AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.57 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1956
Biographie :

Fabienne Reboul-Scherrer est une écrivaine.

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris, elle a été ingénieur d'études au CNRS (en 1989).

Spécialiste de l'histoire culturelle du XIXe siècle, Fabienne Reboul-Scherrer a écrit de nombreux romans historiques, mais aussi des livres comme "La vie quotidienne des premiers instituteurs, 1833-1882" (Hachette, 1989), "L'art de vivre au temps de George Sand" (Nil Éditions, 1998) ou encore "Petits métiers des villes", "Petits métiers des champs" et "Quand j’étais enfant" (2011) aux éditions du Chêne.

Elle a également traduit de l'anglais en français.

Ajouter des informations
Bibliographie de Fabienne Reboul-Scherrer   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BRIGITTEB   18 avril 2020
La forêt des sortilèges de Fabienne Reboul-Scherrer
Il se tut et le petit feu allumé par la servante grésilla doucement dans la pièce que le soleil envahissait. Sa voix me parut plus ferme quand il reprit : "je vais vous faire un aveu, mon cher enfant, qui vous surprendra sans doute de la part d'un prêtre. Je fais partie de ces gens à qui la vue d'un cercueil est presque insupportable : je crois à la vie éternelle, je suis convaincu que le corps d'un homme n'est plus qu'un objet vide de sens et voué à tomber en poussière, après avoir subi de répugnantes indignités, et cependant, je souffre difficilement l'idée de cette boîte étroite et close. Pourtant, comme l'être humain est infiniment faible et contradictoire, même quand il est soutenu par une foi sincère, je pense aussi qu'il faut en passer par la vision du cercueil et par les rites dont nous entourons les pauvres morts, non pas tant pour leur assurer le repos éternel que pour nous libérer d'eux dans l'adieu.
Commenter  J’apprécie          60
Fecamp   04 décembre 2015
La vie quotidienne des premiers instituteurs, 1833-1882 de Fabienne Reboul-Scherrer
Encore faut-il compter avec les nombreux instituteurs qui exercent avec un brevet du troisième degré, le plus rudimentaire, sanctionnant la lecture et l'écriture, ou sans brevet du tout. [...] Dans la même séance, l'on s'occupe de trouver une écurie des moins sales, tantôt à la charge des familles, tantôt aux frais du maître, ainsi que les bancs et les tables.
Commenter  J’apprécie          10
Elfenn   26 janvier 2019
La forêt des sortilèges de Fabienne Reboul-Scherrer
La forêt était partout. Omniprésente, elle semblait dévorer le terroir, l'envelopper d'une étreinte avide, et peu à peu l'absorber. La nature même du bocage, serré dans de petites parcelles, étroitement encloses de hauts talus plantés d'arbres en ce pauvre solage, renforçait l'illusion. Les limites étaient incertaines entre les deux ennemis éternels, cette maigre terre cultivée, chiche de ses fruits, et la grande sylve qui abritait encore des loups.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Fabienne Reboul-Scherrer (42)Voir plus


Quiz Voir plus

Citations équines

L’air du ... est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval.

paradis
démon
déluge

5 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : chevaux , Citations françaisesCréer un quiz sur cet auteur