AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 275 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 15/09/1969
Biographie :

Emmanuelle Pagano est née dans l'Aveyron en septembre 1969.

Elle est mariée, elle a trois enfants, nés en 1991, 1995, et 2003.

Elle a raté son bac, l'a repassé, puis a fait en pointillés d'assez longues études en "Esthétique du cinéma et de l'audiovisuel". Elle a abandonné sa thèse sur « le cinéma cicatriciel » pour écrire des romans dans lesquels elle cherche encore à rouvrir et grattouiller des cicatrices, et tant pis si ça fait un peu mal.

Elle est agrégée d'arts plastiques, matière indisciplinée considérée à tort comme mineure, enseignée au compte-gouttes et peut-être en voie de disparition.

Après avoir habité sur le Vercors pendant sept ans, elle vient de s'installer sur le plateau ardéchois.

Elle est l'auteure de "Pour être chez moi", récit, paru aux éditions du Rouergue (2002), de "Pas devant les gens", roman, publié aux éditions de La Martinière, (2004).

En 2006, elle reçoit le Prix TSR du roman pour "Le Tiroir à cheveux", publié chez. P.O.L.

Elle publie par la suite deux autres romans: "Les Adolescents troglodytes" et "Les Mains gamines" (qui reçoit le Prix Wepler 2008 et le Prix Rhône-Alpes du Livre 2009).

En 2008, la Librairie Olympique propose une édition limitée d'une nouvelle (tirée à 250 exemplaires): "Le Guide automatique".

En 2010, elle publie une œuvre présentée comme autofictive et qui met en scène une relation épistolaire entre deux écrivains: "L'Absence d'oiseaux d'eau". L'année suivante paraît "La Décommande", court texte.

En 2012, elle publie "Un renard à mains nues", un recueil de nouvelles.

En 2018, elle reçoit le Prix du roman d'écologie pour "Sauf riverains".

Emmanuelle Pagano est un des auteurs/adhérents de la Maison des écrivains et de la littérature à Paris.
+ Voir plus
Source : auteurs.arald.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La Fête du Livre de Bron propose chaque année une journée de réflexion sur des enjeux majeurs de la littérature contemporaine. le vendredi 8 mars 2019, nous proposions un focus sur les liens entre littérature, nature sauvage, grands espaces, sciences humaines et environnement. Lors de cette 33ème édition, nous avions la chance d'accueillir Pierre Schoentjes, professeur à l'Université de Gand, spécialiste du « nature writing » en langue française pour un grand entretien exceptionnel, animé par Thierry Guichard, à revivre ici en intégralité. Dans Ecopoétique, Pierre Schoentjes étudie les spécificités du « nature writing » en langue française – le terroir plus que la terre, le lieu plutôt que le paysage, l'esthétique plutôt que l'éthique – en délimitant un corpus littéraire constitué d'écrivains comme Jean-Loup Trassard, Pierre Gascar, Charles-Ferdinand Ramuz ou Philippe Jaccottet. Mais il explore aussi les oeuvres d'écrivains très contemporains comme Emmanuelle Pagano, Belinda Cannone ou Marie-Hélène Lafon. En partenariat avec l'Université Lyon 2, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes. ©Garage Productions. Un grand merci à Stéphane Cayrol, Julien Prudent et David Mamousse.
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (91) Voir plus Ajouter une citation
sophronie   27 mai 2020
L'Absence d'oiseaux d'eau de Emmanuelle Pagano
Je ne veux pas écrire avec une fleur dans les cheveux, je voudrais écrire comme on mord dans la viande, avec des dents et de la farine, avec du sang et du désir.
Commenter  J’apprécie          20
saphoo   03 avril 2010
L'Absence d'oiseaux d'eau de Emmanuelle Pagano
nos livres ne sont pas des boîtes où nous enfermons les papillons, ils sont les cocons où s’agitent et s’affairent les chenilles, et nos mots, nos phrases, sont faits de soie vivante. Ils sont cet espace étroit dans lequel deux chenilles tissent, chaque jour, chaque heure. elle tapissent les parois par la bouche de baisers de mots, de caresses, de corps à corps. je passe ma main sur l’abdomen doux de la chenille. Quand ce sera fini, qui pourra dire si nous avons été amants ou jumeaux ? “

