es pas ?

Je m'en vais. Je te tourne le dos. Je me mets en chemin et mes jambes tremblent un peu. Je regarde vers l'avant, je vérifie une nouvelle fois qu'avec moi le souvenir de toi est à sa place, bien au chaud.

Je le garde à l'abri et je m'en vais vers là-bas.
Commenter  J’apprécie          30
AnnaDelRio   16 mars 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Tu t'en vas le soir comme si de rien et tu retrouves les rues, les avenues, la foule, personne ne te voit, tu n'existes pas, et demain, celui-là patron, il te l'a dit, demain je te donne l'argent, direct comme ça, je te le donne, alors tu es d'accord et tu dis merci, qu'est-ce que tu pourrais dire, va bien finir par te le donner l'argent, bien finir par y avoir un vrai demain, tu dis merci et puis tu vas, tu viens à travers la ville. Tu marches égyptien le long des façades, tu attends la nuit pour rejoindre la maison, la grande maison abandon où vous logez avec les autres, où il y a ton épouse et tes filles.
Commenter  J’apprécie          10
Meps   06 décembre 2019
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Pas pensé à ça. Pas du tout, non.

Tu fais tes premiers pas dans là-bas et c'est comme basculer, entrer d'un coup dans un autre monde.

Il se passe quelque chose d'étrange. Tout le monde te regarde. Personne ne comprends quand tu parles. Toi-même tu ne saisis rien de ce qui est écrit et dit. Tu restes là interdit et tu repenses à celui-là sur le chemin qui t'avait dit, tu parles pas bonheur ? Langue bonheur ? Pas facile ça va être pour toi.
Commenter  J’apprécie          10
AnnaDelRio   16 mars 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Combien là-dedans ? Dépêchons, allez, ouvrez ! Encore quelques uns là dedans qui respirent ? Faites vite ! Ouvrez-moi cette porte.

Qu'est-ce que vous transportez ?

Y a rien là-dedans. Des tomates, quoi. Déjà vu des tomates respirer, vous ?

Personne ne respire plus là-dedans mais je sais bien ce qu'il en est. Ouvrez cette porte, c'est un ordre, ouvrez, allez et déchargez-moi ça en vitesse.

Ça, quoi ? Les tomates ?
Commenter  J’apprécie          10
AnnaDelRio   16 mars 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Il se passe quelque chose d'étrange. Tout le monde te regarde. Personne ne comprend quand tu parles. Toi-même tu ne saisis rien de ce qui est écrit et dit. Tu restes là interdit et tu repenses à celui-là sur le chemin qui t'avait dit, tu parles pas bonheur ? Langue bonheur ? Pas facile, ça va être pour toi.
Commenter  J’apprécie          10
AnnaDelRio   16 mars 2020
Le Bonheur de Emmanuel Darley
Vous avez oublié, fermé les yeux et jamais ne dites, avant. Jamais vous ne dites, le pays. C'est ici le pays. Ici. Parfois vous dites, vous commencez à dire, je me souviens, et tous alors de vous regarder et le souvenir de rester suspendu.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Répliques de théâtre 2

Couvrez ce sein que je ne saurais voir.

Raymond Queneau
Alfred Jarry
Guillaume Apollinaire
Molière

8 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : theatre françaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..