AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.41 /5 (sur 76 notes)

Biographie :

Né en Isère en 1979, emmanuel Delporte est novelliste et romancier. Ses textes ont été publiés chez différents éditeurs et il a notamment remporté un prix littéraire (le prix Masterton) en 2017 pour un récit historico-fantastique.

En parallèle à cette carrière d'auteur, il a exercé pendant 15 ans comme infirmier en réanimation dans les hôpitaux publics, avant de rejoindre la faculté de médecine de l'Université de Montréal où il travaille actuellement comme coordonnateur de formation.

Il vit depuis 2019 au Canada avec sa famille.

Ajouter des informations
Bibliographie de Emmanuel Delporte   (31)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Cronos   23 juin 2022
Chroniques de la réanimation de Emmanuel Delporte
« Réanimation ». Un mot qui fait frémir, qui fait penser en vrac à des comateux, à Pâques, à la série télé « The Walking dead », au film « L’expérience interdite », à des projets scientifiques secrets menés par Big pharma sur injonction des Illuminatis.



— Ah bon, t’es infirmier ! C’est dur, comme métier. Tu travailles dans quel service ?



— En réanimation.



— La réanimation ? C’est les gens dans le coma, c’est ça ?



Dans l’imaginaire collectif, on confond la réanimation avec les urgences ou la neurologie. Dans ce monde fantasmé, la neurologie est ce service où le docteur House s’installe pour regarder la téloche en compagnie de patients végétatifs. Les urgences sont un service qui ressemble à la série télé du même nom, où des médecins et soignants unis comme les doigts de la main sauvent trois vies à la minute.
Commenter  J’apprécie          10
JeanneSelene   21 juin 2016
Stalingrad de Emmanuel Delporte
Je suis le crocodile, l'âme et le corps de la Russie, qui dévore ses ennemis et protège ses enfants. Je suis le loup des steppes gelées, qui sillonne les frontières et plante ses crocs dans la gorge de l'envahisseur. Je suis l'ours, je suis l'aigle, je suis la chouette, le rapace qui tue ses ennemis la nuit. Je suis Baba Yaga, qui voyage dans les arcanes du temps, au centre du chaos, partout et nulle part à la fois, à la fois morte et vivante, à la fois dans le présent et le passé.
Commenter  J’apprécie          60
Dionysos89   22 mars 2020
Styx, tome 1 : Répliques de Emmanuel Delporte
Dans quelques années, les hommes croiront que la Terre a été créée dans une usine et voudront savoir pourquoi on ne change pas les pièces qui dysfonctionnent.
Commenter  J’apprécie          70
Dionysos89   19 octobre 2021
Styx, tome 1 : Répliques de Emmanuel Delporte
— C’est légal, votre histoire ?

— La légalité… Elle varie en fonction du montant que l’on paie, n’est-ce pas le principe de nos démocraties ?
Commenter  J’apprécie          70
Diabolau   09 janvier 2020
Biocide de Emmanuel Delporte
Victoire vivait sur un tout autre rythme. Elle ne possédait ni télévision ni téléphone portable et ne voyait pas l'intérêt de se connecter aux réseaux sociaux. Elle aimait se promener à pied, en prenant son temps.

Elle avait vu ces diverses contraintes et obligations devenir de plus en plus prégnantes. Elle sentait plus que quiconque la pression démesurée qui était mise sur les épaules des hommes. Elle sentait les cordes du monde vibrer de plus en plus fort, secouer les points d'attache, faisant trembler les structures mêmes de l'Univers. Il lui paraissait évident que l'être humain s'était lancé dans une course folle, éperdue, contre sa propre nature. Elle était convaincue qu'il n'en résulterait qu'un fracas épouvantable, une catastrophe démesurée, et son extinction finale.
Commenter  J’apprécie          50
pixton   23 octobre 2019
Styx, tome 1 : Répliques de Emmanuel Delporte
Certains jours, quand je contemple les murs sans fenêtres qui m’entourent, je prie pour n’être qu’un songe, un rêve condamné à l’oubli, l’ultime pensée fugace d’un soldat sur le point de mourir. J’ai parfois l’impression de sentir Naomi contre moi. Certains matins, j’entends Lindsay qui me demande pourquoi les étoiles brillent. Je me réveille alors en sursaut, je me jette devant le miroir en espérant y voir le reflet d’Ellis Dawn, mais je ne trouve qu’un fantôme.
Commenter  J’apprécie          30
JeanneSelene   21 juin 2016
Stalingrad de Emmanuel Delporte
Tu ne rêves pas, Evgeny Kostioukov.

Tu viens de te réveiller.
Commenter  J’apprécie          50
Diabolau   05 septembre 2020
Chroniques de la réa de Emmanuel Delporte
Je ne connais pas l'avenir. Aucun de nous ne le connaît. Mais si nous ne changeons rien [...], si les productions industrielles restent aussi délocalisées, favorisant les échanges commerciaux intercontinentaux et polluants, si la déforestation et la destruction des habitats naturels d'animaux sauvages restent aussi intenses, si les politiques publiques ne donnent pas de moyens suffisants aux hôpitaux et ne revalorisent pas les métiers des soignants, si enfin, les populations [...] ne revoient pas leur manière de penser le monde et leurs priorités, et ne travaillent pas ensemble pour créer un monde plus solidaire et réactif, qui ne dépendrait pas que d'une poignée de "héros" [...], alors j'imagine que les conditions seront réunies pour qu'une nouvelle catastrophe d'ampleur mondiale surgisse. Un "héros" [...] retournerait en première ligne sans se poser de questions. Mais un être humain de chair et de sang, conscient de sa propre vulnérabilité, père ou mère de famille, qui porterait un regard lucide sur l'institution hospitalière et sur la société dans son ensemble, pourrait légitimement se demander si ce combat, si ces risques, si cette dévotion valent vraiment les risques encourus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Diabolau   19 mai 2019
Aux douze coups de minuit... de Emmanuel Delporte
"Je te quitte. Je m'en vais."

Comme ça. Comme si ce qu'ils avaient vécu n'était rien. Elle était une princesse vampire qui l'avait abandonné, exsangue, crevant sur le trottoir glacial de son existence ravagée. Elle lui avait lancé cette phrase mortelle sans hésiter, sans même trembler, comme si elle pouvait tout effacer d'un seul coup de pinceau.



[Le portrait]
Commenter  J’apprécie          30
Rubinowy   19 septembre 2016
Stalingrad de Emmanuel Delporte
"L'humanité engendrait sans cesse des fous que nous faisions semblant de ne pas voir ."
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Emmanuel Delporte (201)Voir plus


Quiz Voir plus

La Sélection tome 1 de Kiera Cass

Quel est le nom de famille d'America ?

Sanger
Leger
Il n'est pas mentionné
Singer

7 questions
885 lecteurs ont répondu
Thème : La Sélection, tome 1 de Kiera CassCréer un quiz sur cet auteur