AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 57 notes)

Biographie :

Florence Médina est née en 1968. Après avoir été comédienne, serveuse (comme toutes les comédiennes, ou presque...), hôtesse d’accueil, adjointe aux relations publiques, adjointe à tout dans une compagnie théâtrale, poseuse d’enduit mural..., elle s’est décidée à mettre sa manie de bouger les mains au service d’une noble profession : interprète français/LSF. À part ça, dès qu’elle le peut, elle écrit. Deux fois lauréate du concours La Fureur du Noir & La Noiraude, elle publie Le Fossoyeur optimiste dans le recueil Marions-les !, puis Corps de texte dans le recueil Noiraudes sur la Ville.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Comme il fait beau et que toutes les tables en terrasse sont occupées, on décide de prendre à emporter et on va se poser sur le terre-plein en face du centre Pompidou, avec ses artistes de rue et ses touristes. Passé le choc des pavés froids sous les fesses, c'est pas si mal, les rayons du soleil sont vraiment chauds. C'est exactement comme ça que je le conçois, l'hiver, et je préfère ne pas penser que c'est un signe de réchauffement climatique qui annonce la fin de l'humanité, même si j'y pense. La preuve.
Commenter  J’apprécie          280
Nat_85   05 septembre 2018
Direct du coeur de Florence Medina
Tous les couples sont mixtes. Une Noire et un Blanc, un musulman et une catholique, un Espagnol et une Américaine, c'est des couples mixtes. Un homme et une femme, deux femmes, deux hommes, c'est des couples mixtes. Chaque personne est particulière. Dès qu'on est deux, c'est mixte.
Commenter  J’apprécie          170
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Les gens qui pleurnichent, qui tweetent et re-tweetent sur le dernier sacrilège, likent les victimes et s'endorment sur leurs deux oreilles après avoir gigoté du pouce sur leur écran tactile plutôt que de bouger leur cul, ça la fait monter dans les tours en trois secondes et , après, elle est inarrêtable.
Commenter  J’apprécie          140
ManouB   05 septembre 2018
Direct du coeur de Florence Medina
En fait je l'aime bien ce cours. C'est surréaliste pour moi de pouvoir dire ou même penser que j'aime un cours. Si en plus j'ajoute que j'adore ma prof, alors là on touche au surnaturel. C'est pourtant vrai...

En fait je sais ce qui se passe : elle se contente pas de nous enseigner une discipline au programme, elle nous emmène ailleurs, elle nous fait vivre quelque chose avec elle...

Elle repousse les murs du monde existant, elle nous agrandit l'univers.
Commenter  J’apprécie          90
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Que tu culpabilises parce que tu as des oreilles en état de marche, c'est nul et ça sert à rien. C'est pas parce qu'on appartient à la majorité bien portante et pas trop mal lotie qu'on est forcément coupable de quoi que ce soit. Le racisme, c'est con quel que soit le bord. Et il y a aussi des cons dans les minorités : chez les pauvres, chez les handicapés, chez les Papous, je suis sûre...
Commenter  J’apprécie          90
Fandol   12 septembre 2018
Direct du coeur de Florence Medina
(Tim, à propos des filles) : Je les trouve mignonnes, sympas, parfois futées, rigolotes, mais une fois qu'elles veulent bien être avec moi, je sais plus quoi en faire.
Commenter  J’apprécie          90
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Tous les couples sont mixtes. Une Noire et un Blanc, un musulman et une catholique, un Espagnol et une Américaine, c'est des couples mixtes. Un homme et une femme, deux femmes, deux hommes, c'est des couples mixtes. Chaque personne est particulière. Dès qu'on est deux, c'est mixte.
Commenter  J’apprécie          80
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Moi, je ne hais personne, jamais, sauf peut-être un prof de temps à autre... Je tue des tas de choses, aliens, zombies, monstres en tout genre, quand j'ai une manette à la main, mais je ne fais pas de mal à une mouche, dans la vraie vie. Et même dans les jeux vidéo, éthique maternelle oblige, je ne shoote pas d'humain. Dans mon genre, je suis pacifiste.
Commenter  J’apprécie          70
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
En gros, je sais juste ce que je ne veux pas : un costume trois-pièces, un bleu de travail ou quelque uniforme que ce soit, un bureau sans lumière du jour, voire un bureau tout court, encore moins un coin dans un open space, vendre des choses, vendre des choses à crédit, piquer du pognon aux uns pour le filer aux autres, donner des ordres, recevoir des ordres... Donc, pas banquier, pas notaire, pas téléconseiller, pas garagiste, pas publicitaire même si j'adore dire des conneries, pas designer, pas sénateur, pas maçon... Ça devrait laisser quand même une petite marge de manoeuvre.
Commenter  J’apprécie          60
Cancie   06 mai 2019
Direct du coeur de Florence Medina
Certains profs de matières scientifiques peuvent pas saquer les classes littéraires. On dirait que c'est un affront personnel qu'on leur fait en n'étant pas branché fractions, particules élémentaires et bec Bunsen. Quant à être affectés à une première ou une terminale L, ils le vivent comme une disgrâce.
Commenter  J’apprécie          61
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox