AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.78 /5 (sur 163 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1985
Biographie :

Fanny Vandermeersch enseigne le français dans un collège du Nord de la France.

Elle a été deux fois finalistes du prestigieux concours d'écriture "E-crire au féminin". Rédactrice dans un magazine local, elle anime aussi un blog de chroniques littéraires, "Les billets de Fanny".

Elle est l'auteure d'un premier roman jeunesse "Phobie" (2017) publié aux éditions Le Muscadier.

En parallèle, elle a publié via la plateforme Librinova une romance contemporaine, "Les livres exquis" (2016).

son blog : https://lesbilletsdefanny.wordpress.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Fanny-Vandermeersch-Auteur-1454986521454791/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Présentation du roman "Aux livres exquis" de Fanny Vandermeersch.
Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
zazimuth   05 juin 2020
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
- Mais nous, on ne ronfle pas. C'est donc lui qui est différent, si on le compare à nous.

Toi tu es droitier, comme la plupart des autres. je suis différent, ce qui ne m'empêche pas de réussir un tas de choses. Tes camarades de classe ont une différence, même si on ne la voit pas. Nous ne sommes pas tous identiques, heureusement ! Il y a des petits, des grands, des gros, des minces, des barbus, des chauves, des roux, des bruns, des gamins qui portent des lunettes... (p.70)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth   05 juin 2020
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
Je n'ai pas l'habitude d'entendre autre chose que des reproches ou des regrets. (p.26)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth   05 juin 2020
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
Distrait. Le numéro 1 des qualificatifs qui me sont attribués. Il y en a eu d'autres comme : dissipé, non discipliné, dispersé, disjoncté, discoureur - parce que j'oublie parfois ce que je raconte et pars sur autre chose -, discourtois... Voyez un peu le tableau. Un jour, maman m'a emmené dans un cabinet pour faire des tests de toutes sortes et d'autres mots sont apparus, avec le même préfixe : dyslexique avec une légère dyspraxie et une dysorthographie. "Dys" qui se prononce comme "dix". Pile poil la moyenne,jamais plus. (p.8)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   05 juin 2020
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
- Je suis fier de vous, Charlemagne. Vos progrès sont réels. C'est très encourageant.

Je baisse la tête, mal à l'aise. Je suis plus habitué aux remarques négatives qu'aux compliments. Je balbutie un merci.

- Nous avons tous nos différences, Charlemagne...

Ce qui ne veut pas dire que nous n'avons que des défauts. Il arrive qu'on soit tellement obnubilés par ces derniers qu'on en oublie nos qualités.

Ayez confiance en vous... (p.69)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   05 juin 2020
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
Encore les mêmes mots : Charlemagne a des difficultés... Pas de travail à la maison (s'ils savaient le nombre d'heures que me prend la simple lecture d'une consigne, ils reverraient leur appréciation)... Pas de motivation... Charlemagne a baissé les bras (impossible de se motiver quand apprendre ne sert à rien)... (p.38)
Commenter  J’apprécie          00
Saiwhisper   28 novembre 2019
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
Parfois, je pense que je ne suis qu'un bon à rien, un idiot, une erreur. Il suffit de regarder certaines personnes dans les yeux pour voir que je ne me trompe pas.
Commenter  J’apprécie          110
Nau   26 août 2018
La boite violette et autres nouvelles de Fanny Vandermeersch
Les épreuves sont là pour nous faire avancer, parfois pour nous guider. C'est souvent dur, très dur, on a l'impression qu'on ne pourra jamais s'en sortir, ne jamais oublier, mais pourtant, un beau matin, tout est plus clair, et on en ressort plus fort.
Commenter  J’apprécie          80
Ziliz   25 mars 2017
Phobie de Fanny Vandermeersch
« Phobie scolaire » se traduit en anglais par 'school refusal' - le terme 'refusal' étant habituellement utilisé dans le langage hippique pour évoquer un cheval qui se cabre et ne peut franchir un obstacle. Cette image illustre parfaitement la peur incontrôlable à laquelle les enfants souffrant de cette phobie sont confrontés. Ce n'est pas qu'ils ne VEULENT pas, c'est qu'ils ne PEUVENT pas.

La phobie scolaire se traduit par une peur de l'établissement scolaire en tant que LIEU - la peur de ce qui pourrait s'y passer. C'est un trouble multifactoriel qui résulte d'un enchevêtrement de causes complexe. A la faveur d'un événement déclencheur - harcèlement, séparation forcée (divorce, déménagement, décès), etc. - des difficultés non décelées vont se faire jour, et fragiliser l'équilibre dans le quel évoluait l'enfant jusqu'alors.

[...]

Attention : la phobie scolaire n'est en aucun cas liée à un quelconque désintérêt de l'enfant pour l'apprentissage ou à de la fainéantise. Au contraire, la plupart des enfants qui en souffrent sont désireux de se nourrir intellectuellement. Ils se retrouvent alors confrontés à un cruel paradoxe : le désir d'aller à l'école et l'envie d'apprendre, d'un côté, et le fait d'être submergés par l'angoisse et paralysés par la peur, de l'autre.

Le rôle des parents dans la prise en charge de la phobie scolaire va s'avérer crucial. Ils doivent s'engager dans un dialogue d'ouverture avec leur enfant, en évitant avant tout l'erreur d'assimiler cette incapacité à aller à l'école à un caprice. Puis, il leur faudra mettre en place un suivi thérapeutique adapté - afin de tenter de déterminer les causes du trouble survenu - et se rapprocher de l'équipe enseignante afin de trouver une solution appropriée.

[...]

Chaque enfant s'accomplit à un rythme qui lui est propre. Peu importe le temps que cela prendra. Peu importe où se situera l'arrivée. Peu importe le nombre d'obstacles qui se dresseront sur sa route : chaque obstacle franchi, même avec difficulté, le rapproche de son but. Ce qui compte avant tout, c'est qu'il soit accompagné de la manière la plus harmonieuse possible sur le chemin de l'adulte qu'il va devenir.



(postface de Eudoxie larose-Devarenne, Vice-présidente de l'association 'Phobie scolaire' - p. 85-88)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Saiwhisper   15 janvier 2020
Secrets de miel de Fanny Vandermeersch
Tu trouveras toujours des "si" qui t'empêcheront d'avancer.
Commenter  J’apprécie          80
Jangelis   13 février 2019
Dysfférent de Fanny Vandermeersch
Que me veut-elle ? Me passer un savon ? Me mettre un zéro ?Une retenue ? Tout ça, c'est déjà fait. Et ça n'a jamais rien changé à mes notes. Au contraire, le peu de motivation qui me restait s'est envolé.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur