AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.74 /5 (sur 177 notes)

Nationalité : Cameroun
Né(e) à : Ebolowa , le 14/09/1929
Mort(e) à : Yaounde , le 10/06/2010
Biographie :

Ferdinand Oyono est un diplomate et homme politique camerounais en même temps qu'un écrivain de langue française, auteur de trois romans publiés à la fin des années cinquante.

Né en 1929 à Ebolowa, dans la Province du Sud au Cameroun, Ferdinand Oyono poursuit au lycée de Provins, en France, des études commencées au lycée de Yaoundé. Il réussit ensuite des études supérieures de droit à la Sorbonne avant d'entrer à l'École nationale d'administration (ENA) de Paris en section diplomatique.

Il débute en 1959 une brillante carrière de haut fonctionnaire avant de devenir ambassadeur du Cameroun dans divers postes (auprès des Nations unies à New York, en Algérie, en Libye, en Grande-Bretagne et en Scandinavie…). À partir de 1987 il participe à de nombreux gouvernements de son pays et assure la charge de différents ministères comme les Affaires étrangères ou la Culture.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Ferdinand Oyono   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
PiertyM   26 octobre 2013
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
La vérité existe au-delà des montagnes, pour la connaître il faut voyager
Commenter  J’apprécie          2430
adamacascas   17 septembre 2013
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
MENGUEME:la vie,dit-il,c'est comme un camelion,ça change de couleur tout le temps
Commenter  J’apprécie          1170
Tipee   27 mars 2017
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
[…] Ma main appartient à ma reine aux cheveux couleur d’ébène, aux yeux d’antilope, à la peau rose et blanche comme l’ivoire. Un frisson a parcouru mon corps au contact de sa petite main moite. Elle a tressailli comme une fleur dansant dans le vent. C’était ma vie qui se mêlait à la sienne au contact de sa main. Son sourire est rafraîchissant comme une source. Son regard est tiède comme un rayon de soleil couchant. Il vous inonde de sa lumière qui vous embrase jusqu’au plus profond du cœur. J’ai peur… J’ai peur de moi-même…
Commenter  J’apprécie          1050
doutydabo   15 mai 2016
Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono
Qui veut etre grand il faut limité les grands
Commenter  J’apprécie          890
wellibus2   20 mars 2016
Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono
Il réalisa qu’il était dans une situation étrange. Ni son grand-père, ni son père, ni aucun membre de son immense famille ne s’étaient trouvés placés, comme lui, dans un cercle de chaux, entre deux mondes, le sien et celui de ceux qu’on avait d’abord appelés les “fantômes” quand ils étaient arrivés au pays. Lui, il ne se trouvait ni avec les siens ni avec les autres
Commenter  J’apprécie          650
aouatef79   12 septembre 2019
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
Je m 'appelle Toundi Ondoua .Je suis le fils de Toundi et de Zama .Depuis que le père m 'a baptisé ,il m 'a donné le nom de Joseph .Je suis Maka par ma mère et Ndjem par mon père .Ma race fut celle des Mangeurs d 'hommes .Depuis

l 'arrivée des Blancs nous avons compris que les autres ne sont pas des animaux .
Commenter  J’apprécie          570
mounir_sylla   07 janvier 2014
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
mengueme la vie dit-il c'est comme un cameleon ça change de couleur à tout le temps
Commenter  J’apprécie          570
mounasse   05 décembre 2015
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
L'EAU NE REMONTE PAS à SA SOURCE
Commenter  J’apprécie          531
adamacascas   17 septembre 2013
Une vie de boy de Ferdinand Oyono
MENGUEME:la vie,dit-il,c'est comme un camelion,ça change de couleur tout le temps
Commenter  J’apprécie          450
JacquesGolou   18 novembre 2015
Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono
oeuvre ayant pour axe d'étude l'expression de la peinture coloniale
Commenter  J’apprécie          430

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Ferdinand Oyono (625)Voir plus


Quiz Voir plus

Paroles d'hommes d'Etat

Qui a dit: « En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables » ?

Sadi Carnot (président de la IIIème République)
Charles de Gaulle
René Coty (président de la IVème République)
Georges Clémenceau

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur