AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.03/5 (sur 862 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Modène , le 29/06/1977
Biographie :

Fabiano Massimi est un écrivain et traducteur.

Diplômé de philosophie à l'Université de Bologne et à Manchester, il travaille à la bibliothèque Antonio Delfini de Modène et comme consultant pour les plus grandes maisons d’édition italiennes.

Son roman, "L’Ange de Munich" ("L'angelo di Monaco", 2020), et le livre italien le plus vendu à la foire de Londres 2019.

site officiel : http://www.fabianomassimi.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de Fabiano Massimi   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du livre audio « Les Démons de Berlin » de Fabiano Massimi, traduit par Laura Brignon, lu par Nicolas Matthys. Parution CD et numérique le 15 mars 2023. https://www.audiolib.fr/livre/les-demons-de-berlin-9791035412449/


Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
"Un sacré cirque, n'est-ce pas ? continua Strasser. Mais c'est à ça que ressemblent les hommes de l'entourage du leader national-socialiste. Dans une société normale, ils seraient considérés comme un ramassis de désaxés. Mais en ces temps chaotiques, ils apparaissent comme des sauveurs aux yeux de beaucoup de monde. Les jours de la République sont véritablement comptés..."

page 465 - 22 septembre 1931
Commenter  J’apprécie          370
Aucun homme n’a jamais conscience du moment précis où son destin commence à s’accomplir, qu’il le veuille ou non.
Commenter  J’apprécie          300
" Parfois, pour faire ce qui est juste, il faut oublier ce qui est sage. "

(page 265).
Commenter  J’apprécie          302
« Il y a des gens qui sont faits pour la réalité, commissaire Forster, et des gens qui sont faits pour la fiction.
–Et tu ne pourrais pas faire semblant de t’intéresser à la réalité ?
–La réalité est un endroit terrible. Je préfère y passer le moins de temps possible »
Commenter  J’apprécie          270
Je ne comprends pas ces fanatismes raciaux. Bavarois, allemands, aryens, juifs… Quelle différence ? On est tous des pauvres diables qui se donnent du mal pour s’en sortir.
Commenter  J’apprécie          241
Le bonheur est comme un flocon de neige, il faut le manipuler avec soin, et le moins possible.
Commenter  J’apprécie          230
Il existait depuis longtemps des méthodes pour reproduire et diffuser les œuvres d’art à l’infini, mais l’émotion de contempler la véritable œuvre restait unique.
Commenter  J’apprécie          30
Souvent, dans leur éternelle ignorance, les hommes nomment fin ce qui n'est en réalité qu'un début.
Commenter  J’apprécie          220
Quand Herr Hitler se tut, Sauer s’aperçut qu’il avait écouté son récit sans prendre une seule note, comme captivé par un de ses compteurs hors pair qui parviennent à faire oublier l’existence du monde réel à leur public.
Commenter  J’apprécie          210
" Autrefois, j'espérais qu'il mûrirait avec le temps, mais vous voulez savoir la vérité ? "
[...] " La vérité, c'est que les hommes sont comme les fruits. Ils restent verts une bonne partie de leur vie, puis ils pourrissent. Le temps de leur maturité vient tard et dure peu. "
Commenter  J’apprécie          162

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Fabiano Massimi (1020)Voir plus

¤¤

{* *} .._..