AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.92 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : Autriche
Né(e) à : Budapest , le 06/09/1869
Mort(e) à : Zurich , le 08/10/1945
Biographie :

Felix Salten, de son vrai nom Siegmund Salzmann, est un auteur autrichien de culture hongroise, journaliste, dramaturge, scénariste et romancier.

Fils d'un ingénieur juif hongrois, quand il avait quatre semaines, sa famille alla s'établir à Vienne. À 16 ans Siegmund quitta le lycée sans diplôme et travailla dans une compagnie d'assurance. Sa première publication attestée est un poème du 15 janvier 1889 dans la revue littéraire "An der schönen blauen Donau" (Le Beau Danube bleu).
Il vécut principalement de son activité de critique théâtral à la "Wiener Allegemeine Zitung", où il est devenu rédacteur en 1894. En 1902 Salten passa au journal "Die Zeit". Ses articles à la Zeit valurent à Salten d'être compté parmi les meilleurs journalistes de son temps. En 1902 il se maria avec l'actrice du Burgtheater Ottilie Metzel. En 1903 vint au monde son fils et en 1904 sa fille. Dans la décennie qui précéda 1914, Salten était quelqu'un "de très demandé, de célèbre et de monstrueusement productif".

Lors d'un voyage dans les Alpes, charmé par la nature environnante, Felix Salten imagina l'histoire d'un faon (de chevreuil) baptisé "Bambi", d'après le mot italien bambino. Son roman "Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois" ("Bambi, Eine Lebensgeschichte aus dem Walde") fit la célébrité de Felix Salten à sa sortie en 1923. Cette œuvre a été traduite en anglais dès 1928 et adaptée en film d'animation en 1942 par les studio Disney sous le nom "Bambi".

En 1933, sa vie devient périlleuse en tant que Juif. Adolf Hitler interdit ses livres en 1936. En 1938, Felix Salten s'exile à Zurich. En 1939, il écrit et publie une suite de son premier roman animalier "Les enfants de Bambi, une famille dans la forêt" ("Bambis Kinder, Eine Familie im Walde").

Après le succès de "Bambi", son éditeur zurichois Albert Müller ne voulut plus de lui que des romans animaliers. Salten publiera deux autres romans animaliers adaptés par Disney : d'abord "Perri l'écureuil" ("Die Jugend des Eichhörnchens Perri", 1938), adapté sous le titre de" The Story of Perri" ("Les Aventures de Perri") en 1957 et "Le chien de Florence" ("Der Hund von Florenz", 1923) sous le titre "The Shaggy Dog" ("Quelle vie de chien !") en 1959.

Salten a écrit plusieurs pièces de théâtre et de nombreux romans.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Felix Salten   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une redécouverte du texte original de “Bambi”, que le succès du dessin animé Disney a éclipsé. Ce roman de l'Autrichien Felix Salten, publié en 1923, était à la fois une ode à la nature et le reflet des angoisses face à la montée du nazisme. Une oeuvre d'une puissante poésie et magnifiquement illustrée. Dès 9 ans. RÉALISATION Michel Abescat, Pierrick Allain TÉLÉRAMA - JANVIER 2021 Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤19TÉLÉRAMA10¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1 Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ! Facebook : https://www.facebook.com/Telerama Instagram : https://www.instagram.com/telerama Twitter : https://twitter.com/Telerama

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
parolesenvolent   18 juillet 2016
Bambi de Felix Salten
Les deux feuilles se turent un moment. Puis la première se dit tout bas :"Pourquoi devons-nous partir ... ?

- Que nous arrve-t-il quand nous nous détachons ? demanda la seconde.

- Nous tombons...

- Et qu'y a-t-il en bas ?

- Je ne sais pas. Les avis sont partagés mais personne ne le sait.

- Est-ce que l'on sent encore quelque chose, est-ce que l'on est encore conscient quand on est en bas ?

- Qui sait ? Aucune de celles qui sont tombées n'est encore jamais revenue pr en parler.
Commenter  J’apprécie          92
blandine5674   25 décembre 2016
Bambi de Felix Salten
"C'est arrivé si vite, raconta l'écureuil ; nous autres qui habitions dans l'arbre, nous nous sommes tous enfouis et nous L'avons vu mordre le vieux chêne avec une dent gigantesque, étincelante. L'arbre a hurlé de douleur. Il n'a pas cessé de crier, et la dent a criée... c'était horrible à entendre. Puis notre pauvre bel arbre es tombé. Dehors, dans la prairie... Nous avons tous pleuré."
Commenter  J’apprécie          80
Blandine54   17 avril 2018
Bambi le chevreuil de Felix Salten
Tu le vois maintenant (le chasseur), reprit l'ancien, étendu là, comme n'importe lequel d'entre nous. Ecoute-moi bien, Bambi, Il n'est pas tout-puissant, comme ceux-là l'affirment. Ce n'est pas de Lui que vient tout ce qui pousse et tout ce qui vit. Il n'est pas au-dessus de nous ! Il existe à côté de nous ; il est semblable à nous ; comme nous, Il connaît la peur, la misère, la souffrance ; Il est vulnérable comme nous et Il demeure étendu sur le sol, inerte, comme nous. Tu en as la preuve en ce moment !

Il y eut un silence.

-As-tu compris, Bambi ? demanda l'ancien.

Bambi murmura :

-Je crois que...

-Parle, enjoignit l'ancien.

Brûlant d'émotion, Bambi reprit :

-Un autre est au-dessus de nous tous, de nous et de lui !

-Maintenant, je puis m'en aller, dit l'ancien.
Commenter  J’apprécie          60
parolesenvolent   10 juillet 2016
Bambi de Felix Salten
"LE hérisson est une créature terrible, s'écria Faline. I l a le corps couvert de gros piquant et... en plus il est très méchant ! [...]

Faline intervint : "Il ne veut parler à personne. Dès qu'on s'approche de lui, il se roule en boule et tu ne vois plus que ses piquants. Maman dit qu'il fait partie de ces gens qui ne veulent avoir affaire à personne.
Commenter  J’apprécie          50
parolesenvolent   18 juillet 2016
Bambi de Felix Salten
Son corps splendide brillait d'un éclat métallique bleu foncé, d'un brun chaud et doré, jetant des feux somptueux, comme un joyau. Les plumes de sa longue queue balayaient fièrement le ciel derrière lui. Sec, perçant, un coup de tonnerre retentit. Le faisan là-haut haleta, pirouetta sur lui-même comme s'il avait voulu attraper ses pattes avec son bec, et s'abattit lourdement. Il tomba parmi les autres et ne bougea plus.
Commenter  J’apprécie          41
parolesenvolent   10 juillet 2016
Bambi de Felix Salten
"- Ne me parlez pas de parents, s'écria le hibou. [...] Non, les parents ne servent pas à grand chose. S'ils sont plus grands que nous, ils ne valent rien ; s'ils sont plus grands que nous, ils ne valent rien ; s'ils sont plus petits ils valent moins encore. S'ils sont plus grands que nous, nous ne pouvons pas les supporter, parce qu'ils sont fiers ; s'ils sont plus petits , ils ne peuvent pas nous supporter parce que c'est nous alors qui sommes fiers.
Commenter  J’apprécie          30
Dandylion   16 mars 2020
Bambi de Felix Salten
— J’ai beaucoup changé ? » s’enquit timidement la deuxième feuille d’un ton pourtant pressant.

« Pas du tout assura la première. « Tu penses avoir changé parce que je suis devenue jaune et laide… Non, chez moi c’est autre chose…

— Allons donc, protesta la seconde.

— Non vraiment, répéta la première avec empressement, crois-moi ! Tu es belle comme au premier jour. Une petite raie jaune, peut-être ici et là ; ça ne se voit presque pas et tu n’en es que plus jolie. Crois-moi !

— Je te remercie, chuchota la deuxième feuille, tout émue. Je ne te crois pas… pas complètement… mais je te remercie de ta gentillesse… Tu t’es toujours montrée si gentille envers moi… C’est seulement maintenant que je me rends compte à quel point tu as été gentille.

— Chut ! » dit la première avant de se taire : le chagrin l’empêchait d’en dire plus.

Elles se turent alors toutes les deux. Les heures passèrent. Un vent humide, hostile et froid, souffla à travers la cime des arbres.

« Ah… maintenant…, dit la deuxième feuille. Je… » Et sa voix se brisa. Elle se détacha doucement et tomba en planant. L’hiver était venu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Blandine54   15 avril 2018
Bambi le chevreuil de Felix Salten
Le petit ne comprenait rien à ces chants, à ces appels, à ces colloques ; il n'y faisait pas la moindre attention ; il ne percevait aucune des odeurs qui s'exhalaient de la forêt ; il n'entendait que le léger crépitement de sa robe tandis qu'on le lavait, qu'on le chauffait et l'embrassait ; il ne sentait que l'odeur toute proche du corps de sa mère. Il serrait étroitement contre cette chaleur bienfaisante ; il avait faim, il se mit à chercher et trouva la source de la vie.

Tandis qu'il buvait, la mère continuait à le couvrir de caresses.

- Bambi, murmura-t-elle.

En même temps, elle levait la tête à chaque instant, dressait les oreilles et prenait le vent.

Tranquillisée, heureuse, elle embrassa de nouveau son enfant.

- Bambi, répéta-t-elle, mon petit Bambi.
Commenter  J’apprécie          20
Blandine54   15 avril 2018
Bambi le chevreuil de Felix Salten
La vie était dure, pleine de dangers ; quelle qu'elle fût, il apprendrait à tout supporter.
Commenter  J’apprécie          40
parolesenvolent   18 juillet 2016
Bambi de Felix Salten
"la réconciliation n'est pas une bêtise, dit-elle. La réconciliation viendra, il le faut."
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'ÎLE DES ESCLAVES, de Marivaux

PARTIE 1 : COMPRÉHENSION - Où se situe l'île des esclaves ?

Au large de la Grèce
Au large de l'Espagne
Au large de l'Angleterre

10 questions
806 lecteurs ont répondu
Thème : L'Île des esclaves de MarivauxCréer un quiz sur cet auteur