AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Emmanuelle Piquet est licenciée en psychologie, titulaire d’un master ESC et diplômée de l’Institut Gregory Bateson en psychothérapie brève et stratégique. Pendant quinze ans, elle a travaillé en entreprise, d’abord comme consultante et formatrice en management, puis comme Directrice des Ressources Humaines.
Depuis 4 ans, elle est installée en libéral ; elle reçoit à Mâcon et à Lyon. La moitié de sa patientèle la consulte pour des problématiques de souffrance enfantine et adolescente. Elle écrit par ailleurs pour les enfants et a publié en 2011 « A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin » aux Editions Sarbacane.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Emmanuelle Piquet vous explique pourquoi et "Comment ne pas être un prof idéal". Découvrez dans cette vidéo ses conseils pour faire cesser un chahut général. Elle vous propose de découvrir sa méthode : le virage à 180 °. Notre site internet : http://www.payot-rivages.fr/ Notre page Facebook : https://www.facebook.com/pg/EditionsPayot/posts/?ref=page_internal Notre compte Twitter : https://twitter.com/Editionspayot?lang=fr Notre compte Instagram : https://www.instagram.com/editionspayot/ Music: www.bensound.com
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Emmanuelle Piquet
rabanne   13 novembre 2017
Emmanuelle Piquet
Evidemment, ce n'est pas facile de répondre à ceux qui t'embêtent et te font mal, d'arriver à ce qu'ils arrêtent, car ce sont toujours des adversaires coriaces.
Commenter  J’apprécie          240
rabanne   13 novembre 2017
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
AUTREFOIS, QUAND ON SE FAISAIT AGRESSER, on répliquait par des coups. Les bagarres s'enchaînaient et, au final, c'était la loi du plus fort.
Commenter  J’apprécie          190
zazimuth   30 avril 2019
Je me defends du sexisme de Emmanuelle Piquet
Je vais te montrer que pour arrêter les méthodes qui ne fonctionnent pas, le mieux est de faire carrément l'inverse. C'est-à-dire de prendre un virage à 180 degrés. Car lorsque les gens disent "je ne sais plus quoi faire, je suis dans une impasse", souvent ils n'ont pas conscience qu'il suffirait qu'ils fassent demi-tour pour en sortir. (p.15)
Commenter  J’apprécie          60
milamirage   07 mai 2014
À quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? de Emmanuelle Piquet
Faire un câlin...

Adorer un livre

Courir sous la pluie

Caresser un chat

Offrir un cadeau

Chercher ses clés

Jongler au soleil

Plonger dans une vague

Raconter une blague

Aimer un film

Refaire un câlin

(dit ma maman qui compte vivre longtemps)

Commenter  J’apprécie          40
MIOP   29 mars 2016
Te laisse pas faire ! : Aider son enfant face au harcelement à l'école de Emmanuelle Piquet
C'est sans doute évident, mais autant le rappeler, la tristesse est une émotion très forte chez l'enfant harcelé.



Tristesse qu'il tente de cacher à l'enfant harceleur (« je ne vais pas lui faire ce plaisir-là ») et parfois à ses parents pour ne pas les inquiéter ou pour qu'ils n'interviennent pas. Ce faisant, bien évidemment, il l'amplifie et ce sont parfois des enfants en proie à de terribles sanglots que je reçois en consultation.



Il est impératif, lorsque vous la percevez, de l'accueillir avec tous les égards. En disant par exemple lorsque les larmes commencent à pointer : « Vas-y pleure, parce que, franchement, tu as de quoi, c'est vraiment horrible comme situation et je me demande même comment tu fais pour ne pas pleurer plus, viens dans mes bras. »



Une fois cette tristesse prise en compte et donc apaisée, on pourra se mettre à la recherche de la flèche.
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
Quand les adultes des établissements interviennent, c'est souvent en sanctionnant les harceleurs, et au collège, certains se fichent pas mal d'être sanctionnés. C'est même comme s'ils gagnaient une médaille. Et si ce n'est pas le cas, le risque c'est qu'ils continuent mais en étant encore plus malins pour ne pas se faire à nouveau punir, ou bien qu'ils arrêtent les agressions directes mais que la victime soit toujours aussi isolée, aussi peu respectée.

Parfois, au collège, des réunions sont organisées avec des spécialistes qui viennent expliquer à toute la classe les conséquences pénales du harcèlement ou, bien les dommages psychologiques qu'ils peut causer. C'est important parce que les harceleurs ne se rendent pas forcément compte du mal qu'ils font. Mais lorsqu'aucune de ces solutions ne fonctionne, alors il faut réfléchir différemment.
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
(...) ta tentative inefficace pour te protéger, c'est de cacher le plus possible que tu es différent. Mais c'est comme un complexe : le simple fait de le cacher le met encore plus en exergue.
Commenter  J’apprécie          30
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
(...) ce que je propose aux enfants qui se font embêter, c'est un boomerang ou une flèche de résistance. C'est à dire une arme qu'on ne peut pas utiliser en attaque. Pour qu'elle fonctionne, il faut qu'elle se nourrisse de la violence envoyée par le harceleur. C'est pourquoi on appelle ça aussi du "judo verbal".
Commenter  J’apprécie          20
Rhl   13 mars 2018
Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet
La culpabilité que ressent Jean est tout à fait logique, mais le problème avec cette émotion bien particulière, c'est que si on n'en fait rien, qu'on se contente de la ruminer, elle devient de plus en plus écrasante, et sans servir à grand-chose : on se tourmente de plus en plus, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   13 mai 2017
Mon ado, ma bataille de Emmanuelle Piquet
Si l’on ne considère pas intrinsèquement l’adolescence comme une transition à part, ni comme une période obligatoirement critique, comment pourrait-on la définir ? On pourrait sans doute mettre chacun d’accord sur l’idée qu’il s’agit (quel que soit le critère spatio-temporel) du temps juste avant et pendant lequel on attendra du petit d’homme qu’il se prépare à entrer dans le monde adulte (qu’il finisse ou pas par y aller). Cette définition est valable pour chaque moment de l’Histoire, que l’adolescence ait lieu au Moyen Âge ou aujourd’hui ; elle ne présuppose pas une défaillance ou une spécificité interne au peuple qu’elle décrit ; elle indique juste ce à quoi on attend qu’il se prépare et ce à quoi, conséquemment, il tente (ou pas) de se préparer.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L.O.L: La série

À la base de cette histoire, il existe une particularité entre les deux personnages principaux. Quel est-elle?

Ils sont de la même famille sans le savoir.
Ils ont le même prénom et nom de famille.
Ils sont de faux jumeaux.
Ce sont des espions pour le MIB.

13 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : adolescence , scolarité , humourCréer un quiz sur cet auteur