AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.68 /5 (sur 211 notes)

Nationalité : Argentine
Né(e) à : Rosario , le 14 juin 1928
Mort(e) à : La Higuera (Bolivie) , le 09 octobre 1967
Biographie :

Ernesto Guevara est un révolutionnaire marxiste et internationaliste ainsi qu'un homme politique d'Amérique latine.

Issu d'une famille de la bourgeoise argentine, Ernesto Guevara partage son temps entre le sport et la lecture, passion héritée de sa mère.

Âgé de vingt ans, il entame des études de médecine. Quittant rapidement les bancs de l'université pour travailler dans une léproserie, le jeune étudiant ne tient pas en place. Entre 1951 et 1953, il parcourt à deux reprises l'Amérique latine. Rencontrant une multitude de civilisations, le jeune Ernesto Guevara observe la misère et la tristesse.

Lors de ses voyages, il se politise, et s'attache notamment aux idées révolutionnaires et marxistes notamment au Guatemala lorsque Jacob Arbenz Guzman et son régime progressiste est renversé par les américains. Lors d'un voyage au Mexique en 1956, il rencontre Fidel Castro qui est alors un jeune avocat, les deux hommes débarquent, en compagnie de quatre-vingts hommes sur l'île de Cuba. La révolution est engagée. En janvier 1959, le régime est renversé. Guevara occupe les postes les plus importants du nouveau gouvernement, il est le penseur du groupe, mais aussi le plus violent partisan des exécutions des anciens membres du régime. A la surprise générale, il abandonne ses fonctions en octobre 1965. Il souhaite amener le socialisme dans sa version cubaine dans le monde.

Annoncé disparu, le Che a finalement repris les armes en Bolivie. Sa lutte est sans issue, en 1967 son destin est scellé. Capturé dans la forêt, le Che est exécuté. Symbole de la révolution cubaine et de l'anti-impérialisme, le Che est une figure emblématique de l'histoire du XXe siècle, qui fait encore aujourd'hui l'objet de controverses.
+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Ernesto Che Guevara   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La última batalla del Che en Bolilvia (Octubre del 67 - Documental) "Octubre del 67" documental con relatos de los únicos sobrevivientes de la guerrilla del Che en Bolivia, seleccionados por él para esta gesta y, participaron en su última batalla en octubre de 1967

Podcasts (1)


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
Ernesto Che Guevara
greg320i   25 septembre 2015
Ernesto Che Guevara
Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n'importe quelle injustice commise contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire.
Commenter  J’apprécie          1083
Ernesto Che Guevara
Pavlik   20 mai 2015
Ernesto Che Guevara
Non seulement je ne suis pas modéré, mais j’essaierai de ne jamais l'être.
Commenter  J’apprécie          750
Ernesto Che Guevara
Shaarilla   03 juin 2010
Ernesto Che Guevara
Soyez réalistes,

demandez l'impossible.
Commenter  J’apprécie          430
le_Bison   19 avril 2013
Voyage à motocyclette : Latinoamericana de Ernesto Che Guevara
Une fois la gourde vidée, s’avancer à pied dans le désert devenait une entreprise très pénible. Cependant, nous y sommes allés sans crainte, laissant derrière nous la barrière qui marque la limite de la ville de Chuquicamata. Tant que nous sommes restés dans le champ visuel des habitants du lieu, nous avons marché d’un pas athlétique. Mais ensuite, l’immense solitude des Andes pelées, le soleil de plomb qui nous tombait sur la tête et le poids mal réparti de sacs à dos encore plus mal fixés nous ont ramenés à la réalité. A quel point notre situation était « héroïque », comme l’avait qualifiée l’un des douaniers, nous n’en savions rien. En revanche, nous commencions à soupçonner, et avec raison, je crois, que le mot qui définissait le mieux devait tourner autour de l’adjectif « stupide ».
Commenter  J’apprécie          380
lelikes   31 janvier 2016
Voyage à motocyclette : Latinoamericana de Ernesto Che Guevara
La seule chose qui compte, c’est l’enthousiasme avec lequel l’ouvrier va ruiner sa santé en échange des quelques miettes qui assurent sa subsistance
Commenter  J’apprécie          350
ChedevC   26 novembre 2021
Je t'embrasse avec toute ma feveur révolutionnaire de Ernesto Che Guevara
À sa mère Cuzco, le 22 [août 1953,

Regarde bien l’en-tête, maman,

Je me suis offert un grand plaisir pour la deuxième fois, de façon presque indécente cette fois-ci, mais l’effet est différent. Alberto s’est mis en tête de se marier à toute force avec des princesses incas, pour récupérer des empires perdus, Calica peste contre la crasse ambiante et, à chaque fois qu’il marche sur l’un des innombrables étrons qui jalonnent les rues, plutôt que de lever les yeux au ciel, pour voir si quelque cathédrale ne se découperait pas dans l’espace il regarde ses souliers sales. Il ne sent pas l’odeur de cette matière impalpable, si évocatrice, qui flotte dans l’air de Cuzco, mais les relents de tambouille et de bouses. Question de tempérament.



À Puno, nous avons eu une embrouille avec les douaniers, parce qu’ils ont trouvé dans nos affaires un livre bolivien qu’ils supposaient être de la propagande rouge. Et il n’y a pas eu moyen de les convaincre qu’il s’agissait d’une publication scientifique. ... (p47/48)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
le_Bison   10 mars 2013
Voyage à motocyclette : Latinoamericana de Ernesto Che Guevara
...nous sommes montés dans le petit train qui nous a laissés à Cuzco après 12 heures de voyage. Dans ce type de trains, il y a une troisième classe réservée aux Indiens de la région. Le wagon qu'ils occupent n'est ni plus ni moins qu'un wagon à bestiaux d'Argentine, sauf que l'odeur de la bouse de vache est nettement plus agréable que celle des excréments humains.
Commenter  J’apprécie          290
le_Bison   28 mars 2013
Voyage à motocyclette : Latinoamericana de Ernesto Che Guevara
Le lendemain nous sommes allés rendre visite aux malades du petit hôpital. Les gens qui en ont la charge accomplissent une tâche discrète mais bénéfique. L’état général est désastreux. Dans un petit ensemble à moitié isolé, dont les deux tiers sont réservés aux malades, s’écoulent les jours de ces condamnés qui, au nombre de trente et un, voient leur vie passer en regardant arriver la mort (c’est du moins mon impression) avec indifférence.
Commenter  J’apprécie          270
ChedevC   01 décembre 2021
Je t'embrasse avec toute ma feveur révolutionnaire de Ernesto Che Guevara
À Tita Infante Lima, le 3 septembre 1953,



Nous nous sommes promenés dans les alentours plus ou moins proches de la capitale, comme Las Yungas, qui sont des vallées tropicales magnifiques, mais la chose la plus intéressante à laquelle nous nous sommes consacrés a été d’observer le paysage politique, qui est extrêmement intéressant. La Bolivie est un pays réellement exemplaire pour l’Amérique. Nous avons vu les théâtres des luttes, les impacts des balles, et même les restes d’un homme tué lors de la dernière révolution, retrouvé récemment dans une corniche où son tronc avait volé après l’explosiondes bâtons d’explosif qu’il portait à la ceinture. Bref, on s’est baru

s comme il faut. Ici, les révolutions ne se font pas comme à Buenos Aires, et deux ou trois mille morts (personne ne sait exactement combien) sont restés sur le Carreau.

La lutte continue toujours et, presque toutes les nuits, il y a des blessés par balle dans l’un ou l’autre camp. Mais le gouvernement est soutenu par le peuple en armes, si bien qu’il n’y a aucune chance pour qu’il soit liquidé par un mouvement militaire venu de l’extérieur. Il ne pourrait tomber qu’à cause de ses luttes internes.



Bien, voici donc quelques vues du panorama bolivien vécu un peu plus longtemps. Mais, dans l’ensemble, il me paraît que la domination Yanqui n’a même pas apporté au Pérou ce bien-être économique fictif tel qu’on peut le voir, par exemple, au Venezuela.

Je sais peu de choses de ma vie future en ce qui concerne l’itinéraire et encore moins le calendrier. Nous pensions aller à Quito, et de là à Bogotá, puis à Caracas, mais nous ignorons quelles voies nous emprunterons. Je viens juste d’arriver à Lima via Cuzco.



( Souviens-toi de cet ami / Qui pour toi va jouer sa peau ! Afira de t’aider autant qu’il le pourra/ Dès la première occasion.) Vers du tango Mano a Mano, interprété par Carlos Gardel

(p49/../52)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nastasia-B   23 novembre 2012
Voyage à motocyclette : Latinoamericana de Ernesto Che Guevara
À la pointe de l'aube, nous avons rencontré deux ivrognes auxquels nous avons joué le fabuleux numéro de l'anniversaire. La technique en est la suivante :

1) On dit bien fort une phrase initiale, du type : " Che, dépêche-toi et arrête tes bêtises. " Le candidat tombe dans le piège et demande immédiatement d'où on vient ; on engage une conversation.

2) On commence à raconter en douceur nos difficultés, le regard perdu au loin.

3) J'interviens et je demande la date du jour, quelqu'un la donne ; Alberto soupire et dit : " Dis donc, quel hasard, ça fait juste un an aujourd'hui. " Le candidat demande un an de quoi, on lui répond, un an que nous avons entrepris notre voyage.

4) Alberto, beaucoup plus culotté que moi, pousse un profond soupir et dit : " Dommage que nous soyons dans une telle situation, autrement on pourrait fêter l'événement ", (cela, il me le dit à moi sur un ton apparemment confidentiel). Le candidat s'offre ensuite à nous inviter, mais nous, nous prenons l'air gêné pendant un moment et lui expliquons que nous ne pourrons pas lui rendre l'invitation... que nous finissons par accepter.

5) Après le premier verre, je refuse catégoriquement d'en prendre un autre et Alberto se moque de moi. Notre mécène se fâche et insiste, je refuse à nouveau sans donner d'explication. Notre homme persiste et, à ce moment-là, je lui avoue tout confus qu'en Argentine on a l'habitude de boire en mangeant. La quantité de nourriture dépend évidemment de la tête du client, mais notre technique est bien rodée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Deux acteurs, un réalisateur, trouvez le romancier

Danielle Darrieux, Gérard Philipe, Claude Autant-Lara

Gustave Flaubert
Stendhal
Victor Hugo
Honoré de Balzac

20 questions
22 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..