AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 13 notes)

Né(e) à : Abidjan
Biographie :

Evelyne Abondio est née et a grandi à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, de parents franco-ivoiriens. La tête dans les étoiles, les yeux pleins de rêves, elle a, à un très jeune âge, été happée par le monde des livres, guidée par sa mère, passionnée de littérature. À tout juste 18 ans, elle s’est envolée pour Rennes poursuivre ses études. Juriste de formation, elle a travaillé à Londres puis à Paris. Sa sensibilité l’a poussée à toujours privilégier la personne humaine dans ses choix professionnels. Elle est aujourd’hui installée en région parisienne.
Et je suis restée debout. Vivante est son premier roman.



Source : Éditions Zinedi
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   12 octobre 2018
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
On ne change pas les taches d’un léopard, aurait ronchonné ma grand-mère, sentencieuse.

P.15
Commenter  J’apprécie          242
nadiouchka   01 décembre 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Dans mon cœur, je les appelais « les Vivantes », celles qui se battent pour la vie. Elles avaient récemment annoncé à la télévision qu’elles cherchaient des volontaires pour aller parler de paix et de réconciliation un peu partout dans le pays.

P.112

Commenter  J’apprécie          180
nadiouchka   27 mai 2019
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Je ne suis pas forte comme tu le crois, je résiste, tout simplement, je ne renonce pas.

P.87
Commenter  J’apprécie          150
nadiouchka   23 juin 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
C’est le moment où le silence est si grand que tout peut arriver.

Mondo et autres histoires, J.M.G. Le Clézio

Préface
Commenter  J’apprécie          140
nadiouchka   24 juin 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Mais un jour, nos dirigeants arrêteront de nous prendre pour des Boukis l’hyène, ou des moutons de Panurge si on préfère. Ils nous proposeront un programme politique autre que Chasser celui qui est au pouvoir ou Rester le plus longtemps possible. L’État signifiera autre chose que le train de vie luxueux des proches du pouvoir. Les gens pourront aller et venir sans crainte, vaquer à leurs occupations, imaginer leur vie. Espérer.

Un jour… Il est encore permis de rêver, que je sache. P.69
Commenter  J’apprécie          90
tchouk-tchouk-nougat   23 mai 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Quand vous avancez, allez de l'avant, ne regrettez rien, ne regardez jamais en arrière! Que les douleurs du passé ne vous figent pas en statue de sel mais vous servent d'éclairage pour vous guider sur le chemin de l'avenir!
Commenter  J’apprécie          60
Gangoueus   15 octobre 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
En réalité, bien souvent, il nous alourdit, nous les femmes, car, par sensibilité, culpabilité, ou manque d'imagination, nous passons beaucoup de temps à le rafistoler, encore et encore, au fil des accidents de parcours, avec du ruban adhésif ou du sparadrap, tout dépend du degré d'importance des accidents. En tout cas, au début, la femme est toujours volontaire pour que ça marche. Elle a tellement envie de vivre son rêve qu'elle porte le poids de la chimère sur ses épaules, y compris son homme, qui la guide pour avancer en lui donnant des coups de pieds nerveux, tel un cavalier sur sa monture. C'est assez impressionnant de voir à quel point une femme peut courir vite et loin avec cette étrange charge, malgré son attirail de séduction, talons hauts périlleux, boubous, chatoyants ou robes moulantes, maquillage dernier cri, coiffure internationale de haute technologie ! [...] Je ne juge pas mes soeurs, soyons clairs. Un jour, peut-être qu'un homme m'attirera moi aussi et que je me mettrai en position sur les starting-blocks pour une course à talons à aiguilles à la chasse de l'homme trophée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ChezLo   27 mars 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
La guerre a donné un coup d'arrêt au progrès - au lieu d'avancer, nous reculons ! -, on nous dit que c'est temporaire. Des élections présidentielles sont même prévues prochainement ! En attendant, tout le monde est fébrile. Normalement, nous devrions être heureux de pouvoir prendre en charge notre destin pour une fois qu'on nous demande notre avis ! Mais il règne une drôle d'atmosphère ici. La confiance a définitivement foutu le camp de ce pays. Et ce qui nous lie à présent, c'est la peur.



Les gens ont beau vociférer leur désarroi dans les seules institutions qui leur consacrent du temps, les églises, temples et mosquées, on dirait que même le noble et le sacré restent sourds, aveugles et muets. Jour après jour, l'horizon s'étire, famélique, déprimé.
Commenter  J’apprécie          20
JeanPierreV   24 décembre 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Je pressentais l'existence d'une frontière intangible entre les hommes et les femmes beaucoup plus tranchante que je ne l'avais jamais imaginé. Les femmes donnaient la vie et organisaient la société de manière à la protéger, du moins me semblait-il. Quant aux hommes...Quelle était leur posture ? Je ne savais pas. Était-il possible qu'ils se contentent d'organiser, au sein de cette même société, le partage du pouvoir et la distribution de ses attributs et symboles ? (P. 134)
Commenter  J’apprécie          10
TheEdenofBooks   28 avril 2017
Et je suis restée debout vivante de Evelyne Abondio
Jadis Paisible et prospère, Diamonda, notre petit pays, chavirait. Cela ressemblait à un grand plongeon vers une période troublée, la population s’évertuant à en minimiser les effets en la dénommant pudiquement « la crise ». Autour de moi, le monde devenait fou et s’affrontait, entre les partisans de la révolution violente et ceux qui prônaient la paix à tout prix.
Commenter  J’apprécie          10

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49813

est un dessert composé de sorbet citron arrosé de vodka?

Brigadier
Capitaine
Caporal
Colonel
Lieutenant
Major
Soldat

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : armée française , grades , associations d'idéesCréer un quiz sur cet auteur