AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.75/5 (sur 248 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Borgonovo Val Tidone, Émilie-Romagne , le 31/12/1929
Biographie :

Francesco Alberoni est un sociologue, un journaliste et un professeur en sociologie.

Il étudia au Lycée scientifique puis se déplaça à Pavie pour étudier la médecine. À Pavie, il entra en contact avec frère Agostino Gemelli (1878-1959), physicien, religieux franciscain et psychologue, qui le poussa à poursuivre des études dans le domaine du comportement social.

Il a été membre du conseil d’administration et Conseiller à la place du président de la RAI, télévision nationale italienne, entre 2002 et 2005.

Alberoni est un des rares journalistes à avoir un éditorial en première page du Corriere della Sera, journal le plus prestigieux d’Italie, qui présente chaque lundi un éditorial de quatre colonnes intitulé Pubblico e Privato depuis 1982. Le Corriere della Sera publie les articles d’Alberoni depuis 1973.

Alberoni a mené de nombreuses recherches dans le domaine de la sociologie des mouvements et des individus, spécialement sur la nature de l’amour et sur les relations entre individus et groupes.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Francesco Alberoni   (9)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

L'amourpassion
Bernard pivot reçoit Zoé OLDENBOURG, auteur de "La joie-souffrance", Muriel CERF pour "Une passion", Conrad DETREZ pour "Le dragueur de Dieu", Francesco ALBERONI pour "Le choc amoureux" et Oriana FALLACI pour "Un homme". L'amourpassion existe-t-il encore de nos jours ou bien n'est ce qu'une idée démodée? Face au sociologue Francesco ALBERONI qui analyse le meilleur moment du...
+ Lire la suite

Citations et extraits (216) Voir plus Ajouter une citation
Lorsqu’on tombe amoureux l’autre apparaît toujours plein d’une vie débordante. Il est en effet l’incarnation de la vie dans l’instant de sa création, dans son élan, la voie vers ce que l’on n’a jamais été et que l’on désire être. L’aimé est donc toujours une force vitale libre, imprévisible, polymorphe. Il est comme un superbe animal sauvage, extraordinairement beau et extraordinairement vivant. Un animal dont la nature n’est pas d’être docile mais rebelle, n’est pas d’être faible, mais fort.
Commenter  J’apprécie          320
Quand on tombe amoureux, on continue longtemps à se répéter à soi-même qu'on ne l'est pas. Passé le moment au cours duquel l'évènement extraordinaire s'est révélé, on retombe dans le quotidien et l'on croit qu'il s'est agi de quelque chose d’éphémère. Mais à notre grand étonnement, cet évènement surgit à nouveau dans notre esprit, créé un désir, un tourment qui ne s'apaise que lorsque nous entendons une certaine voix ou revoyons une certaine personne.
Commenter  J’apprécie          270
une courte séparation suffit à nous prouver, une fois encore, que l’être aimé porte en lui quelque chose d’incomparable, quelque chose dont nous avons toujours ressenti le manque et qui s’est révélé à travers lui, et que, sans lui, nous ne pourrions jamais plus retrouver. Il nous arrive souvent de pouvoir en identifier un détail : les mains, le galbe d’un sein, un pli du corps, la voix, n’importe quoi qui représente, qui symbolise sa diversité et son unicité. C’est le « signe », le « charisme ». L’éros, la sexualité extraordinaire, est monogame.
Commenter  J’apprécie          260
Ceux qui s’aiment passent des heures entières à se raconter leur vie dans
le détail, ils veulent que l’autre partage la totalité de leur être et donc de leur passé. Et l’amant, charmé, écoute ce récit, éprouve parfois un sentiment de jalousie à l’égard de ceux qui ont connu, avant lui, sa bien-aimée, parce qu’il lui semble avoir perdu des instants précieux de bonheur.
Commenter  J’apprécie          240
La calomnie, la diatribe, la diffamation, le lynchage moral ont toujours été les instruments de la conquête du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          250
Certains hommes, par exemple, sont attirés par des femmes vives, entreprenantes, brillantes, actives, puis ils découvrent qu’elles les étourdissent, les dominent. D’autres tombent amoureux de femmes maternelles, pleines de sollicitude, qui prennent soin d’eux comme d’un enfant. Ensuite, ils se sentent contrôlés comme des bambins.
Commenter  J’apprécie          230
Nous nous imaginons que l'univers, les étoiles, les planètes, les plantes, les insectes, les cailloux, les couleurs, les formes, les triangles et les lois physiques continueraient à exister en l'absence des hommes, sans quiconque pour les voir, les penser, les nommer.
Commenter  J’apprécie          230
Dans l'état amoureux, nous nous sentons habités par la force extraordinaire qui anime l'univers et tout nous semble beau comme au premier jour de la création.
Commenter  J’apprécie          230
Nous pouvons devenir amoureux à l’improviste, en quelques jours, voire en quelques heures, de quelqu’un que nous n’avions jamais vu avant. C’est à ce phénomène qu’on donne le nom de coup de foudre. Le véritable amour se fraie progressivement son chemin au milieu des incertitudes, de la jalousie, surmontant les situations triangulaires. Même chez l’individu le plus las, l’amour est comme un réveil. Le monde se révèle stupéfiant. Celui qui connaît cet état n’arrive plus à vivre dans la grisaille inerte du passé. Celui qui est épris désire aimer, même s’il souffre, même s’il se tourmente. La vie sans amour lui paraît aride, morte, insupportable. L’être que nous aimons n’est pas seulement plus beau et plus désirable que les autres. Il est la porte, l’unique porte pour pénétrer dans ce monde nouveau, pour avoir accès à cette vie plus intense.
Commenter  J’apprécie          190
Il n’existe pas de passion amoureuse sans la transgression d’un interdit.
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Francesco Alberoni (437)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
7949 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..