AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Vidéos de Fiodor Dostoïevski (52)
Ajouter une vidéo





ThibaultMarconnet03 septembre 2020
video
Hommage à Dostoïevski par Luc Durtin avec Madame Roubéssinski et Pierre Descaves. Première diffusion le 20 avril 1956 sur Paris Inter. Un grand russe du siècle : Fiodor Dostoïevski, auquel était rendu un hommage, en 1956, à l’occasion du 75ème anniversaire de sa mort, au Théâtre des Arts à Paris. Gens de théâtre, une belle voix russe, des comédiens interprétant des extraits de pièces (adaptation des romans : “L’éternel mari”, “Crime et châtiment”, et “Les frères Karamazov”…), oui, l’émission sera très théâtrale.

Thèmes : Littérature| Littérature Russe| Roman| Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Source : France Culture
ThibaultMarconnet03 septembre 2020
video
Fiodor Dostoïevski : Les nuits blanches (Samedi noir / France Culture). Diffusion sur France Culture le 11 juin 2016. Un récit de la solitude, de l'exaltation, de l'échec, dans une nouvelle traduction restituant la vérité stylistique de Dostoievski. Traduction : André Markowicz. Adaptation : Carlos Carretoni et Margaux Grilleau. Réalisation : Michel Sidoroff. Conseillère littéraire : Caroline Ouazana. “Les Nuits blanches”, c’est d’abord un vrai roman d’amour. Un jeune homme solitaire et romanesque rencontre, une nuit, dans Pétersbourg désert, une jeune fille éplorée. Désespérée par un chagrin d’amour, Nastenka se laisse aller au fantasme du jeune homme, amoureux depuis le premier instant, le berce - et se berce - dans l’illusion, jusqu’à ce que… le fiancé revienne et qu’elle se jette dans ses bras.
La nouvelle traduction d’André Markowicz tire de ce roman un parti stylistique étonnant. Discordante, ironique, la voix que l’on entend ici est bien celle du grand écrivain russe, qui n’a cessé sa vie durant de se battre, au nom de la vérité, contre l’élégance trompeuse, celle des mots et celle des sentiments.

Présentation de l’éditeur

“Les nuits blanches” est une œuvre de jeunesse de Fédor Dostoïevski. Cette nouvelle a souvent été adaptée au cinéma : par Visconti, Bresson, puis plus récemment par Paul Vecchiali. Cette fiction radiophonique est née d'une envie de l'adapter autrement : les yeux fermés. Donner à voir les images par les voix, voyager jusqu'à Pétersbourg et se laisser transporter par la force des mots et la langue de l'auteur.

Avec :

Nicolas Gonzales, Clara Noël, Brigitte Faure, Guillaume Durieux, Nathalie Kanoui

Bruitage : Élodie Fiat
Prise de son et mixage : Cédric Chatelus
Assistance technique et montage : Sacha Trope
Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet

« Les nuits blanches », de Fiodor Dostoïevski, sont publiés aux Editions Actes Sud, en collection Babel

Source : France Culture
+ Lire la suite
ThibaultMarconnet03 septembre 2020
video
Fiodor Dostoïevski : Le Crocodile (1968 / France Culture). Photographie : Dostoïevski en 1863. Émission “L’humour du monde”, par Jean-Paul Le Chanois et Michel Arnaud. Enregistrement en public à Biarritz. Diffusion sur France Culture le 10 août 1968. Adaptation : Michel Arnaud. Présentation par Robert Martin. Improvisations musicales au piano : Jean Wiener. Interprétation : Rosy Varte (Elena), Maurice Chevit (Gunter), Jacques Dufilho (Sémione), Georges Chamarat (Timothée / Timofëi) et Jacques Monod (Ivan). Réalisation de Claude Dupont. “Le Crocodile” (en russe : Крокодил, Krokodil) est une nouvelle fantastique et humoristique de l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski, publiée pour la première fois dans le magazine “L'Époque” en 1865. L'œuvre a pour sous-titre “Un événement extraordinaire ou ce qui s'est passé dans le Passage”.
L'auteur présente ce texte satirique comme un « récit véridique, sur la façon dont un monsieur, d'âge et d'aspect certain, fut avalé vivant par le crocodile du Passage, tout entier, de la tête jusqu'aux pieds, et ce qui s'ensuivit. »

Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
videos13 août 2020
video
2 octobre 2013

Avec ses bonnes manières oxfordiennes et son costume en tweed, Roman Lambert arrive à Moscou en 1995 tel un explorateur victorien en safari, déterminé à profiter de la jungle postsoviétique. Est-ce le sang cosaque de sa mère qui le rend aussitôt apte à toutes les démesures ? Les montagnes russes qu'il croyait destinées à son seul plaisir se transforment pourtant bientôt en cercles de l'enfer. Et sa rencontre avec Sonia précipite une métamorphose qui l'emmène par-delà le bien et le mal, jusqu'à commettre l'irréparable... Mais, à Moscou Babylone, comment trouver les voies de la rédemption ? Des soirées orgiaques dans sa datcha aux scènes de résilience quotidiennes et aux manifestations protofascistes de Limonov, une odyssée vertigineuse et hypnotique, entre Dostoïevski et Bret Easton Ellis. À travers le portrait d'une ville qui dévore ses propres enfants, une plongée troublante au coeur de l'âme russe, par l'auteur du best-seller Les Enfants de Staline.
+ Lire la suite
videos12 janvier 2020
video
JE TE SUIVRAI EN SIBERIE, LE 19 SEPTEMBRE AUX EDITIONS PAULSEN - Un manuscrit dormait dans les archives de Saint-Pétersbourg, dicté par Pauline Annenkova, une ancienne vendeuse de modes française exilée à Moscou. Il relatait une vie cent fois plus intense qu'un roman.  
Pauline a rencontré et fasciné deux géants de la littérature mondiale, Dostoïevski et Alexandre Dumas. Leurs portraits sont contradictoires. Qui a tort, qui a raison ? J'ai voulu savoir.
Quand son amant, Ivan Annenkov, fut condamné en 1825 avec 120 autres aristocrates russes à l' « exil éternel » aux confins de l'empire russe, Pauline lui avait juré : « Je te suivrai en Sibérie ». Je l'ai suivie à mon tour aux confins de la Chine et de la Mongolie. Puis, depuis sa maison natale à sa tombe, j'ai reconstitué sa vie.
+ Lire la suite
videos12 janvier 2020
video
JE TE SUIVRAI EN SIBERIE, LE 19 SEPTEMBRE AUX EDITIONS PAULSEN
Un manuscrit dormait dans les archives de Saint-Pétersbourg, dicté par Pauline Annenkova, une ancienne vendeuse de modes française exilée à Moscou. Il relatait une vie cent fois plus intense qu'un roman.  
Pauline a rencontré et fasciné deux géants de la littérature mondiale, Dostoïevski et Alexandre Dumas. Leurs portraits sont contradictoires. Qui a tort, qui a raison ? J'ai voulu savoir. Quand son amant, Ivan Annenkov, fut condamné en 1825 avec 120 autres aristocrates russes à l' « exil éternel » aux confins de l'empire russe, Pauline lui avait juré : « Je te suivrai en Sibérie ».Je l'ai suivie à mon tour aux confins de la Chine et de la Mongolie. Puis, depuis sa maison natale à sa tombe, j'ai reconstitué sa vie.
+ Lire la suite
videos12 janvier 2020
video
JE TE SUIVRAI EN SIBERIE, LE 19 SEPTEMBRE AUX EDITIONS PAULSEN
Un manuscrit dormait dans les archives de Saint-Pétersbourg, dicté par Pauline Annenkova, une ancienne vendeuse de modes française exilée à Moscou.
Il relatait une vie cent fois plus intense qu'un roman.
Pauline a rencontré et fasciné deux géants de la littérature mondiale, Dostoïevski et Alexandre Dumas. Leurs portraits sont contradictoires. Qui a tort, qui a raison ? J'ai voulu savoir.
Quand son amant, Ivan Annenkov, fut condamné en 1825 avec 120 autres aristocrates russes à l' « exil éternel » aux confins de l'empire russe, Pauline lui avait juré : « Je te suivrai en Sibérie ».
Je l'ai suivie à mon tour aux confins de la Chine et de la Mongolie. Puis, depuis sa maison natale à sa tombe, j'ai reconstitué sa vie.
+ Lire la suite





Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Crime et Châtiment

Qui est le meurtrier ?

Raskolnikov
Raspoutine
Raton-Laveur
Razoumikhine

9 questions
135 lecteurs ont répondu
Thème : Crime et Châtiment de Fiodor DostoïevskiCréer un quiz sur cet auteur