AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 224 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 13/04/1973
Biographie :

Fabrice Papillon est un journaliste, producteur et écrivain français.

Tout en occupant diverses fonctions au sein de la rédaction d'Europe 1 (reporter, chroniqueur, présentateur de journaux), il devient journaliste scientifique, et se spécialise dans les questions de génétique et de bioéthique. C’est sa rencontre avec le généticien et intellectuel Axel Kahn, au moment de la révélation de l’existence de la brebis clonée Dolly, qui déterminera cette orientation inattendue de sa carrière.

En 1998, les deux hommes publient leur premier ouvrage commun, "Copies conformes, le clonage en question" (Nil éditions).

En 2001, parallèlement à sa carrière à Europe 1, il participe avec Yves Calvi à la création de l'émission quotidienne "C dans l'air" sur France 5, pour laquelle il réalise des reportages scientifiques.

En 2017, Fabrice Papillon publie son premier roman, un thriller scientifique et historique, "Le Dernier Hyver" (éditions Belfond), salué par la critique, et couronné par le prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2018.

Depuis 2003, il enseigne les techniques de vulgarisation et de prise de parole devant les média à de nombreux chercheurs, ingénieurs ou médecins, dans le cadre de formations "media training" organisées par les grandes institutions scientifiques comme l’Inserm, le CNRS ou l’Ifremer.
+ Voir plus
Source : Decitre et http://www.editionslesliensquiliberent.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Fabrice Papillon : "le Dernier Hyver", un thriller entre fiction et réalité A l'occasion de la Foire du livre de Brive, Fabrice Papillon dévoile le secret d'un bon thriller historique selon lui.


Citations et extraits (76) Voir plus Ajouter une citation
Cannetille   21 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
Nous détruisons la Terre à grand feu. Savez-vous qu’au 1er août de chaque année, nous vivons à crédit ? Que nous consommons plus de ressources naturelles que la Terre est capable d’en régénérer, et que nous rejetons plus de gaz à effet de serre que la planète peut en absorber en une année ? À partir du 2 août, vivre est, en soi, un acte criminel.
Commenter  J’apprécie          144
umezzu   29 juillet 2020
Régression de Fabrice Papillon
Aïo ! Ci vole bè a mora di qualcosa.

(Il faut bien mourir de quelque chose)
Commenter  J’apprécie          120
Aela   05 janvier 2021
Le dernier hyver de Fabrice Papillon
Combien de femmes ont été écartées du prix Nobel au profit des mâles usurpateurs, à commencer par Rosalind Franklin? Crick et Watson ont eu le Nobel, pas elle. Je pourrais aussi citer Lise Meitner, qui a joué un rôle fondamental dans la découverte de la fission nucléaire, et qui a été écartée au profit de Otto Hahn. Ou encore Jocelyne Bell, l'astro-physicienne qui a découvert le premier pulsar, qu'on a même surnommée Jocelyn "No-Bell".

Au total, il n'y a que 5% de femmes Nobel pour 95% d'hommes.
Commenter  J’apprécie          80
umezzu   16 février 2020
Le dernier hyver de Fabrice Papillon
Le Da Vinci Code est très divertissant, mais c'est de la pure fiction. Les Illuminatis ont disparu à la fin du XVIIIe siècle et n'étaient qu'une bande d'illuminés, comme leur nom l'indique. Une variante de la franc-maçonnerie, adepte de la théorie du complot, comme l'étaient les Protocole des Sages de Sion. Là, on ne parle pas de fantasmes conspirationnistes, mais de la réalité. On est dans la vraie vie, Estelle. Pas dans un roman.
Commenter  J’apprécie          60
Amnezik666   22 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
Marc, chaque bouffée de CO² que vous expirez, chaque poche de méthane que vous lâchez en pétant vient alourdir le bilan négatif de la planète. Beaucoup de gens feraient mieux de fermer leur grande gueule plutôt que de déblatérer et de raconter des tissus de conneries à longueur de journée. Ça économiserait des tonnes de CO² chaque année. Vous ne trouvez pas ?
Commenter  J’apprécie          51
belette2911   15 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
— Vous imaginez ? L’homme de Néandertal a survécu plus de quatre cent mille ans en Europe, et il s’est complètement éteint en trente mille ans seulement, après l’arrivée de Sapiens sur son territoire. Et c’est la même histoire pour tous les autres : Denisova, Florès, Luzonensis…
Commenter  J’apprécie          50
Amnezik666   23 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
Il n’y a pas que des prêtres, des rabbins ou des imams sur Terre. Chacun ses croyances. Les religions monothéistes n’ont pas tout balayé. Par exemple, il existe encore des chamanes, un peu partout.
Commenter  J’apprécie          50
julienraynaud   17 octobre 2020
Régression de Fabrice Papillon
je vous parie un kilo de quinoa bio qu'on va retrouver dans les prélèvements de belles traces de venin de raie armée
Commenter  J’apprécie          50
belette2911   15 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
— Ce sont… Ce sont les plaintes des soldats romains, murmura Zim. Quand ils ont été défaits par les Germains d’Arminius, en l’an 9, ici en pleine forêt de Teutoburg. Une bataille légendaire : trois légions romaines décimées. On dit que les milliers de victimes hantent la forêt depuis deux mille ans…
Commenter  J’apprécie          40
belette2911   15 octobre 2019
Régression de Fabrice Papillon
Himmler se plaisait à rabâcher ces légendes. Les géants, en particulier, l’avaient toujours fasciné. Lui, le "nain"que tous les enfants méprisaient à l’école, jusqu’à son dragon de femme, le seul humain sur Terre qui osât l’admonester, voire le terroriser lorsqu’il n’exécutait pas immédiatement les ordres qu’elle lui intimait.



Aujourd’hui, c’était lui le dragon, dont les flammes infernales détruisaient des millions de vies dans les fours crématoires.



Il était aussi le géant, hissé sur les échasses monstrueuses de la SS, qui écrasait tous ceux qui se mettaient en travers de sa route.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox