AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.41 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Forrest Gander a passé son enfance en Virginie.

Poète célébré aux États-Unis -il est l'auteur d'une dizaine de recueils-, essayiste et traducteur (de l'espagnol), il enseigne la littérature à Brown Univesity. En ami a paru en août 2009 en France.

Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Forrest Gander   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

5 questions posées à Forrest Gander, à l'occasion de la sortie de son livre En ami (Sabine Wespieser). Forrest Gander était présent dans le cadre du festival des Belles Etrangères.


Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   14 avril 2016
La trace de Forrest Gander
Il fut aspiré complètement dans sa course et n'eut plus conscience de penser à quoi que ce soit jusqu'à ce que sa montre sonne et qu'il mesure son temps. Autrement dit, il était sa course. Son corps séquestrait son esprit. [..]

Il n'avait aucun souvenir des chansons entendues au-delà du troisième kilomètre. Pendant l'essentiel de cette phase, il avait existé dans un pur présent.
Commenter  J’apprécie          240
Piatka   12 avril 2016
La trace de Forrest Gander
Il était tellement absorbé par ses lèvres - leur extrémité vermillon, le sillon vertical marqué de sa lèvre supérieure l'hypnotisaient entièrement - qu'elle dut lui poser deux fois la question. Avec son assurance détendue, sa façon de parler à bout portant - de donner son avis sincère sans se préoccuper de ce qu'on pouvait souhaiter entendre - jointe à son allure sensuelle et son visage animé - l'ouverture de sa bouche quand elle riait, ces lèvres, doux Jésus -, elle déclencha un sérieux détour de son attention.
Commenter  J’apprécie          160
Piatka   15 avril 2016
La trace de Forrest Gander
Ils pensaient chacun aux sons et aux vies des gens qui avaient vécu ici jadis. Hoa n'avait aucune peine à les imaginer : les rues bruyantes d'hommes en chapeau s'ignorant ou se saluant, leur voix basse résonnant sur ces mêmes murs d'adobe ou absorbée par eux. Une bibliothèque d'ondes sonores irrécupérables. En tant que céramiste, elle aimait cela. L'idée que des traces infinitésimales de vies humaines soient prises dans la pierre et l'argile.
Commenter  J’apprécie          110
Piatka   16 avril 2016
La trace de Forrest Gander
Les chauves-souris continuaient leur essor, masse énorme qui s'éloignait puis ressurgissait comme une trombe de fumée réabsorbée par la flamme. Pendant un instant interminable, il resta paralysé par le vacarme, tandis que l'épais lasso hypnotique, tourbillonnant dans la pénombre, se dénouait dans l'obscurité. Le temps que le tapage se réduise à des couinements perceptibles, la nuit répondait avec son orchestre électronique d'insectes, d'oiseaux de nuit et de crapauds.
Commenter  J’apprécie          70
fbalestas   28 mai 2020
En ami de Forrest Gander
J’étais prêt à tout pour qu’il me remarque, pour qu’il me prenne en amitié. Mais je n’avais rien à offrir à un être comme lui. Mon adoration était sans valeur. Il avait éveillé en moi quelque chose d’essentiel, un bouleversement radical. La faculté d’imaginer une autre manière d’être au monde. Il était résolu et posé avec aisance dans son propre corps. Dès qu’on le regardait, avec sa démarche déliée, on pensait sexe. Son torse chevauchait ses hanches comme un serpent ses anneaux. Peut-être n’avait-il même pas pleinement conscience de l’effet qu’il produisait sur moi. Mais ce qu’il m’insufflait entre autres c’était l’horrible certitude que jamais je ne pourrais être la seule personne que maintenant je voulais devenir.
Commenter  J’apprécie          40
clarinette   27 octobre 2010
En ami de Forrest Gander
Je ne l'ai jamais entendu lire un seul texte de son cru, mais il lui arrivait parfois de citer un poème, de lui ou d'un autre, au cours d'une conversation. Cela paraît bizarre, narcissique ou prétentieux ou chiqué mais face à nous dans le box du Gibus il était capable de faufiler sans suture des vers du poème au flot de la conversation. Son visage était lesté d'une telle beauté mélancolique qu'il lui donnait l'air plus âgé et plus convaincant que nous tous. Sa gravitas nous aspirait en lui comme un siphon. Il pouvait river les yeux sur vous et vous entraîner vers un royaume inconnu où vos habitudes de pensée avaient tendance à se mettre en veille. On aurait dit qu'il arrivait d'un lieu où l'enthousiasme n'était pas jugé inversement proportionnel à l'intelligence et où on trouvait normal de mêler dans la même phrase Cocteau et les barbues de rivière. Aucun de nous n'avait une telle envergure, aucun n'avait lu autant que lui. La noirceur opalescente de ses yeux était magnétique.
Commenter  J’apprécie          20
ClarissaDalloway   16 avril 2010
En ami de Forrest Gander
S'approcher de l'autre et du monde avec toute la vulnérabilité qu'on est capable d'endurer. S'ouvrir au dehors. De tout notre esprit, notre corps et notre imagination, toujours s'ouvrir.

*

C'est comme je disais. En poète. En ami.
Commenter  J’apprécie          20
MELANYA   29 juin 2021
La trace de Forrest Gander
DONC, QUAND ON SERA LA-BAS, je te raconterai comment Ambrose Bierce est mort à Marfa, dit Dale, debout derrière la voiture, prêt à mettre leurs deux sacs de marin dans le coffre.

Pourquoi tu ne me le dis pas maintenant .

Elle ne raffolait pas des surprises.

(…)

Ça sera plus amusant de faire durer les histoires, dit-il en s’insérant derrière le volant. Trois théories sur la mort de Bierce. Donc je te les raconterai dans les trois endroits que nous visiterons pendant les trois jours qui viennent.
Commenter  J’apprécie          10
MELANYA   29 juin 2021
La trace de Forrest Gander
Qu’est-ce que tu as dit ? Demanda-t-il. Rien.

Il continua : J’ai vu un salon de coiffure à El Paso qui s’appelait les Racines du ciel. Quel serait ton nom de salon préféré ?

Aucune réaction. Puis d’une voix douce : Celui qui me ferait penser à toi. Ma nuit sur le mont Chauve.
Commenter  J’apprécie          10
MariePoone   12 septembre 2016
En ami de Forrest Gander
Il aimait insérer des silences entre les choses remarquables qu'il disait, de l'absence entre ses gestes extravagants. Avec le recul, j'imagine qu'il s'entraînait à sa propre mort. Et quant il s'est introduit dans mon appartement cette nuit-là et m'a tendu un poème, il s'assurait du rôle que je devais y jouer.

J'ai pensé alors : il m'aime. C'est ça que ça veut dire. C'est pour ça qu'il est venu exprès jusqu'ici m'apporter ce papier où il a écrit un poème et me dire qu'il ne pouvait pas rester. J'ai pensé : il y a entre nous une intimité incomparable. Il a écrit quelque chose pour moi.

Le poème s'intitulait « Enclos ».
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

FIVE part 1

Au début de l'histoire, qui séjourne aux côtés de Tom ?

Ethan et Cathy
Laura et Hugo
Marc et Emilie
Laura et Ethan

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Five - Intégrale, tome 1 de Nicolas PinonCréer un quiz sur cet auteur