AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.64 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lamentin, Guadeloupe , le 25/09/1950
Biographie :

Firmin Ernest Olaüs Pépin est un écrivain et poète français.

Avant de se consacrer pleinement à l'écriture, il commence sa carrière en tant que professeur de français, puis il sera critique littéraire, animateur d’émissions littéraires sur France 3, et homme politique (consultant à l’Unesco…).

De 1985 à 1995, il occupe le poste de chargé de mission au cabinet du conseil général de la Guadeloupe, avant d'y être promu directeur-adjoint. Il occupe ce poste pendant cinq ans. En mars 2001, il est nommé directeur des affaires culturelles, au même conseil général.

En 1984, il publie son premier recueil de poésie, "Au verso du silence". Auteur des recueils de poésie "Salve et salive" (Silex, 1986), "Boucan de mots libres" (qui a reçu le prix Casa de las Americas en 1990) et "Babil du songer" (Ibis rouge, 1997), il a également publié plusieurs romans aux éditions Gallimard, dont "L'Homme au bâton" (1993) et "Tambour- Babel" (1996).

Il siège aujourd'hui comme membre du jury du prix Carbet de la Caraïbe, fondé par Édouard Glissant.
+ Voir plus
Source : http://www.africultures.com et http://www.kamaniok.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ernest Pépin, "Dis-leur" Le poème d'Ernest Pépin, "Dis-leur" a été publié pour la première fois dans Babil du songer (Kourou: Ibis Rouge, 1997, pages 142-143).

Podcasts (1)


Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   13 décembre 2014
Le bel incendie de Ernest Pépin
Nous sommes

Si peu de chose face à l'amour

Si peu de paille face au feu

Si peu de chair face au plaisir

Si peu
Commenter  J’apprécie          272
Ernest Pépin
OumG   03 novembre 2017
Ernest Pépin
Je suis cet homme inconsolé de t’avoir tant aimée

Qui croyait être né pour être ton héros

Cet homme à bout de souffle

A force d’avoir couru après tes étoiles

Qui croyait que la nuit se couvrait de ta peau

Je suis cet homme inconsolé de t’avoir tant aimée

Qui croyait que l’enfance ressemblait à tes seins

Cet homme à bout de soif

A force d’avoir creusé l’ambre de tes yeux

Qui croyait être né pour être ton sorcier

Je suis cet homme

Feu de joie

Feu de paille

Qui croyait que les flammes chantaient l’éternité

Je suis cet homme qui refusait le temps

Ce rendez-vous donné au miracle du toujours

Cette pierre au fond de ta rivière

Sur laquelle passe l’eau comme une fête d’amour

Je suis cet homme inconsolé de t’avoir tant aimée

Ce muet que personne n’entend

Et qui crie ton nom comme une immense prière

Dans un immense désert

Brûlé de rêves immenses auxquels personne ne croit

Je suis cet homme perdu dans tes pensées

Et qui cherche

La clé

Le sésame

La formule magique

Du conte que nous avions inventé tous les deux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          217
Ernest Pépin
sabine59   02 mai 2017
Ernest Pépin
Né de tes yeux (extrait)





Femme

Je recueille la lumière au midi de tes yeux

Je suis né de tes yeux

Où viennent boire les lucioles

Tes yeux de lune montante

Tes yeux d'îles rebelles

Tes yeux d'insomnies

Berçant un corail rouge

Je suis né d'une boîte à bijoux

D'une Atlantide rose

De l'aimant de la lune

Et d'un trop - plein d'étoiles

Je suis né de la prophétie de tes yeux

Où le temps vient mourir

Sans crier gare



( " Printemps des poètes 2007")
Commenter  J’apprécie          170
Piatka   14 décembre 2014
Le bel incendie de Ernest Pépin
En amour il ne suffit pas d'aimer

Il faut savoir éclore

Trouver le son

Inventer l'autre pour l'enfanter

Mourir

Renaître

Plonger dans la souffrance des torrents

Vivre pour deux comme une femme enceinte

Atteindre l'autre rivage

Le beau pays de l'autre

Oublier le chemin pour dessiner sa route

Accueillir le temps

Etre le septième jour

Devenir l'araignée qui tisse la lumière

En amour il ne suffit pas d'aimer

Il faut aimer à travers

Savoir que le corps n'a rien à donner

Sinon un coeur qui bat

Sinon un coeur qui bat

Quelque part dans l'univers

Commenter  J’apprécie          91
Piatka   07 mai 2015
Le bel incendie de Ernest Pépin
Femme

Qui chante la soif de l'ombre

L'émotion intime de l'aile

L'indicible

La vie toujours à ramasser

L'honneur d'aimer

L'amant aux doigts de pluie

Les jeux interdits

La première pierre

Tout ce qui fait du monde une femme

Haut perché sur une goutte de sang
Commenter  J’apprécie          80
Ernest Pépin
sabine59   14 juillet 2018
Ernest Pépin


Un oiseau passe

éclair de plume

dans le courrier du crépuscule
Commenter  J’apprécie          80
Krystania   11 août 2012
Coulée d'or de Ernest Pépin
Contrairement à nous, Rosan s'enorgueillit d'avoir un nez pointu c'est-à-dire, insiste-il, un nez de Blanc-France! Pour l'affiner d'avantage Rosan pétrit son nez toute la journée. Il nous explique qu'à force, il atteindra la perfection d'une beauté interdite aux Nègres. Moi aussi, en cachette, je tire sur mon nez pour l'allonger. Je le presse pour le rendre plus étroit mais le miroir me renvoie toujours l'image d'un bout de chair rond où s'élargissent deux trous sans pitié pour mon fantasme.
Commenter  J’apprécie          60
Lali   21 novembre 2015
Dit de la roche gravée de Ernest Pépin
Il n’y a plus de jour

L’univers ne connaît que le temps des étoiles

Qui viennent mourir

Au fond de nos yeux

Ainsi meurt l’amour

À peine né

Né pour rien

Au bal des poussières
Commenter  J’apprécie          71
Ernest Pépin
pgremaud   18 mai 2020
Ernest Pépin
Lire c’est recréer l’âme des choses, écrire c’est fabriquer un nid pour les œufs de la mémoire.
Commenter  J’apprécie          70
olivberne   04 octobre 2013
Lettre ouverte à la jeunesse de Ernest Pépin
J'entends ceux qui se justifient en s'écriant: "an pa té ni tune, an té oblijé mannyé biten a moun"! (je n'avais pas d'argent, j'étais obligé de voler). S'ils étaient honnêtes, ils devraient reconnaître qu'ils ont choisi une existence de voleurs.



J'entends ceux qui s'abritent derrière: "yo pa ka fè ayen pou le jénès" (ils ne font rien pour la jeunesse). Je leur demande : "et vous, qu'est-ce que vous faites pour vous?".



Je vois ceux qui brandissent une pancarte marquée "chômage" pour excuser leur démission. Le chômage est un grave problème. Cependant, il ne peut être un alibi pour la délinquance et la barbarie.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Pot-pourri littéraire 📚

Dans la liste suivante, cochez le roman qui n'a pas été écrit pas Alexandre Dumas

La Reine Margot
Les Trois Mousquetaires
Le Comte de Monte-Cristo
La Dame de Monsoreau
La Princesse de Clèves
La Tulipe noire
Vingt ans après

13 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain , roman , incipit , personnages , poèmesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..