AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.24 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Jean-de-Valériscle (Gard) , le 18/11/1931
Mort(e) à : Paris , le 12/08/2008
Biographie :

Francis Lacassin est un journaliste, éditeur, écrivain, scénariste et essayiste français.

Il fonde en 1962 le Club des bandes dessinées, avec Alain Resnais et Évelyne Sullerot. A partir de 1964 il collabore à la revue Bizarre, éditée par Jean-Jacques Pauvert.

Il écrit sur les littératures fantastiques et policières dans Magazine Littéraire, collabore à l'Express et au Point. Il devient en 1971 conseiller littéraire de Christian Bourgois, aux Éditions René Julliard et pour la collection 10/18 jusqu'en 1990.

Spécialiste des cultures populaires, il a notamment fait partie du petit groupe qui a offert à la bande dessinée sa reconnaissance, et il est l'inventeur de la formule « 9e art ».

Il a occupé à partir de 1971 la première chaire d'histoire de la BD à l'université Paris-I, qui sera plus tard occupée par Bernard Trout et Gilles Ciment.

Il a réalisé et préfacé les éditions de référence d'un grand nombre d'auteurs ou de séries, notamment aux Éditions Robert Laffont, dont il dirige une série d'éditions critiques dans la collection « Bouquins » depuis 1982 : Eugène Sue, Gustave Le Rouge, Maurice Leblanc, Fantômas, Lovecraft, Jack London, etc. Pour d'autres éditeurs, il a édité des auteurs comme Jean-Louis Bouquet.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Le grand Vercingétorix et le petit Astérix
Pour cette émission consacrée aux Gaulois, Jacques LEGRIS présente les invités : René GOSCINNY, Roland LAUDENBACH, Francis LACASSIN, François CARADEC et Robert BEAUVAISFrançois CARADEC et Robert BEAUVAIS évoquent les querelles concernant les émplacements géographiques de la ville d'Alesia et du plateau de Gergovie.Les différents invités de l'émission parlent ensuite du livre de...
Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Francis Lacassin
Ambages   12 février 2017
Francis Lacassin
C'était en 1925. Venu présider le Congrès spirite de Paris, Conan Doyle s'en alla jusqu'à Lyon pour visiter le Musée du crime installé par le docteur Locard dans le grenier du Palais de justice. Tombant en arrêt devant un portrait, il s'écria : "Mais c'est Jules, mon ancien chauffeur !" Le docteur Locard étonné chercha à le détromper : "Maître, vous devez faire erreur, c'est Bonnot, le bandit Jules Bonnot..." Eh bien, oui. Bien avant ses tragiques exploits en auto et avant d'exploiter à Lyon un atelier de réparations (dans la vitrine duquel il exposait, avec humour, ses outils de cambrioleur), cet excellent mécanicien avait vécu plusieurs mois en Angleterre ; et il passa quelque temps au service de Conan Doyle.

Bonnot chauffeur de Sherlock Holmes, qui aurait pu le croire, mon cher Watson !
Commenter  J’apprécie          211
gill   23 mai 2016
Passagers clandestins, tome 1 de Francis Lacassin
Dans cette traversée qu'est la vie, à l'égard des autres ou de nous-mêmes, nous sommes tous des passagers clandestins ...
Commenter  J’apprécie          200
gill   03 février 2017
Mythologie du roman policier, tome 2 de Francis Lacassin
C'est justement à un peintre Delessalle, qu'un bouquiniste et poète raté offre la vision d'un sabbat nocturne au coeur de Paris.

Le repas quotidien offert à une assemblée de chats, tous pourvus de noms bizarres : d'Artagnan, Jean Valjean, Hernani, Manon Lescaut ...

Commenter  J’apprécie          180
gill   26 mai 2016
Passagers clandestins, tome 1 de Francis Lacassin
Avec pour passeport une mince plaquette de poèmes, "Le marchand de nuages", il se mêle à toute une faune de poètes, chansonniers, caricaturistes, directeurs de revues éphémères, tous soigneusement recensés dans son premier livre "Le quartier Latin".

De quoi vit-il ?

Selon sa belle-soeur, il travaillait à son arrivée à Paris dans les bureaux d'une compagnie de chemin de fer ... Sans enthousiasme : comme on lui demandait de ranger les papiers dépassant des dossiers entassés sur des étagères, il jugea plus expéditif de les égaliser aux ciseaux ...

Après quoi viennent, peut-être, les temps difficiles qu'il a racontés avec humour au docteur Hamon.

En pleine déroute financière, il fallut se replier vers la Normandie.

Sans argent pour payer un billet de chemin de fer, il voyageait à pied et dormait à la belle étoile.

Les soirs où il ne pouvait souper de carottes crues dérobées dans les champs, il se régalait de roses ...

Et c'est alors qu'il rencontra sur la route le cirque "Priami" ...

(Gustave Le Rouge - Un personnage de roman : celui de sa vie).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gill   21 mai 2016
Passagers clandestins, tome 1 de Francis Lacassin
C'est ici que l'Histoire vacille sous le poids de l'incertitude, et que la légende reprend espoir ...
Commenter  J’apprécie          120
ElGatoMalo   10 février 2014
Voyages aux pays de nulle part de Francis Lacassin
S’il faut en croire des traditions, pleinement confirmées, du reste, par la configuration du pays, cette terre ne fut pas toujours une île. Elle s’appelait autrefois Abraxa, et tenait au continent ; Utopus s’en empara et lui donna son nom.



