AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.47 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) : 1945
Biographie :

Romancière québécoise
Francine Noël, née à Montréal en 1945, a composé deux pièces de théâtre, Chandeleur (1985) et La princesse aveugle (1995) ; ses romans, Maryse (1983), Myriam première (1987) et La conjuration des bâtards (1999) constituent une trilogie. Francine Noël a aussi publié, en 1990, le roman Nous avons tous découvert l'Amérique et, plus récemment, le récit La femme de ma vie. Elle est professeure au département de théâtre de l'Université du Québec à Montréal depuis 1969.

Source : http://auteurs.contemporain.info
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AquinER   11 février 2012
Nous avons tous découvert l'Amérique de Francine Noël
Pour moi, Babel est un symbole positif. Ce n'est pas un cauchemar niveleur mais un lieu d'asile et de tolérance. Ce mythe exprime un désir légitime d'autodétermination: pouvoir parler librement et agir. Se construire. C'est cela, Babel: le Verbe et la Pierre servant d'assises à la Ville.
Commenter  J’apprécie          30
reveuserealiste   13 décembre 2014
Maryse de Francine Noël
Blanche était le genre de mère que vous auriez aimé avoir eue; pas une mère martyre, ni souffreteuse, ni hagarde, ni agrippante, mais une femme ayant son quant-à-soi, sa vie à elle, ses activités, curieuse encore, et vivante, étonnament vivante.
Commenter  J’apprécie          20
GB   30 octobre 2018
Maryse de Francine Noël
...mais j'ai pensé qu'il avait l,air d'un veau au-dessus de son auge. Quand il ne parle pas, ce gars -là, il a l,air épais , c'est sa voix qui fait tout... (. 174)
Commenter  J’apprécie          00
reveuserealiste   13 décembre 2014
Maryse de Francine Noël
C'est ça qu'elle trouvait extraordinaire : on pouvait vouloir mourir et personne ne s'en doutait, on ne dérangeait pas les gens, on restait polie.
Commenter  J’apprécie          00
GB   30 octobre 2018
Maryse de Francine Noël
Ladouceur aimait la vie, le monde, les gens, et à défaut d'être toujours bien dans sa peau, il était à l,aise dans sa tête. (p 26)
Commenter  J’apprécie          00
GB   03 octobre 2018
La femme de ma vie de Francine Noël
...elle aimait les Survenants, et dans sa balance, un Espagnol absent pesait plus lourd qu'un Québécois présent. (p. 109)
Commenter  J’apprécie          00
GB   30 octobre 2018
Maryse de Francine Noël
C'était cela la véritable pauvreté; ils étaient tellement pauvres qu'ils n,avaient même pas de souvenirs. (p. 483)
Commenter  J’apprécie          00
Francine Noël
GB   03 octobre 2018
Francine Noël
Pendant les dernières années de sa vie, i ly eut ce lien qui nous tenait, le fil du téléphone. (p 115)
Commenter  J’apprécie          00
GB   03 octobre 2018
La femme de ma vie de Francine Noël
Pendant les dernières années de sa vie, il y eut ce lien qui nous tenait, le fil du téléphone. (p 115)
Commenter  J’apprécie          00
GB   03 octobre 2018
La femme de ma vie de Francine Noël
En la quittant, je ne m,affirmais pas, je la fuyais. Et j'emportais avec moi sa réussite. (p.74)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
164 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur cet auteur