AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.51/5 (sur 5941 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Orléans , 1980
Biographie :

Fabien Toulmé est un auteur de bande dessinée français.

Il suit d'abord des études d'ingénieur en génie civil et urbanisme. En 2001, il part exercer son métier dans divers pays (Bénin, Guyane, Brésil, Guadeloupe). Il exerce cette activité sans passion particulière et pendant son séjour au Brésil, il fait la connaissance de son épouse, avec qui il a deux enfants. Il revient s'installer en France en 2009 à Aix-en-Provence et décide de se consacrer à ses amours d'enfance : le dessin.

Il publie son travail de dessinateur sur le web et dans divers magazines (Lanfeust Mag, Psikopat, Spirou...) ou dans ouvrages collectifs (Alimentation générale, Éditions Vide Cocagne, Vivre dessous, Editions Monolosanctis, Les autres gens...).

Fabien Toulmé rencontre en 2014 un important succès public et critique grâce au très touchant "Ce n'est pas toi que j'attendais", son premier album, où il raconte la naissance de sa fille porteuse d'une trisomie 21. Il a également publié "Les deux vies de Baudouin" en 2017, toujours chez Delcourt.

La trilogie "L'Odyssée d'Hakim" (2018-2020), consacrée au voyage d'un jeune Syrien chassé de chez lui par la guerre, lui vaut pour sa part de nombreux prix et son plus grand succès à ce jour (plus de 200 000 exemplaires vendus).

Le premier tome lui vaut le prix Région Centre-Val-de-Loire du Festival bd BOUM 2018. Le tome 3 reçoit en 2021 le prix France Info de la bande dessinée d'actualité et de reportage et, en 2022 le prix Inspireo des Lycéens.

En 2020, il obtient le prix Schlingo, avec Caloucalou, pour "Cher Dictateur" (2019).

En 2023, Fabien Toulmé, déjà collaborateur régulier du journal "Spirou" et membre de l'atelier Mastodonte, publie "Inoubliables" chez Dupuis, série de récits courts contant des séquences de vie véridiques où le destin d'un individu bascule.

Instagram : https://www.instagram.com/fabientoulme/

+ Voir plus
Source : amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Fabien Toulmé   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Marilou 2


Citations et extraits (386) Voir plus Ajouter une citation
Au Brésil, ils ont une façon un peu plus optimiste de parler d'enfant trisomique. Ils disent qu'il s'agit d'un enfant spécial. Spécial au sens exceptionnel. D'ailleurs, quand Julia est née, plusieurs amis de Patricia lui ont dit qu'elle avait de la chance d'avoir un enfant spécial. Pour certains brésiliens, c'est le bébé qui choisit ses parents à la naissance. Dans notre cas, il aurait donc fallu considérer qu'on avait eu de la chance d'être choisis par cet enfant spécial: c'était une preuve de confiance, le signe que nous saurions nous occuper d'elle.
Commenter  J’apprécie          750
Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les filles et les fils de l'appel de la vie à la vie. Ils viennent à travers vous mais non de vous, et bien qu'ils soient avec vous ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées.
Commenter  J’apprécie          455
J'étais étudiant en informatique. Je venais d'avoir mon diplôme d'ingénieur. [...] C'est fou, quand même, ce qu'il nous arrive... Et tous ces Européens qui s'imaginent qu'on est des miséreux qui viennent pour gagner de l'argent, prendre leurs emplois... Les miséreux, ils ont pas le choix, ils restent en Syrie. Et ils se prennent des bombes sur la tête. J'ai même entendu des hommes politiques dire qu'on était des lâches. Qu'on devrait prendre les armes pour défendre notre pays. Mais pour qui ? Pour les barbares de DAESH ? Ou les bouchers qui sont au pouvoir ? Et j'aimerais bien qu'ils me disent quel genre d'armes on doit prendre contre les bombes et les armes chimiques... Je suis sûr que si tout ça se passait dans leur pays, ils seraient les premiers à fuir. Ou pire, à profiter de la situation pour se faire du fric.
Commenter  J’apprécie          412
On nous disait ce qu'il était possible de faire mais surtout de ne pas faire. Et les interdits sont nombreux et absurdes.
Commenter  J’apprécie          420
Vu mon parcours amoureux, je suis très mal placé pour te donner des conseils. Par contre, je peux te dire, d'expérience, qu'un homme met du temps à penser à autre chose qu'à son nombril. Il y a d'ailleurs une féministe américaine, Gloria Steinem, qui a dit que les hommes commencent leur vie en étant rebelles et deviennent plus sages avec l'âge. Alors que les femmes démarrent dans la vie en étant sages et deviennent rebelles.
Commenter  J’apprécie          390
Comment pouvait-on passer si vite d’une vie confortable et sans histoire à un tel enfer ? Par quel concours de circonstances, me retrouvais-je dans la peau du miséreux fuyant son pays au péril de sa vie ?
Commenter  J’apprécie          390
Ça faisait maintenant presque trois mois que Julia était née et je ne lui avais encore jamais donné de bain, ni ne m'étais vraiment occupé d'elle comme un père s'occupe de son enfant...
Je ne l'avais jamais prise dans mes bras ni ne lui avais chanté de chansons...
Alors que pour Louise, je m'étais impliqué avec bonheur dès sa naissance.
Je me sentais coupable...
[...]
Je n'arrivais pas à ressentir quelque chose pour elle...
Est-ce qu'un jour je l'aimerai comme ma fille ?
Est-ce que j'arriverai à la voir autrement que comme une trisomique ?
Commenter  J’apprécie          380
(Â Istanbul, un syrien)
-Tu veux vivre comme nous, comme des rats, toute ta vie ?
(Hakim)
- Mais si on coule, on meurt.
(Le syrien)
- Mais ici, on ne vit pas. On est comme morts !
Commenter  J’apprécie          393
- Les enfants trisomiques sont super gentils, affectueux. On les appelle les "enfants bisous".
- Ah oui ? Les enfants bisous ? Moi, j'aurais quand même préféré un "enfant normal qui fait des bisous".
Commenter  J’apprécie          380
Jamais je n'aurais imaginé que ça m'arriverait. Et je me rends compte que n'importe qui peut devenir un « réfugié ». Il suffit que ton pays s'écroule. Soit tu t'écroules avec, soit tu pars.
Commenter  J’apprécie          360

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Fabien Toulmé Voir plus

Quiz Voir plus

Ce n'est pas toi que j'attendais

Comment s'appelle la fille porteuse de maladie ?

Julie
Julia
Maeva

3 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien ToulméCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}