AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 115 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Emmanuelle Piquet est licenciée en psychologie, titulaire d’un master ESC et diplômée de l’Institut Gregory Bateson en psychothérapie brève et stratégique. Pendant quinze ans, elle a travaillé en entreprise, d’abord comme consultante et formatrice en management, puis comme Directrice des Ressources Humaines.
Depuis 4 ans, elle est installée en libéral ; elle reçoit à Mâcon et à Lyon. La moitié de sa patientèle la consulte pour des problématiques de souffrance enfantine et adolescente. Elle écrit par ailleurs pour les enfants et a publié en 2011 « A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin » aux Editions Sarbacane.

Ajouter des informations
Bibliographie de Emmanuelle Piquet   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'amitié occupe une place centrale dans la vie de notre enfant. Mais parfois certaines de ses relations nous inquiètent. Cette vidéo parle d'une amitié toxique. Mia a 7 ans, et depuis la maternelle elle est amie avec Jade. Pourtant, un soir sur deux, Mia raconte à sa mère à quel point Jade n'a pas été gentille à l'école, qu'elle n'a pas voulu jouer avec elle, ou qu'elle lui a dit qu'elle ne serait pas invitée à son anniversaire. En tant que parent, ce genre de situation nous rend triste et en colère. On aimerait que notre enfant joue avec d'autres camarades, qu'il comprenne que cette amitié n'est pas saine. On aimerait aller voir les parents de cet enfant qui fait souffrir le nôtre... Que faire ? Faut-il intervenir ou ne pas s'en mêler ? Voici les conseils en images d'Emmanuelle Piquet, thérapeute, spécialiste du harcèlement scolaire. Elle nous guide pour agir à notre juste place et nous donne des ressources pour faire face aux situations difficiles que nos enfants rencontrent dans leurs relations avec les autres. Pour aller + loin, découvrez son livre « Votre enfant face aux autres ». Il parle de ce sujet qui préoccupe de plus en plus les parents : les relations de leurs enfants avec les autres, leurs amis, les profs, les frères et soeurs. L'enfant est-il à l'aise ? Aimé ou rejeté ? Valorisé ou non ? Plein de situations concrètes que ce livre nous aide à affronter : https://livre.fnac.com/a16589129/Emmanuelle-Piquet-Votre-enfant-face-aux-autres-L-aider-dans-les-relations-difficiles Abonnez-vous à notre chaîne Les Arènes du Savoir https://www.youtube.com/c/lesarenesdusavoir/?sub_confirmation=1 Suivez-nous sur les réseaux Instagram https://www.instagram.com/les_arenes Twitter https://twitter.com/les_arenes Facebook https://www.facebook.com/editionslesarenes

+ Lire la suite

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
ordinary_reader   13 novembre 2017
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
AUTREFOIS, QUAND ON SE FAISAIT AGRESSER, on répliquait par des coups. Les bagarres s'enchaînaient et, au final, c'était la loi du plus fort.
Commenter  J’apprécie          190
zazimuth   30 avril 2019
Je me defends du sexisme de Emmanuelle Piquet
Je vais te montrer que pour arrêter les méthodes qui ne fonctionnent pas, le mieux est de faire carrément l'inverse. C'est-à-dire de prendre un virage à 180 degrés. Car lorsque les gens disent "je ne sais plus quoi faire, je suis dans une impasse", souvent ils n'ont pas conscience qu'il suffirait qu'ils fassent demi-tour pour en sortir. (p.15)
Commenter  J’apprécie          60
milamirage   07 mai 2014
À quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? de Emmanuelle Piquet
Faire un câlin...

Adorer un livre

Courir sous la pluie

Caresser un chat

Offrir un cadeau

Chercher ses clés

Jongler au soleil

Plonger dans une vague

Raconter une blague

Aimer un film

Refaire un câlin

(dit ma maman qui compte vivre longtemps)

Commenter  J’apprécie          50
MIOP   29 mars 2016
Te laisse pas faire ! de Emmanuelle Piquet
C'est sans doute évident, mais autant le rappeler, la tristesse est une émotion très forte chez l'enfant harcelé.



