AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.18 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Hailey (Idaho) , le 30/10/1885
Mort(e) à : Venise , le 1/11/1972
Biographie :

Ezra Pound est un poète, musicien et critique américain qui a fait partie du mouvement moderniste du début des années 1920 et qui est souvent rattaché à la Génération perdue.

Pound était le chef de file de plusieurs mouvements littéraires et artistiques comme l'imagisme et le vorticisme. Le critique Hugh Kenner dit après avoir rencontré Pound : « J'ai soudain pris conscience que j'étais en présence du centre du modernisme. »

Après le latin et le grec, Ezra Pound étudie les langues romanes et anglo-saxonnes à l’université de Pennsylvanie (il apprendra plus tard le chinois et s'intéressera à la poésie lyrique d'Extrême-Orient et au théâtre japonais Nō).

Pendant la Première Guerre mondiale, il devient le secrétaire du poète William Butler Yeats .

En 1920, il vient à Paris où il rencontre de nombreux artistes dont James Joyce et Hemingway. Il continue à travailler sur "Les Cantos", long poème épique qui reflète sa préoccupation politique et économique et qui constitue l'une de ses œuvres les plus connues à laquelle il travaillera jusqu'à sa mort.

Il est l'auteur des Cantos, œuvre en 116 sections considérée comme un sommet de la poésie du XXe siècle. Les parties écrites à la fin de la Seconde Guerre mondiale, publiées sous le titre Les Cantos Pisans, reçurent le Prix Bollingen en 1948. À travers les Cantos, Ezra Pound a profondément influencé les poètes de sa génération comme H.D. et William Carlos Williams, les objectivistes Louis Zukofsky et Charles Reznikoff, puis Charles Olson et les beatniks Gary Snyder et Allen Ginsberg.

Pound était également un fervent supporter de Benito Mussolini, il fut critiqué pour ses prises de position antisémites. Son engagement aux côtés de Mussolini lui vaut d’être condamné en 1945. Il est reconnu malade et interné jusqu’en 1958, avant d'être renvoyé en Italie.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Ezra POUND – Une Vie, une Œuvre : Violemment américain (France Culture, 1992) Émission "Une Vie, une Œuvre », par Pascale Charpentier, sous-titrée « Violemment américain », diffusée le 5 novembre 1992 sur France Culture. Invités : Hubert Lucot, Jacques Henric, Jacqueline de Roux, Michel Morht, Yves di Manno et Richard Sieburth.
Citations et extraits (176) Voir plus Ajouter une citation
PiertyM   31 mars 2014
ABC de la lecture de Ezra Pound
Un homme ne comprend pas un livre profond avant d'avoir vu et vécu au moins une partie de ce qu'il contient.

Commenter  J’apprécie          360
colimasson   22 novembre 2017
Poèmes de Ezra Pound
Et les jours ne sont pas assez remplis

Et les nuits ne sont pas assez remplies

Et la vie s’enfuit comme une musaraigne

Sans froisser l’herbe…
Commenter  J’apprécie          320
colimasson   22 mai 2016
Je rassemble les membres d'Osiris de Ezra Pound
Aujourd’hui, l’Occident tout entier se baigne dans un égout mental, parce que le « journal du matin » tiré à dix millions d’exemplaires est chargé d’éveiller chaque jour le cerveau des occidentaux.
Commenter  J’apprécie          280
colimasson   21 avril 2016
Je rassemble les membres d'Osiris de Ezra Pound
Il y a deux idéaux esthétiques : le wagnérien, qui n’est pas d’une nature différente de celui de la foire de Neuilly, c.-à-d. que vous étourdissez le spectateur en fouettant le plus souvent possible le plus grand nombre possible de ses sens, ce qui l’empêche de percevoir quoi que ce soit avec une lucidité inhabituelle ; mais vous pouvez l’agiter ou l’exciter jusqu’à le rendre réceptif, C ;-à-d. que vous pouvez lui filer une émotion, ou vous pouvez lui vendre une poupée de caoutchouc ou un nouveau truc de bricoleur pendant le tohu-bohu.

L’autre esthétique a été approuvée par Brancusi, Lewis, les manifestes vorticistes ; elle vise à focaliser l’esprit sur une définition donnée de la forme, si intensément qu’il devient non seulement plus conscient de cette forme, mais aussi plus sensible à toutes les autres formes, à tous les autres rythmes, plans définis, ou masses.
Commenter  J’apprécie          260
colimasson   22 mars 2016
Poèmes de Ezra Pound
En silence vint mon amie, sous la paisible nuit.

Discours, mots, pouah ! qui parle de mots, d’amour ?!

Brûlant est cet amour, silencieux,

Silencieux comme la mort, aussi fort, jusqu’à ce qu’il

Meure de prendre tout, de donner tout.
Commenter  J’apprécie          260
Ezra Pound
colimasson   27 septembre 2015
Ezra Pound
C’est sûrement à l’époque rampante de l’usure et de l’usurocratie que la littérature fut rabaissée au rang de belles-lettres et sa substance réduite aux titillations de l’individu.
Commenter  J’apprécie          260
colimasson   25 avril 2016
Je rassemble les membres d'Osiris de Ezra Pound
Je commence à être ennuyé par les Américains qui me disent que le jazz est la musique de l’avenir. De jeunes compositeurs prodiges du jazz américain classique écrivent dans une mesure à 4/4 d’un bout à l’autre. Mon dieu, les noirs d’Afrique ont laissé loin derrière eux les Américains pour tout ce qui est effet musical ou rythmique. Les blancs d’Amérique doivent avoir une mauvaise influence sur leurs noirs, ne croyez-vous pas ?
Commenter  J’apprécie          221
Ezra Pound
Tetrizoustan   26 mars 2020
Ezra Pound
IN A STATION OF THE METRO



The apparition of these faces in the crowd;

Petals on a wet, black bough



1913, d'après Jim Kacian, c'est le premier haiku "fully realized" publié en langue anglaise



(traduction mot à mot)



Dans un station du métro



L'apparition de ces visages dans la foule ;

Pétales sur un rameau mouillé et noir
Commenter  J’apprécie          209
colimasson   03 janvier 2018
Poèmes de Ezra Pound
Les yeux d’une morte

M’ont salué,

Enchâssés dans un visage stupide

Dont tous les autres traits étaient banals,

Ils m’ont salué

Et alors je vis bien des choses

Au-dedans de ma mémoire

Remuer,

S’éveiller.



Je vis des canards sur le bord d’un lac minuscule,

Auprès d’un petit enfant gai, bossu.
Commenter  J’apprécie          205
Ezra Pound
colimasson   12 février 2015
Ezra Pound
Rien n’existe qui ne soit en rapport avec le passé et l’avenir. Le monde actuel n’est que fusion, arc dans le temps. Mais, je le répète : désormais je ne sais plus rien. Je suis arrivé trop tard à l’incertitude suprême.
Commenter  J’apprécie          200
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..