AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : Pologne
Biographie :

Née en 1962, d'origine polonaise et diplômée d'architecture du paysage, chercheuse passionnée, Ewa Karpińska a développé et repoussé les limites de la technique « humide sur humide ». Le papier étant mouillé à cœur, l'aquarelliste doit adapter son intervention en fonction de l'humidité décroissante du support. Reposant sur l'observation de l'évaporation de l'eau, cette approche exige à la fois anticipation, réactivité et patience. Aujourd'hui, Ewa Karpińska est devenue le maître incontesté de cette technique.

Source : http://www.ewa-karpinska.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Ewa Karpinska
Mimimelie   10 juin 2013
Ewa Karpinska
L'eau a sa personnalité, fantasque comme une âme slave. Elle est indomptable, accepte la fermeté mais n'obéit pas sans réfléchir, elle révèle tout de moi et me révèle à moi-même, décrit mes états de symbiose… mes tensions.



La mouvance de l'aquarelle s'accorde avec ma manière de voir la vie. L'équilibre de forces contradictoires y est toujours instable, toujours à recréer. Ma vie s'inscrit entre ces deux pôles que sont le vacarme de la réalité et le cycle de l'eau, immuable, silencieux, rigide.
Commenter  J’apprécie          120
Mimimelie   30 avril 2014
Aquarelle, la lumière de l'eau de Ewa Karpinska
Eau des deltas des fleuves posée, assagie :

comme dans le pays de mon père...



Eau riche, gravide de particules de matière charriées avec peine.



Eau enfin sage, qui n'attaque pas les obstacles avec furie,

mais les contourne, se faufile, décrit des méandres -

et progresse quand même.



Eau qui repousse la matière des pigments,

qui les ravine par des cataclysmes microscopiques,

qui se déplace dans des flaques étendues comme des mers aux berges plates, qui emprunte les graphismes comme des canaux.



Eau entêtée qui n'arrête jamais un travail commencé.
Commenter  J’apprécie          40
Mimimelie   30 avril 2014
Aquarelle, la lumière de l'eau de Ewa Karpinska
Pour saisir l’essence de l’aquarelle, il faut faire preuve d’une curiosité permanente : agir, observer les réactions qu’en traîne cette action sur le papier et répondre en conséquence –tout cela dans un laps de temps très court, souvent même simultanément. La véritable démarche créatrice, c’est l’adéquation entre la sensation que l’on éprouve et la manière de l’exprimer. Il faut combiner, détourner, assembler, soustraire une multitude de gestes techniques, de matériaux et d’outils –le tout dans un état tour à tour enjoué, curieux, spontané, et même parfois furieux ! Bref, il faut expérimenter. Mais pour expérimenter en toute liberté, mieux vaut parfaitement connaître ce dont on dispose… C’est le sujet de ce livre, qui propose une observation minutieuse des différentes interventions possibles sur le papier.
Commenter  J’apprécie          10
Mimimelie   30 avril 2014
Aquarelle, la lumière de l'eau de Ewa Karpinska
L’aquarelle n’est pas concevable sans eau ; pourtant on ne détecte plus d’eau dans une œuvre terminée : elle s’est en quelque sorte dématérialisée, en ne laissant pourtant qu’une trace de son passage. Elle a charrié les piments, creusé, raviné la surface avant de disparaître : la présence de l’œuvre naît peut-être de cette exaltation de l’absence.
Commenter  J’apprécie          10
Mimimelie   30 avril 2014
Aquarelle, la lumière de l'eau de Ewa Karpinska
Il ne s’agit pas de « maîtriser » l’eau, mais de comprendre ses réactions.

_



Pinceau ; « pince-eau »

Commenter  J’apprécie          20
Mimimelie   30 avril 2014
Aquarelle, la lumière de l'eau de Ewa Karpinska
Les rapports avec l’eau ne reposent pas sur des rapports de force.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox