AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Reims , le 21/01/1954
Biographie :

François Cochet est un historien français, spécialiste de la captivité de guerre, de l’expérience combattante et de la mémoire des guerres.

Il est agrégé d'histoire en 1978. En 1983, il soutient un doctorat de troisième cycle à l'université de Paris VII intitulé "Rémois en guerre, 1914-1918 : paroles de témoins et sources écrites", puis en 1989 un doctorat des universités à Reims consacré au "Retour et réinsertion, des prisonniers, déportés et requis, 1945-1954, l'exemple des Champenois".

En 1996, son habilitation à diriger les recherches porte sur "guerres et mémoires des guerres".

D'abord maître de conférences à Reims, il est élu professeur des universités à Limoges (2000-2002), puis à l'université Paul Verlaine de Metz (2002-2017).

Depuis cette date, il développe des recherches en histoire des conflits et sur l'expérience combattante. Ses activités de recherche l'ont amené à participer à de nombreux projets muséographiques.

Aujourd'hui, il est professeur des Universités en histoire contemporaine.

+ Voir plus
Source : Hachette, Wikipedia, divers
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les français en guerres, François Cochet


Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Davalian   13 février 2014
La Grande Guerre : fin d'un monde, début d'un siècle : 1914-1918 de François Cochet
Certains historiens tendent aujourd'hui à se livrer à l'exercice, périlleux au plan méthodologique, de l'uchronie ou du What if anglo-saxon. Chacun lance ses hypothèses sur le registre : "Que ce serait-il passé, si les éléphants d'Hannibal avaient pris froid dans la traversée des Alpes ?". Plus sérieusement, afin de montrer les limites du caractère inéluctable de la Grande Guerre, que se serait-il passé si l'Autriche-Hongrie, au lieu de chercher à s'assurer durant de longues semaines du soutien de l'Allemagne, avait frappé "à chaud" la Serbie ? Les États européens se seraient-ils sentis obligés d'intervenir dans une énième crise balkanique ?
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

le debarquement en normandie

comment s'appelle le point de rendez-vous de la flotte d'invasion

Piccadilly Circus
Round-Up
Opération Deadstick
je sais pas

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur