AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.12/5 (sur 223 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal , 1966
Biographie :

Francis Dupuis-Déri est un écrivain et professeur québécois.

Il détient un doctorat en science politique de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) à Vancouver.

Dans les années 1990, il a publié des romans, des nouvelles et de la poésie, et un recueil d'entretiens sur l'identité culturelle, "L'archipel identitaire" (codirigé par Marcos Ancelovici). Dans les années 2000, il publie plusieurs ouvrages. Il a aussi publié dans de nombreuses revues et journaux tels Alternatives, Le Couac et Le Devoir.

Depuis 2006, il enseigne au département de science politique et à l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a été chercheur au Massachusetts Institute of Technology et au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal (CREUM).

Il travaille occasionnellement comme analyste pour la Société Radio-Canada. Il a milité au sein de collectifs de sensibilité anarchiste contre la répression policière, contre la guerre, contre le capitalisme et le néolibéralisme, contre le racisme et contre le masculinisme. Il est cofondateur des Zapartistes, un collectif d’humoristes engagés.

Francis Dupuis-Déri étudie notamment les mouvements sociaux tels l'altermondialisme, l'antiféminisme et le masculinisme.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Francis Dupuis-Déri   (33)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

#rentréelittéraire #rl2023 #essais *Septembre rouge* de Michael Lowy et Olivier Besancenot Un hommage aux militants qui ont dû affronter, le 11 septembre 1973, le coup militaire sanglant du Général Pinochet et de ses troupes. En librairie le 23 août 2023 ! *Manouchian* de Claire Mouradian, Astrid Atamian et Denis Peschanski Cet ouvrage reconstitue l'histoire de ces deux orphelins du génocide des Arméniens devenus héros de la Résistance française. En librairie le 1er novembre 2023 ! *Le Méprisant de la République* de Monique Pinçon-Charlot En livrant son diagnostique implacable sur la conjoncture actuelle, Monique Pinçon-Charlot signe un livre détonateur pour tout ceux qui ne supportent plus le "macronisme". En librairie le 6 septembre 2023 ! *Les hommes et le féminisme* de Francis Dupuis-Déri En tirant le bilan critique de plus d'un siècle d'expériences où la frontière entre faux-amis et alliés est souvent poreuse, le sociologue proféministe Francis Dupuis-Déri esquisse les pistes d'un féminisme au masculin. En librairie le 4 octobre 2023 ! *Pain et liberté* de Denis Saillard et Coline Arnaud Conçue par deux historiens passionnés, voici la première histoire politique illustrée du pain. Une abondante iconographie distribuée en cent focus documente les cinq chapitres chronologiques, du Moyen Âge à nos jours. En librairie le 8 novembre 2023 !

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (147) Voir plus Ajouter une citation
[...] visiter les musées comme le Métropolitan à New-York, où 95% des œuvres exposées dans la section d'art moderne sont signées par des hommes, mais où 85% des illustrations des corps nus représentent des femmes.
Commenter  J’apprécie          213
L’expression « démocratie représentative » est donc un oxymore, une contradiction logique et politique, une imposture. La démocratie ne peut être que directe, car le peuple ne (se) gouverne plus dès qu’on se trouve en présence d’un ou plusieurs chefs, élus ou non. Trop souvent, cette vérité politique est dissimulée par le mythe de la « représentation de la souveraineté populaire », qui plonge ses racines dans la superstition mystique et religieuse et la propagande monarchiste.
Commenter  J’apprécie          200
L’acharnement déployé pour combattre l’abstentionnisme porte à croire que les électoralistes cherchent avant tout à sa convaincre de l’importance de leur propre vote et de leur propre grandeur morale et politique. 
Commenter  J’apprécie          190
Plutôt que de tenter tant bien que mal d’allier l’action directe et l’exercice électoral, pourquoi ne pas canaliser tout ce temps, cette énergie et ces ressources vers les collectivités, les mobilisations populaires et les mouvements sociaux pour oeuvrer à fonder des sociétés où s’incarneront réellement la liberté, l’égalité, la solidarité et l’aide mutuelle ? Pourquoi ne pas rejoindre le camp de la démocratie (directe), de l’autogestion et de l’anarchie, plutôt que de toujours prétendre que le salut passe nécessairement par l’élection d’une élite ambitieuse qui prétend vouloir notre bien ? 
Commenter  J’apprécie          154
Bref, en tout lieu, le peuple est potentiellement multiple. Il est à la fois l’objet et le sujet de conflits quant aux critères d’inclusion et d’exclusion, ainsi que des possibilités d’alliances et de coalitions. Il est donc important de ne pas essentialiser le peuple, de ne pas identifier un marqueur unique dans une population donnée. Le peuple est défini par le contexte, toujours dans un rapport social, c’est-à-dire une relation agonistique dans laquelle les parties défendent des intérêts contradictoires.
Commenter  J’apprécie          150
« J’avoue que je n’ai jamais pu réfléchir sur ce système de représentation sans m’étonner de la crédulité, je dirai presque de la stupidité avec laquelle l’esprit humain avale les absurdités les plus palpables. Si un homme proposait sérieusement que la nation pissât par procuration, on le traiterait de fou ; et cependant penser par procuration est une proposition que l’on entend, non seulement sans s’étonner, mais qu’on reçoit avec enthousiasme. » John Oswald
Commenter  J’apprécie          150
En France, les hommes à fort capital social qui agressent une femme, et dont le crime est porté à l'attention du public, jouissent en général de la protection de plusieurs de leurs amis ou alliés se mobilisant pour défendre leur honneur, les déresponsabiliser de leur crime, en appeler à la clémence et critiquer les féministes. L'assassin de Hélène Legotien n'était pas seulement un membre de la classe des hommes, il était aussi membre d'une caste masculine supérieure.
Commenter  J’apprécie          140
Plus le peuple se voit offrir des occasions de s’exprimer par des canaux institutionnels bien contrôlés par l’aristocratie élue, moins les débordements et la turbulence paraissent légitimes.
Commenter  J’apprécie          130
Ne sont-elles pas en crise, ces femmes qui effectuent gratuitement toutes les tâches ménagères et parentales alors que leur conjoint sans emploi s'amuse à consommer de la pornographie et à se mesurer le pénis, quand il ne les agresse pas physiquement et sexuellement ?
Commenter  J’apprécie          110
L'engagement concret des hommes reste très marginal dans la sphère publique, par exemple lors d'événements ou de mobilisations féministes. Ce n'est pas nouveau, puisque les organisations suffragistes en France ne comptaient pas plus de 15 % d'hommes au début du XXe siècle (Bard, 2012 : 42). Bien qu'ayant connu une hausse de popularité chez les hommes, les études féministes ne sont pas non plus devenues un repaire masculin, loin de là.

P. 33-34
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Francis Dupuis-Déri (313)Voir plus

Quiz Voir plus

La littérature en quiz (2/2)

Quel est le dernier roman publié par Bernard Minier ?

Déguster le noir
Un oeil dans la nuit
Les Effacées
Lucia

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..