AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.66 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Erin Graham (un pseudonyme) est auteur de romance.



Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
acta49   18 septembre 2018
Sex Addict de Erin Graham
Le vilain petit canard devient le plus beau cygne de la mare. Alors certes, avant cela il a connu beaucoup de tristesse et de douleur. Mais c’est aussi ça qui l’a rendu beau. Vous savez, vous pensez que les gens sont tous biens, normaux, sans problème. Mais nous avons tous des hontes cachées. Des périodes de nos vies à affronter. Seulement, tout se passe à l’intérieur. Et vous, vous êtes pareil que les autres. Pas mieux ni pire. Vous avez vos souffrances et vos combats. Et quand on parle avec vous, on ne soupçonne pas ce qui se passe en vous. Vous avez votre place dans la société. Vous la méritez autant que n’importe qui. N’ayez pas peur de cela. Vous ferez des erreurs et ensuite essaierez de les rattraper. Et, parfois, vous aurez un moment de paix. Ça s’appelle la vie, monsieur Nicols.
Commenter  J’apprécie          30
LiliMatoline   17 décembre 2019
L'homme idéal est une licorne comme les autres de Erin Graham
Chapitre 1 :

Laly

Opération romance

«… Donc, pour ce que ça vaut, je pense qu’ignorer ses remarques reste une option judicieuse.

– Donc, voilà… Plutôt que d’attendre que le grand bonheur m’arrive tout cuit dans le bec, je vais aller le chercher… Mais pas n’importe où ! J’ai, grâce à nos lectures, sélectionné une petite liste de profils intéressants.

– Putain, on se croirait dans une agence d’intérim !

– Merci Stan pour ce commentaire que je ne prendrai pas en compte. Donc, je disais, les hommes susceptibles de me plaire…

Je pose ma règle sur la première catégorie.

– Les bikers… Comme dans Dark Ride… T’avais bien aimé aussi, celui-là, Gaëlle !

Mon amie semble pétrifiée…

– Oui, OK, mais Laly… C’est une fiction… Dans la vraie vie…

– Non, mais, évidemment que je sais que dans la vraie ça ne sera pas pareil. Mais quand même, Gaëlle. Il y a une base. Je trouve ça trop sexy, tu vois ?

Mon amie ne répond pas, oscillant entre une bonne envie de rire et une obligation de rester sérieuse. Je sais que ça peut paraître ridicule. Mais je ne supporte plus mon célibat et il faut bien débuter quelque part, de toute manière. Ce n’est pas en restant dans le schéma école-maison-famille que je pourrai changer ma vie, alors, quitte à choisir, autant agir dans la direction qui m’attire… Quitte à essuyer quelques désillusions, je pense que dans le lot, je pourrais, éventuellement, trouver mon Graal.

Je continue donc mon exposé des faits.

– Mais ce ne sont pas les seuls qui me font craquer… Il y a également le patron… Tu sais, Gaëlle, comme dans The Boss. Il était bien aussi, le mec. Super sexy… Il s’entraînait même au MMA.

Stan éclate de rire.

– Donc, en sueur, collant et odeurs douteuses…

Je ne l’écoute pas, je ne l’écoute pas…

– Oui, OK, mais Laly… Ton patron s’appelle Mme Knops et est âgée de 55 ans je te rappelle…

Ah oui, merde !

...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   17 décembre 2019
L'homme idéal est une licorne comme les autres de Erin Graham
Chapitre 1 :

Laly

Opération romance



«...Silence pesant dans la pièce. Je fronce les sourcils avant d’oser demander de plus amples explications. Ce mec est épuisant, c’est incroyable.

– Comment ça « les culottes » ? Je ne vais pas demander aux hommes de m’offrir des culottes, non ? J’imagine bien : « Si tu veux m’offrir un truc, je suis une fan de culottes, surtout n’hésite pas » ! Stan, tu sais que tu devrais quand même aller consulter ?

– Non, Laly ! répond-il en levant les yeux au ciel. Je parle du niveau d’humidité de tes culottes. Genre, ton boss, deux culottes noyées. Le biker, en revanche, une simple petite humidité à peine perceptible… Et hop, la culotte a parlé, le boss remporte ! Enfin, tu vois l’idée ?

Je vois surtout qu’il a vraiment un problème. J’en ai marre de ce type !

– Je trouve ça pas mal !

Et Gaëlle qui plussoie ! Non, mais sérieusement, comment voulez-vous que j’avance avec des meilleurs amis pareils ? Je suis cuite, destinée à la solitude éternelle, le Piou-piou, moi je vous le dis.

Je m’enfonce dans le canapé, l’esprit épuisé.

– Mouais. On verra pour ça.

Stan hausse les épaules, détaché.

– Bon, peu importe, de toute manière, c’est ton problème à toi. Si tu préfères risquer une petite mare asséchée comme en plein désert alors que les chutes du Niagara t’attendent, libre à toi. Tu ne viendras pas te plaindre.

– Il n’est pas question de ça, Stan ! m’énervé-je. Simplement, il n’y a pas que la culotte qui compte dans la vie !

– Waouh ! Ça c’est de la citation. Je te la pique, ça peut toujours servir !

Je lance un regard noir à Gaëlle qui remporte à l’instant la palme de la meilleure amie super chiante qui n’aide absolument pas...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque   23 mai 2019
Teach me love de Erin Graham
J'ai l'impression que le temps s'est arrêté. Mes doigts se referment autour des siens, je sens son pouce me caresser doucement le dos de la main. Son geste est doux, chaleureux et pleine de ... de choses dont je ne veux pas. Vraiment pas. Mais je ne desserre pas les doigts pour autant et garde sa main pour moi. Parce qu'elle me fait du bien. Elle est venue me chercher dans ma solitude et mon enfer, et me tire doucement vers la vie normale. Colorée, joyeuse, légère. J'ai envie qu'elle me retienne encore quelques instants dans cet univers. J'ai l'impression que si je la lâche, je vais me faire ensevelir à nouveau.
Commenter  J’apprécie          10
Erin Graham
Nabell   06 septembre 2018
Erin Graham
Vous savez, vous pensez que les gens sont tous biens, normaux, sans problème. Mais nous avons tous des hontes cachées. Des périodes de nos vies à affronter. Seulement, tout se passe à l’intérieur. Et vous, vous êtes pareil que les autres. Pas mieux ni pire. Vous avez vos souffrances et vos combats. Et quand on parle avec vous, on ne soupçonne pas ce qui se passe en vous. Vous avez votre place dans la société [...] N’ayez pas peur de cela. Vous ferez des erreurs et ensuite essaierez de les rattraper. Et, parfois, vous aurez un moment de paix. Ça s’appelle la vie.
Commenter  J’apprécie          10
coco-made-09   04 avril 2020
L'homme idéal est une licorne comme les autres de Erin Graham
– Comment ça « les culottes » ? Je ne vais pas demander aux hommes de m’offrir des culottes, non ? J’imagine bien : « Si tu veux m’offrir un truc, je suis une fan de culottes, surtout n’hésite pas » ! Stan, tu sais que tu devrais quand même aller consulter ?

– Non, Laly ! répond-il en levant les yeux au ciel. Je parle du niveau d’humidité de tes culottes. Genre, ton boss, deux culottes noyées. Le biker, en revanche, une simple petite humidité à peine perceptible… Et hop, la culotte a parlé, le boss remporte ! Enfin, tu vois l’idée ?
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   18 juillet 2019
The initiation de Erin Graham
Chapitre 9 :

Divya

«…Il gémit doucement. Je repose mon oreille sur son torse en le massant plus puissamment, mon autre main essayant de fondre contre la sienne, paume à paume, doigts entrelacés plus intimement.

