AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.75/5 (sur 83 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gap , 1966
Biographie :

Fabienne Berthaud est une écrivaine, actrice, scénariste et réalisatrice française, lauréate du prix Françoise-Sagan 2011.

Elle passe une partie de son enfance en Algérie. Elle rentre en France à l'âge de 11 ans avec sa famille et s'installe à Paris.

Ses études secondaires achevées, elle s'inscrit dans des cours d'art dramatique, fait du théâtre, découvre la méthode de l'Actor's Studio qui la passionne.

Elle publie son premier roman " Cafards " aux éditions Albin Michel en 1994.

Elle se détourne alors du métier d'actrice et écrit son premier court métrage " Noël en famille" qu'elle coréalise. Mathilde Seigner en sera l'actrice principale. Le film fait de nombreux festivals (Cognac, Festival du film Européen) et obtient le prix du public à Valenciennes, le grand prix de Château Chinon et le prix Cinestar à Lille.

Son deuxième roman " Mal partout " paraît aux éditions du Seuil en 1999.

Elle travaille en parallèle l'image et l'écriture. Elle s'intéresse à la photo. Elle écrit occasionnellement pour quelques magazines et participe à l'élaboration d'une nouvelle revue Littéraire " KWAK " aux éditions du Panama dans laquelle elle écrit des nouvelles.

Pour son second long métrage (après Frankie en 2006), Fabienne Berthaud adapte l’un de ses romans, Pieds nus sur les limaces, paru aux Éditions du Seuil en janvier 2004.

Le film est sorti en 2010, avec Ludivine Sagnier et Diane Kruger.

+ Voir plus
Source : http://www.hugoetcie.fr/Nos-auteurs/Berthaud-Fabienne
Ajouter des informations
Bibliographie de Fabienne Berthaud   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dialogues, 5 questions à Fabienne Berthaud .
http://www.librairiedialogues.fr/livre/1803867-un-jardin-sur-le-ventre-fabienne-berthaud-jbz-cie5 questions posées à l'auteure et réalisatrice Fabienne Berthaud, à l'occasion de la parution de son livre Un jardin sur le ventre (éditions Jbz).


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Tu essayes de dire quelque chose. Les mots s'étirent, se gondolent jusqu'à devenir un long râle de détresse discordant comme un disque que l'on arrête d'un doigt. Tu titubes, tu vacilles. Tu tourbillonnes comme un pantin désarticulé. Tu craches ton repas. Ta vie.
Commenter  J’apprécie          50
"Tu mets des prothèses pour qu'il se taise. Pour bien entendre son silence." (p. 14)
Commenter  J’apprécie          60
Sa voix est rouillée. Elle m'attend, couchée dans son lit. Les bras croisés sur sa poupée Glagla. Sa première victime. Une fabrication maison. Une poule plumée. Vidée. Vernie. Bourrée de paille et de morceaux de chiffons. Une chair de poule. Une impression de froid permanent. Une poupée tremblotante dont Lily ne peut se passer. Je la raccommode souvent tant les tissus sont usés. Lily a du mal à tenir ses yeux ouverts. Elle clignote. Je lui fais une réflexion sur le désordre de sa chambre. Je ramasse les viscères des petites bêtes vidées du jour. Il me faudra descendre les donner aux chats. Je lui dit que ce n'est pas sain toutes ces peaux partout. Ça attire les bêtes.

"C'est ce que je veux justement. Surtout ne regarde pas mon atelier. Je te prépare une surprise.

Je me méfie toujours des surprises de Lily.

C'est gentil, mais ça ne t'empêche pas de ranger ! Et puis j'ai toujours peur que tu te blesses avec tes instruments de torture."
Commenter  J’apprécie          30
Tu serais la femme parfaite.Irréprochable.La femme de tous ses désirs et peu importait qu'il en oublie les tiens.Tu ferais pour lui tout ce qu'il ne ferait jamais pour toi.Tu croyais en lui comme on croit en Dieu.Tu l'épousais comme on entre en religion....Tu accepterais de lui obéir telle une esclave obéit à son maître.
Commenter  J’apprécie          40
Parfois tu affabulais au point de croire à tes histoires. Mais quand sonnait la cloche, à l'heure de la récréation, tu avais toujours cette petite aigreur dans l'estomac à cause de ce sentiment d'exclusion que tu ressentais quand même.
Commenter  J’apprécie          40
"Tu ne fus pas malheureuse. Tu ne fus simplement pas heureuse." (p. 92)
Commenter  J’apprécie          50
Un jardin sur le ventre est plus qu'un roman. Il est un poème à lui seul. Les phrases courtes et les répliques sont pertinentes. Parfois il m'est arrivé de rire de certaines descriptions, de rire en étant révoltée de la gravité de la situation. Ce roman est pur bijou. Je dirai même que je le classe dans la lignée de Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan. Lorsqu'on commence à le lire, on n'a du mal à s'arrêter. Coup de coeur pour ce livre.
Commenter  J’apprécie          30
Tu souffles un nuage couleur framboise sur ton oreiller. Tes petits enfants s'enfuient dans le couloir. Tu étouffes. Meurs. Le monde meurt partout. Les arbres, les poissons, les rivières. Meurs Suzanne. Meurs. Toi qui a toujours cru que la vie continue, tu seras oiseau, fleurs, vent, mer, terre. Meurs. Tu te libères de tes chaînes. Tu reprends ta liberté. Un océan rouge dans la tête.
Commenter  J’apprécie          30
"Je vais avoir du mal à lui pardonner. À effacer de ma mémoire cette maltraitance subtile qu'il nous a fait subir sous le couvert de l'amour justifié." (pp. 155-156)
Commenter  J’apprécie          30
Quand ta mère posait ta valise devant la porte d'entrée pour te faire croire qu'elle allait se débrrasser de toi si tu n'étais pas sage. Tu n'avais pas six ans.
Commenter  J’apprécie          32

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Fabienne Berthaud (134)Voir plus

Quiz Voir plus

Couleur: Jaune

Ce peintre a réussi à peindre jaune sur jaune . Les Tournesols est une oeuvre signée:

Paul Gauguin
Pablo Picasso
Vincent Van Gogh

8 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : jaune , couleur , culture générale , peinture , cinema , littérature , art , histoireCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}