AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.9 /5 (sur 66 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Allemagne , 1930
Biographie :

Fanny Ben-Ami est née en Allemagne en 1930. Elle vit aujourd'hui en Israël ; elle a six petits-enfants et est devenue peintre. Ses aquarelles, qui retracent son parcours durant la guerre, ont été exposées dans plusieurs musées israéliens.

Après la publication de son livre en Israël, Fanny a été invitée à témoigner et à donner des conférences dans de nombreux pays.
Son livre a été adapté au cinéma par Lola Doillon en 2016.

Je voudrais simplement dire que j'ai connu Fanny, Erika et Georgette au Puy ou mes parents juifs allemands se sont refugies, et ou je suis nee. J'aimerais tant la revoir ou communiquer avec elle car nous avons beaucoup de souvenirs en commun. J'ai ecrit sans succes au metteur en scene...S'il vous plait, aidez-moi a la revoir!

Nicole Schott-Desrosiers
136 Pomeroy Avenue
Pittsfield, MA 01201
ndesrosiers@willikmas.edu

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Fanny Ben-Ami   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
En dehors de l'école, nous apprenions des tas de choses. Nous nous intéressions à l'art, à la littérature et au dessin. Nous avions une bibliothèque avec des romans et de la poésie. Nous nous initiions aussi à l'agriculture, car nous disposions d'un grand terrain. Chacun en reçut une parcelle où il fit pousser des légumes - des choux et des carottes essentiellement.
Quand nous les mangions, nous savions qu'il s'agissait de nos légumes et cela nous remplissait de fierté.
- En des jours difficiles comme ceux que nous traversons, répétait sans cesse Ethel, le but de l'éducation est de vous apprendre à être indépendants, car qui sait ce que vous réserve l'avenir?
Commenter  J’apprécie          130
J'eus alors la certitude qu'une page sombre de ma vie s'etait tournée .
Commenter  J’apprécie          70
En dehors de l’école, nous apprenions des tas de choses. Nous nous intéressions à l’art, à la littérature et au dessin. Nous avions une bibliothèque avec des romans et de la poésie. Nous nous initiions aussi à l’agriculture, car nous disposions d’un grand terrain. Chacun en reçut une parcelle où il fit pousser des légumes – des choux et des carottes essentiellement. Quand nous les mangions, nous savions qu’il s’agissait de nos légumes et cela nous remplissait de fierté.
Commenter  J’apprécie          30
Malheureusement Tante Rose avait vu juste. Peu de temps après, la première lettre de mon père nous parvenait de Vernet, un camp de concentration pour prisonniers politiques.
Commenter  J’apprécie          40
"Le lendemain, trois gendarmes vinrent nous questionner.Nous étions épuisés, affamés effrayés".
Commenter  J’apprécie          20
Etait-il vraiment possible d'oublier sa propre histoire à jamais ? Ne fallait-il pas, au contraire, faire tout son possible pour ne pas en perdre une miette ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le chien jaune de Georges Simenon

Quel est le nom du commissaire chargé de l'enquête ?

Cremer
Maigret
Burma

10 questions
404 lecteurs ont répondu
Thème : Le chien jaune de Georges SimenonCréer un quiz sur cet auteur