— ALLEZ, Maël ! Pense au lever du soleil, le matin, à une envolée d’oiseaux… Pense à ta musique… La vie est belle, Maël, tu ne l’as juste pas vu… Reviens, je t’en prie…

Mon énergie s’amenuise. Nous sommes en plein combat. Ma Lumière, son obscurité. Mon goût de la vie, son envie de mort. S’il ne se laisse pas faire, je ne vais pas pouvoir continuer longtemps. Je peux le guider mais sa volonté restera la seule juge. Je me tortille contre lui, pour entrer en lui, presse toujours son torse, plus fort, toujours plus fort.

— Maël ! Reviens ! Attrape ma lumière, je te la prête. Accroche-toi à moi, bordel ! La nature a besoin de toi. De ta lumière. Elle est belle… Je l’ai vue, Maël, elle est là… Tu as juste à la trouver. Je t’aiderai…

Je suis à bout de forces. Ma propre lumière vacille. C’est tellement triste. Je remonte un peu sur lui, pose mon visage entre son cou et le dossier de la banquette et lui parle à l’oreille.

— Reviens. Viens. Nous allons trouver ta lumière. Rien n’est jamais perdu. Reviens, je t’en prie. Je veux revoir ces beaux yeux. Fais ça pour moi, Maël…

Je lui donne mes dernières forces. Je ne peux pas plus.

— Maël, s’il te plaît...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   18 juillet 2019
The initiation de Erin Graham
Chapitre 4 :

Divya

«…

— Tout va bien ?

Je sursaute en criant. Ma main tressaute sur la poignée de la poêle, qui se trouve projetée sur la cafetière, le récipient explose sous le choc et, avant que je n’aie le temps de réagir, des bras me soulèvent et m’écartent des éclats de verres qui s’envolent dans tous les sens. Une brûlure me traverse l’échine. Une décharge de noirceur. C’est violent. Un éclair sombre recouvre mon esprit, ne cherchant qu’à pénétrer plus profondément. Je repousse les bras pour m’extraire de ce piège auquel j’aurais dû me préparer. Je recule d’un pas pour me retrouver devant un homme qui me toise, perdu, les yeux écarquillés. Je calme ma respiration qui ne ressemble plus à rien en l’examinant. J’ai la réponse à tous les signes que j’ai ignorés depuis ce matin. L’obscurité est tellement présente dans cet homme qu’elle transpire de tous ses pores. Pas besoin de lui prendre la main pour la voir.

C’est… effrayant. Et, en même temps, mon besoin de soulager se met à me rappeler à l’ordre, entrant en guerre avec mon instinct de survie. L’un me dit de toucher, l’autre me dit de m’enfuir. Je ferme les yeux un moment.

...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloLML   06 avril 2020
Secret stepbrother de Erin Graham
Grand-mère ! Bon sang ! l’interromps-je en éclatant de rire. Non, ce n’est pas Brian !

– Ah, tant mieux. Nous ne voudrions pas rester sur notre faim à chaque passage du rabbit express, n’est-ce pas ?

– MAMIE !

Elle est pas croyable !

– Quoi ? Ma grande, il va falloir que tu te dérides si nous voulons vivre le grand amour !

– Ce n’est pas Brian Murray !

Je préfère bien préciser, elle serait capable de faire des allusions en présence de ma mère et ce serait une catastrophe.

– Tant mieux ! Non pas que nous n’aimions pas les petites queues touffues, mais quand même !



Seigneur ! Elle est vraiment en forme.
Commenter  J’apprécie          00
mamary57   28 mars 2019
The Way You Love de Erin Graham
Ses mains attrapent les miennes. Il glisse ses doigts entre les miens. Mon regard se perd dans cette jonction de nous deux. Si simple et si douloureuse. Il a beau être là, en tee-shirt alors qu’il fait à peine quelques degrés, avoir grimpé à cet arbre et me tenir fermement contre lui, je réalise qu’il est inaccessible. Il est là, et en même temps, il est si loin de ce que je peux comprendre. Il a été si tendre avec moi, et ensuite il a couché avec Chipo, Chita, enfin, je ne me rappelle plus le prénom de cette fille, mais elle était avec lui, nue, dans la chambre de mon frère. Il faut qu’il me le confirme.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..