AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.23 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Clichy , le 5/10/1959
Biographie :

Éric Halphen, né le 5 octobre 1959 à Clichy, est un magistrat français. Juge anti-corruption, il a notamment instruit l'affaire des HLM de Paris et l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine au Tribunal de grande instance de Créteil.

Il est le co-fondateur de l'association Anticor.

Il est le fils du journaliste André Halphen, fondateur de l'hedomadaire Télé-Poche.

Source : wikipedia.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Eric Halphen, romancier (1/2)

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   16 octobre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Le procès-verbal, voilà tout ce qui comptait. On avait beau asticoter, cuisiner, feindre la surprise ou l’indignation, passer des heures avec un naïf ou un menteur professionnel, monter des pièges ou des coups de bluff, seuls les mots retranscrits avaient de l’importance. C’étaient eux qui seraient un jour lus par les magistrats de correctionnelle ou des assises, eux seuls qui feraient office de vérité judiciaire. Le reste, les propos échangés dans son cabinet, les gestes et les connivences ne valaient pas plus que du vent. À ses débuts, Barth avait pris beaucoup de temps à tenter d’utiliser, autant que faire se peut, la façon de parler et le vocabulaire de ceux qui s’exprimaient devant lui. L’expérience lui avait appris que, non seulement cela alourdissait le procès-verbal, le rendant d’une lecture ardue voire incompréhensible, mais surtout qu’à trop vouloir être fidèle on finissait par déformer, par trahir, la caricature prenant le pas sur la reproduction ; par accroître, en fin de compte, les différences. Du coup, il avait fini par choisir le fond plutôt que la forme, la synthèse au lieu de l’exhaustivité.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Dionysos89   30 octobre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Barth avait tout eu. Un homme qui avait pénétré sa fille seulement âgée de six mois, la tuant sur le coup. Un violeur qui recrutait ses victimes sur les parkings des grandes surfaces, et qui n’oubliait pas en partant de faire main basse sur le contenu du Caddie. Un instituteur pédophile qui s’était tapé une bonne partie de sa classe, qu’il s’agisse de garçons ou de filles, pendant plusieurs années. Et puis aussi des spécialistes des tournantes dans les caves des cités, des agresseurs d’homos, des pervers mondains et des sado-masos. Des tarés de toutes sortes, quoi. Mais cela, c’était du jamais vu. Car celui qui se trouvait devant lui avait opté pour l’innovation : entrant la nuit dans le service gériatrie de plusieurs hôpitaux, il avait violé cinq femmes dans leur sommeil, la cadette d’entre elles ayant atteint « les soixante-quatorze printemps. L’une des vieilles, s’étant réveillée brusquement pendant l’acte, avait été tellement surprise qu’elle avait été victime sur-le-champ d’un infarctus qui lui avait coûté la vie.

- Je ne voulais pas leur faire de mal, vous savez, dit l’homme.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
Dionysos89   20 septembre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Se pencher sur la vie des autres, c'était peut-être une bonne manière de continuer à supporter la sienne, tout compte fait.
Commenter  J’apprécie          232
Dionysos89   08 décembre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Pleure tout ton soûl. Les hommes qui jouent les durs ignorent comment ça fait du bien, de pleurer. Ceux qui ne pleurent pas ne savent pas aimer.



Commenter  J’apprécie          200
Dionysos89   09 novembre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Ça disait tout, le rock. La souffrance et l’isolement. La misère et la révolte. La profondeur et la simplicité. Ça montrait le chemin, ça aidait à y voir clair. Toute la journée, par exemple, il l’avait passée avec les Yardbirds. Efficacité. Musicalité. Nostalgie. Et surtout les solos d’Eric Clapton, qui y gagnerait par la suite, en raison de la virtuosité de son jeu de main sur le manche, le surnom de Slowhand. La branlette.



Commenter  J’apprécie          172
Dionysos89   16 novembre 2014
Maquillages de Eric Halphen
Ça servait surtout à ça, un père : veiller aux larmes, les empêcher d’éclore, les sécher. Un père se devait d’être un type rassurant même si, lui, était inquiet, d’être celui qui indique le chemin même si lui ne sait pas où il va. Un père, c’était l’illustration vivante de l’adage faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais.



Commenter  J’apprécie          160
rkhettaoui   01 août 2019
La piste du temps de Eric Halphen
Quels que soient les milieux sociaux, les situations professionnelles, les origines, il n’y avait qu’une chose qui les intéressait, tous : les meurtres. Le reste, qu’il s’agisse de trafics de drogue ou de voitures volées, de braquages ou d’escroqueries, ils n’en avaient absolument rien à faire. La société avait beau changer, les préoccupations évoluer, les siècles se succéder, seul le sang mettait le public en émoi. À croire que la vie ne leur donnait pas assez d’émotion, que chacun avait besoin d’une bonne dose de drame pour affronter l’écoulement du temps.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 août 2019
La piste du temps de Eric Halphen
Les magistrats l’impressionnaient, alors, ils symbolisaient pour lui la justesse, la droiture, l’esprit de sacrifice ; il avait rapidement déchanté. Plus de quinze ans s’étaient écoulés, depuis, et c’est à peine s’il avait vu tout ce temps passer. Mais avec cette jeunette qui débarquait, oui, elle faisait vraiment très jeune, cette Marianne –, il fallait bien se rendre à l’évidence : il était sans doute devenu un vieux type, usé et marqué, à la foi en berne et à la tolérance voisine de zéro.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 août 2019
La piste du temps de Eric Halphen
Les nanas.

Plus il vieillissait et plus elles étaient jeunes. Puissance irrésistible du fric. Les mirages. Lumière qui éblouit, masque, triche. L’aveuglement des phares. Qu’est-ce que tu veux que je te fasse, chéri ? Leurs seins, leurs culs, leurs jambes. De la musique techno. Leurs chattes. S’y perdre. S’y perdre à en mourir.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 août 2019
La piste du temps de Eric Halphen
Il se couchait de plus en plus tard. À croire que la nuit lui faisait peur, qu’affronter le sommeil était une entreprise qui le rebutait malgré lui. Mais les programmes télé l’agaçaient, et il avait parfois l’impression d’avoir écouté tous les disques. Du coup, deux ou trois jours auparavant, il avait décidé de se remettre à la lecture. Dans les rayons de sa bibliothèque, il avait découvert un livre, sans doute acheté à l’époque par Nathalie, dont le titre – Les Grandes Blondes – l’avait attiré, et dont quelques lignes, lues au jugé, l’avaient amusé. L’humour y était débridé, l’écriture à la fois jubilatoire et maîtrisée. Avec ce roman, l’attention et la concentration revenaient, le simple contentement de se laisser bercer par la force des mots, par le déroulé de l’intrigue, le stimulait comme lorsqu’il était gamin.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur