AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.6 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nîmes , le 4/10/1787
Mort(e) le : 12/09/1874
Biographie :

Né à Nîmes, le 4 octobre 1787.
En politique, il appartint à l'école doctrinaire ; professeur à la Sorbonne, son cours fut suspendu en même temps que ceux de Victor Cousin et de Villemain, de 1825 à 1828 ; il écrivit dans les journaux libéraux et signa, en ajoutant un commentaire, l'adresse des 221.
Député et ministre de l'Intérieur en 1830, ministre provisoire de l'Instruction publique la même année, ministre des Affaires étrangères puis de l'Instruction publique de 1832 à 1837, il fut ambassadeur à Londres en 1840, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil de 1840 à 1848. Il fut l'ami de Royer-Collard et le rival de Thiers ; il fut encore député à la Constituante en 1848, et son rôle politique finit avec l'avènement de l'Empire qu'il ne cessa pourtant de combattre.
Orateur politique, critique, grammairien, historien, il fit aussi des traductions de l'anglais ; Guizot a écrit l'Histoire de la Révolution d'Angleterre, un nouveau Dictionnaire des Synonymes et divers autres ouvrages. En 1832, il fit rétablir l'Académie des Sciences morales et politiques et en fit partie dès sa reconstitution ; l'année suivante, il fut admis à l'Académie des Inscriptions et le 28 avril 1836 il fut élu à l'Académie française en remplacement du comte Destutt de Tracy, et reçu par le comte Philippe-Paul de Ségur le 22 décembre de la même année. Il eut la voix de son adversaire politique, Thiers. Sept jours après sa réception, Guizot votait pour Victor Hugo par opposition à Mignet, l'ami de Thiers qui venait de prendre le pouvoir. En 1841, favorable à la candidature de Victor Hugo, il arriva à l'Académie après la clôture du scrutin et fut parmi les abstentionnistes.
Après 1848, il joua un rôle important à l'Académie ; protestant et voltairien, mais orléaniste fidèle, il sacrifia ses idées religieuses et philosophiques à ses convictions politiques, et, se faisant le chef du parti catholique à l'Académie, il l'entraîna dans son opposition irréconciliable à l'Empire ; il fréquenta les salons hostiles aux Tuileries, et vota pour les candidats les plus cléricaux pourvu qu'ils fussent les adversaires du régime impérial ; Falloux, Lacordaire, de Carné, Autran, de Champagny, Auguste Barbier ; il combattit toujours Jules Janin et fut le meilleur allié de Dupanloup ; il reçut Montalembert, Biot, Lacordaire, Prévost-Paradol, Gratry. Il se rallia à l'empire libéral et vota pour Émile Ollivier.
+ Voir plus
Source : http://www.academie-francaise.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de François Guizot   (30)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
François Guizot
moravia   28 février 2016
François Guizot
Le temps ne console pas, il efface.
Commenter  J’apprécie          442
François Guizot
Danieljean   24 avril 2018
François Guizot
J'aime la vérité dans l'amitié, la sincérité dans l'amour.
Commenter  J’apprécie          60
pgremaud   09 juillet 2018
La dernière lettre de François Guizot
Je vais fermer l’œil terrestre ; mais l’œil spirituel restera ouvert, plus grand que jamais. Je repousse l'oraison de toutes les églises. Je demande une prière à toutes les âmes.

(Victor Hugo, dans un texte rédigé quatre ans avant sa mort)
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_Cm   29 février 2020
La dernière lettre de François Guizot
Rien ne permet de penser que la prévalence du suicide est plus importante chez les grands écrivains et artistes.
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm   01 mars 2020
La dernière lettre de François Guizot
Rosa Bonheur (1822-1899)

"Maintenant, j'avais le droit de vivre pour moi."
Commenter  J’apprécie          20
ay_guadalquivir   08 juin 2017
Essais sur l'histoire de france de François Guizot
Pour les peuples comme pour les individus, la souffrance n'est pas toujours perdue. C'est peut-être à la conquête des Normands que l'Angleterre a dû sa liberté.

(p316, Du gouvernement Anglo-Normand)
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   29 février 2020
La dernière lettre de François Guizot
Et quand le mal du corps laisse passer le regard de l'esprit - misère - partout.

Merci - toujours - merci.



Paul Valéry
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   01 mars 2020
La dernière lettre de François Guizot
Comment on dit

"L'incident est clos."



Le canot de l'amour

s'est brisé contre la vie courante,

Je suis quitte avec la vie.

Inutile de passer en revue

Les douleurs,

Les malheurs

et les torts réciproques.

Soyez heureux !



Vladimir MAJAKOWSKY
Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   01 mars 2020
La dernière lettre de François Guizot
... cela pourra étonner le lecteur, les condamnés utilisent rarement leurs derniers instants pour maudire leurs assassins. La plupart des dernières lettres frappent par le sentiment de la justice et la détermination dont elles font preuve.
Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   29 février 2020
La dernière lettre de François Guizot
à Aylmer Maude



Astapovo, 3 novembre 1910



On my way to the place where I wished to be alone, I was taken ill.

"En chemin pour l'endroit où j'espérais me retrouver seul, je me suis senti seul..."



Tolstoï
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Expressions tirées de citations littéraires

"Un seul être nous manque, et tout est dépeuplé"

Alphonse de Lamartine
Victor Hugo
Gérard de Nerval
Pierre de Ronsard

13 questions
503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..