Tristesse qu'il tente de cacher à l'enfant harceleur (« je ne vais pas lui faire ce plaisir-là ») et parfois à ses parents pour ne pas les inquiéter ou pour qu'ils n'interviennent pas. Ce faisant, bien évidemment, il l'amplifie et ce sont parfois des enfants en proie à de terribles sanglots que je reçois en consultation.



Il est impératif, lorsque vous la percevez, de l'accueillir avec tous les égards. En disant par exemple lorsque les larmes commencent à pointer : « Vas-y pleure, parce que, franchement, tu as de quoi, c'est vraiment horrible comme situation et je me demande même comment tu fais pour ne pas pleurer plus, viens dans mes bras. »



Une fois cette tristesse prise en compte et donc apaisée, on pourra se mettre à la recherche de la flèche.
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
Quand les adultes des établissements interviennent, c'est souvent en sanctionnant les harceleurs, et au collège, certains se fichent pas mal d'être sanctionnés. C'est même comme s'ils gagnaient une médaille. Et si ce n'est pas le cas, le risque c'est qu'ils continuent mais en étant encore plus malins pour ne pas se faire à nouveau punir, ou bien qu'ils arrêtent les agressions directes mais que la victime soit toujours aussi isolée, aussi peu respectée.

Parfois, au collège, des réunions sont organisées avec des spécialistes qui viennent expliquer à toute la classe les conséquences pénales du harcèlement ou, bien les dommages psychologiques qu'ils peut causer. C'est important parce que les harceleurs ne se rendent pas forcément compte du mal qu'ils font. Mais lorsqu'aucune de ces solutions ne fonctionne, alors il faut réfléchir différemment.
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
(...) ta tentative inefficace pour te protéger, c'est de cacher le plus possible que tu es différent. Mais c'est comme un complexe : le simple fait de le cacher le met encore plus en exergue.
Commenter  J’apprécie          30
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
(...) ce que je propose aux enfants qui se font embêter, c'est un boomerang ou une flèche de résistance. C'est à dire une arme qu'on ne peut pas utiliser en attaque. Pour qu'elle fonctionne, il faut qu'elle se nourrisse de la violence envoyée par le harceleur. C'est pourquoi on appelle ça aussi du "judo verbal".
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
La culpabilité que ressent Jean est tout à fait logique, mais le problème avec cette émotion bien particulière, c'est que si on n'en fait rien, qu'on se contente de la ruminer, elle devient de plus en plus écrasante, et sans servir à grand-chose : on se tourmente de plus en plus, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          20
MathildeLitteraire   25 octobre 2020
Le harcèlement scolaire de Emmanuelle Piquet
Le Larousse définit ainsi le harcèlement : "l'action de harceler consiste à soumettre quelqu'un à d'incessantes petites attaques." L'administration part de la définition générale en considérant que ce qui caractérise le harcèlement en milieu scolaire est à la fois l'âge des protagonistes et les territoires au sein desquels il se produit.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   13 mai 2017
Mon ado, ma bataille de Emmanuelle Piquet
Si l’on ne considère pas intrinsèquement l’adolescence comme une transition à part, ni comme une période obligatoirement critique, comment pourrait-on la définir ? On pourrait sans doute mettre chacun d’accord sur l’idée qu’il s’agit (quel que soit le critère spatio-temporel) du temps juste avant et pendant lequel on attendra du petit d’homme qu’il se prépare à entrer dans le monde adulte (qu’il finisse ou pas par y aller). Cette définition est valable pour chaque moment de l’Histoire, que l’adolescence ait lieu au Moyen Âge ou aujourd’hui ; elle ne présuppose pas une défaillance ou une spécificité interne au peuple qu’elle décrit ; elle indique juste ce à quoi on attend qu’il se prépare et ce à quoi, conséquemment, il tente (ou pas) de se préparer.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Emmanuelle Piquet (172)Voir plus


Quiz Voir plus

L'hômme qui plantait des arbres

Nom de l'Illustrateur

Jules Romain
Bruno Testu
Willi Glasauer
Gladys Comte

16 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : L'homme qui plantait des arbres de Jean GionoCréer un quiz sur cet auteur