Commenter  J’apprécie          110
Bazart   07 janvier 2020
En cheveux de Emmanuelle Pagano
Le châle est grisâtre sans éclairage et avant mfme d être tricoté il venait déjà du sombre de la mer.
Commenter  J’apprécie          120
claraetlesmots   16 décembre 2014
En cheveux de Emmanuelle Pagano
Je crois qu'elle aimait les bois pour la même raison de transparence contrariée, de luminosité en alternance, je crois que ce qu'elle aimait dans les bois, ce n'était pas l'ombre, non, c'était la lumière au contraire, piégée, par les fentes des frondaisons, tombant en rayons comme des branches cassées, ou réservée au regard de bascule en arrière, vers la rosace du ciel dessinée par les hauts épicéas lorsqu'elle se laissait aller allongée sur le dos dans une courte clairière. Y voir menu, apercevoir par les trouées, c'était ce que ma tante préférait.
Commenter  J’apprécie          100
isanne   05 novembre 2019
Nouons-nous de Emmanuelle Pagano
Le maraîcher prend une pomme dans sa main et m'explique que le rouge sur le jaune des Chanteclair est le résultat d'un coup de lune. Il est si tôt que le jour se lève à peine, je suis la première au marché. Cette couleur rose-orangé, c'est l'éclat de la lune sur la face de la pomme tournée vers elle pendant la nuit. Je n'en crois rien, je souris, mi-moqueuse, mi-charmée, et sur ses joues toutes fraîches, la même couleur apparaît.
Commenter  J’apprécie          100
saphoo   03 avril 2010
L'Absence d'oiseaux d'eau de Emmanuelle Pagano
Ce n’est pas simple, parce que, parfois, mes enfants sont ma prison. Ma liberté pourtant. Je me suis battue pour les garder et les élever. ils sont ma force, ma liberté , et mon mur d’enceinte. Ils m’empêchent de partir, de quitter complètement mon mari, qui les a pris dans ses bras sans question. ils m’interdisent parfois d’écrire, de vivre ma vie, et dans le même temps, en même temps ils sont ma vie. “

Commenter  J’apprécie          100
isanne   06 novembre 2019
Nouons-nous de Emmanuelle Pagano
Quand il joue, je n'entends pas la musique, j'entends ses mains, le son de ses doigts, leurs déplacements et leurs appuis sur le manche de la guitare, le frottement ténu mais décidé des ongles durs sur les cordes. J'entends le décollement de la barrette formée par les phalanges tendues de son index, comme un arrachement que la mélodie ne parvient pas tout à fait à masquer.
Commenter  J’apprécie          100
claraetlesmots   02 décembre 2013
Nouons-nous de Emmanuelle Pagano
Devant le miroir, elle se regarde sous toutes les coutures, elle se cherche des imperfections, elle n’en trouve pas, elle ressort de la salle d’eau belle et satisfaite, mais ce qu’il y a juste sous la peau ne se reflète pas. Ce qui est là, en elle, et ce qui nous empêche de nous aimer, elle ne le verra jamais.
Commenter  J’apprécie          90
sophronie   12 mai 2020
Nouons-nous de Emmanuelle Pagano
Elle lit dans la véranda, de nuit, sous le rond de l'ampoule nue au plafond. Au dessus de ses cheveux, des phalènes lui font une auréole, à moins que ce soit les pensées sorties du livre par sa tête. En tout cas, ça vibre et ça tournoie.
Commenter  J’apprécie          40
Emmanuelle Pagano
chrysalide   13 juillet 2011
Emmanuelle Pagano
Tu sais, ce que je ressens pour toi n'est pas venu comme ça d'un coup, même s'il y a eu un moment de bascule dans les lettres, c'est venu petit à petit, très vite, mais petit à petit, ça n'a jamais cessé de progresser, comme les enfants grandissent, millimètre par millimètre, on ne s'en rend pas compte, et puis soudain, les enfants sont plus grands que soi. Maintenant, mon amour pour toi est comme ça, il me dépasse. Rien à voir avec les grandes pluies qui emportent la rivière en quelques minutes. Je me suis noyée tellement peu à peu que je ne m'en suis pas aperçue. Mais lorsque j'ai ouvert la bouche, elle s'est remplie d'eau."
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
36 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..