Ce conquérant eut assez de génie pour humaniser une population grossière et sauvage, et pour en former un peuple qui surpasse aujourd’hui tous les autres en civilisation. Dès que la victoire l’eut rendu maître de ce pays, il fit couper un isthme de quinze mille pas, qui le joignait au continent ; et la terre d’Abraxa devint ainsi l’île d’Utopie.



Thomas More, L'utopie
Commenter  J’apprécie          90
ElGatoMalo   11 mars 2012
Voyages aux pays de nulle part de Francis Lacassin
Etant arrivé chez moi, je montai dans mon cabinet, où je trouvai sur ma table un livre ouvert que je n’y avais point mis. C’était celui de Cardan ; et quoique je n’eusse pas dessein d’y lire, je tombai de la vue, comme par force, justement dans une histoire que raconte ce philosophe : il dit qu’étudiant un soir à la chandelle, il aperçut entrer, à travers les portes fermées de sa chambre, deux grands vieillards, lesquels, après beaucoup d’interrogations qu’il leur fit, répondirent qu’ils étaient habitants de la lune, et cela dit, ils disparurent. Je demeurai si surpris, tant de voir un livre qui s’était apporté là tout seul, que du temps et de la feuille où il s’était rencontré ouvert, que je pris toute cette enchaînure d’incidents pour une inspiration de Dieu qui me poussait à faire connaître aux hommes que la lune est un monde. « Quoi ! disais-je en moi-même, après avoir tout aujourd’hui parlé d’une chose, un livre qui peut-être est le seul au monde où cette matière se traite si particulièrement, voler de ma bibliothèque sur ma table, devenir capable de raison, pour s’ouvrir justement à l’endroit d’une aventure si merveilleuse; entrainer mes yeux dessus,comme par force, et fournir ensuite à ma fantaisie les réflexions et à ma volonté les desseins que je fais !...



[S. Cyrano de Bergerac, Les États et Empires de la Lune, p. 288]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gill   14 mars 2018
Tarzan ou le chevalier crispé de Francis Lacassin
Aux longs jours d'été de 1930, 1931 et 1932 quand j'avais dix, onze et douze ans, je crois que mon meilleur passe-temps était de réciter de mémoire les romans de Tarzan de Edgar Rice Burroughs ...

Je n'ai jamais oublié ces beaux jours, ni combien ils m'ont rendu heureux.

On vendra des livres Tarzan dans les librairies de l'an 2550 et mon arrière-arrière-arrière-arrière petit-fils les achètera et les récitera comme moi ...

(Ray Bradbury - 1950)
Commenter  J’apprécie          50
ElGatoMalo   11 mars 2012
Voyages aux pays de nulle part de Francis Lacassin
La lune était en son plein, le ciel était découvert, et neuf heures du soir étaient sonnées lorsque nous revenions d’une maison proche de Paris, quatre de mes amis et moi. Les diverses pensées que nous donna la vue de cette boule de safran nous défrayèrent sur le chemin. Les yeux noyés dans ce grand astre, tantôt l’un le prenait pour une lucarne du ciel par où l’on entrevoyait la gloire des bienheureux ; tantôt l’autre protestait que c’était la platine où Diane dresse les rabats d’Apollon ; tantôt un autre s’écriait que ce pourrait bien être le soleil lui-même, qui s’étant au soir dépouillé de ses rayons regardait par un trou ce qu’on faisait au monde quand il n’y était plus.« Ainsi peut-être, leur dis-je, se moque-t-on maintenant dans la lune, de quelque autre, qui soutient que ce globe-ci est un monde. » Mais j’eus beau leur alléguer que Pythagore, Epicure, Démocrite et, de notre âge, Copernic et Kepler, avaient été de cette opinion, je ne les obligeai qu’à s’égosiller de plus belle.



L'invitation au voyage



Cette pensée, dont la hardiesse biaisait en mon humeur, affermie par la contradiction, se plongea si profondément chez moi que, pendant tout le reste du chemin, je demeurai gros de mille définitions de lune, dont je ne pouvais accoucher ; et à force d’appuyer cette créance burlesque par des raisonnements sérieux, je me le persuadai quasi, mais, écoute, lecteur, le miracle ou l’accident dont la Providence ou la fortune se servirent pour me le confirmer.



[S. Cyrano de Bergerac, Les États et Empires de la Lune, p. 287]

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gill   14 mars 2018
Tarzan ou le chevalier crispé de Francis Lacassin
De horde en horde, de tribu en tribu, de safari en safari, s'est répandue la légende du géant bronzé qui surgit des arbres ou de l'air pour protéger les faibles et châtier les méchants.

Si les chasseurs blancs ont parfois tendance à douter de l'existence d'un personnage qu'ils croient mythiques, les autochtones ne sont pas loin de la croire surnaturelle.

"Certains pensent que cet homme est un démon et tous ceux qui n'ont pas la conscience tranquille le craignent" ...

Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur

.. ..