AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.02 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Journaliste pour le Nouvel Observateur, Fabrice Pliskin est également l'auteur de plusieurs ouvrages, tous parus chez Flammarion : Monsieur météo (1998), Toboggan (2001), L'Agent dormant (2004), Le juif et la métisse (2008).

Les romans de Pliskin se déroulent souvent dans l'environnement qu'il connaît le mieux, Paris. Ses personnages, urbains et modernes, se retrouvent confrontés à des situations qui les transportent hors de leur quotidien. Comme il le souligne, l'écrivain est avant tout intéressé par "la façon dont les gens sont aliénés par leur époque".


Source : http://livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Bibalice   09 juin 2017
Une histoire trop française de Fabrice Pliskin
Il court dans l'escalier. Il court dans l'escalier d'une tour de cinquante étages. Ce n'est pas sa première course verticale. Gravir à toutes jambes les escaliers des plus hauts édifices, il sait les férocités de cette discipline. Ses genoux ont déjà gravi bien des tours.
Commenter  J’apprécie          80
motspourmots   19 septembre 2017
Une histoire trop française de Fabrice Pliskin
Jodelle est dans son rôle, aime à répéter Duclos.

Une locution à la mode en France, où chacun, désormais, est dit "dans son rôle" : le patron qui vous licencie, le CRS qui vous matraque, l'artiste performeur qui se barbouille d'excréments. Jodelle est donc dans son rôle, quoique la légitimité du "rôle" qui consiste à inonder la planète d'implants néfastes à la santé des femmes reste difficile à définir.
Commenter  J’apprécie          70
Bibalice   18 juillet 2013
Impasse des bébés gris de Fabrice Pliskin
Vous l'ignorez sans doute, mais il existe des artistes illustres et prospères, dont l'art est de servir dans les musées des nouilles thaï ou de la blanquette de veau. Renseignez-vous. Car, aujourd'hui, le Beau n'est plus dans l'oeuvre ; le Beau n'est plus Cézanne ou les Beatles ; le Beau est de participer.
Commenter  J’apprécie          60
BVIALLET   13 août 2013
Toboggan de Fabrice Pliskin
Bétremieux appartenait à la catégorie des baiseurs pathologiques qui se tapent tout ce qui bouge, mentent comme ils respirent et ne se relaxent qu'en se masturbant.
Commenter  J’apprécie          40
Bibalice   05 mai 2017
Impasse des bébés gris de Fabrice Pliskin
C'était un vendredi de janvier et, à sa demande, j'emmurais l'opticien dans sa cave. Je l'emmurais comme on emmure un monstre ou la part de soi-même que l'on veut abolir. Un bandeau de soie noire sur les yeux, il se tenait debout au fond de la salle humide et voûtée, tandis que je maçonnais un mur de briques rouges. De temps à autre, il me tendait une pierre par-dessus les rangées de brique et j'ajustais cette pierre avec une truelle. En regardant la chaîne culturelle franco-allemande, il avait appris que les actionnistes viennois, dans la deuxième moitié du XXe siècle, pratiquaient ces emmurements d'art. L'imitation des anciens avait une bonne part dans ses débuts. C'était notre première performance ensemble et je m'en souviendrais toute ma vie. Je pourrais dire : "J'étais là" et cet événement perdu, non filmé, sans autre témoin que moi-même, existerait pour jamais en moi et par moi. Était-ce l'art ou l'homme qui me remuait comme ça ?
Commenter  J’apprécie          00
BVIALLET   13 août 2013
Toboggan de Fabrice Pliskin
Sérieusement, je ne sens pas la merde, Youri, je sens le père. Mais ton erreur est bien excusable. Car, en France, au pays des droits de l'homme, un père, c'est de la merde. Je parle du père blanc, hétérosexuel, je parle de ce que je connais, tu m'excuseras, François. 
Commenter  J’apprécie          10
baaab894   18 mai 2017
Une histoire trop française de Fabrice Pliskin
C’est le triste particularisme de notre entreprise. Nous pratiquons le mensonge et la fraude.
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET   13 août 2013
Toboggan de Fabrice Pliskin
Sa mort serait la métaphore de sa vie – une vie de divertissement.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La citadelle du vertige d'Alain Grousset

De quelle corporation Symon est-il apprenti?

Tailleur de pierre
Sculpteur
Peintre
Verrier

20 questions
294 lecteurs ont répondu
Thème : La citadelle du vertige de Alain GroussetCréer un quiz sur cet auteur