AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.13 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Biographie :

François Flahault est un philosophe français qui travaille au Centre de recherches sur les arts et le langage comme directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

François Flahault, philosophe et directeur de recherche émérite au CNRS, est l’invité d’Audrey Pulvar dans le 6/7 de France Inter (6h50 - 28 février 2011).

Podcast (2) Voir tous


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
jmb33320   02 juin 2018
L'Homme, une espèce déboussolée de François Flahault
Bref, être vivant, c'est dépendre de choses qui ne dépendent pas de soi. Un végétal, un animal ou un homme qui ne dépend de rien ni de personne, qui n'est donc affecté par rien, n'est pas vivant,il est mort. Nous sommes des vivants, corps et esprit. J'espère en effet montrer que l'on comprend mieux ce que nous sommes si l'on admet que nous sommes de part en part des vivants, que notre esprit (notre psychisme si l'on préfère)n'ayant pas d'existence substantielle indépendamment de son milieu de vie, est par là, comme tout ce qui vit, sujet à plus-être et moins-être. Il est bien vrai que je me perçois comme distinct de ce qui n'est pas moi, aussi suis-je porté à croire que ce qui fait que je suis moi est en moi, et en moi seulement. En réalité c'est là un mirage, mais il est si flatteur, si désirable qu'il est difficile d'y résister.
Commenter  J’apprécie          30
jmb33320   02 juin 2018
L'Homme, une espèce déboussolée de François Flahault
Le livre, dans son ensemble, invite le lecteur à reconnaître que notre existence psychique ne tombe pas du ciel, qu'elle implique tout un substrat culturel et social, que l'économie (marchande) n'est donc pas la base des sociétés humaines, mais seulement l'une de ses bases. A mesure que l'on explorera cette autre base qui soutient à la fois l'existence psychique de chacun et les relations humaines, on y trouvera matière à une réorientation, un réaménagement de nos formes de vie. Réorientation à laquelle, déjà, le progrès des connaissances dans le domaine de l'écologie a commencé à nous inviter.
Commenter  J’apprécie          20
amemad   27 décembre 2015
Le paradoxe de Robinson : Capitalisme et société de François Flahault
La pensée économique dominante se fonde sur la conviction que l'homme a affaire aux choses avant d'avoir affaire aux autres ( ...sur la pensée de Louis Dumont)...Le sentiment spontané d'être soi par soi nous fait prendre une illusion pour une évidence....Ce qui est profitable se fonde sur l'acceptation d'une perte irréparable puisque transmettre la vie, c'est accepter la perspective de sa propre mort. Les générations passent, seul demeure ce qu'elles transmettent.
Commenter  J’apprécie          20
gabylis   07 juillet 2016
Où est passé le bien commun ? de François Flahault
Postuler que l'économie constitue l'alpha et l'oméga de la société, c'est croire que la société est une organisation purement utilitaire. Ce qui, comme je l'ai évoqué dans l'introduction, implique la croyance selon laquelle la personne humaine n'a pas besoin pour advenir d'être portée et nourrie par un tissu relationnel, culturel et social, mais qu'elle existe pas elle-même.
Commenter  J’apprécie          20
amemad   27 décembre 2015
Be yourself ! : Au-delà de la conception occidentale de l'individu de François Flahault
"...il y a différentes manières d'exister et elles ne conduisent pas toutes, loin de là, à la réalisation de soi...pour se sentir être soi, il est nécessaire de participer à ce qui n'est pas soi. En conséquence, plus on est préoccupé par le désir d'être soi, moins on a de chances que ce désir se réalise".
Commenter  J’apprécie          20
gabylis   25 août 2016
Où est passé le bien commun ? de François Flahault
Il en résulte l'un des traits essentiels de la condition humaine : une interdépendance non pas seulement utilitaire, mais véritablement ontologique. Il faut en passer par les autres pour être soi.
Commenter  J’apprécie          20
gabylis   12 juillet 2016
Où est passé le bien commun ? de François Flahault
Or, en dépit de leur importance vitale et de leur diversité, qui s'étend à tous les aspects de l'existence humaine, les biens communs retiennent moins l'attention que les biens marchands. Ceux-ci occupent le devant de la scène sociale, ils se proposent aux désirs ou s'imposent à eux, tandis que les biens communs se fondent dans le paysage. Au bal de la consommation, les biens communs font tapisserie.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur