AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.46/5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Biographie :

François Herbaux est journaliste scientifique et écrivain. Ancien élève de l'École supérieure de journalisme de Lille (1982), il a rejoint la rédaction de La Voix du Nord avant de s'installer à Marseille (1992) où il s'est spécialisé dans la promotion de la culture scientifique et la vulgarisation de l'archéologie et de l'histoire ancienne. Auteur de plusieurs ouvrages sur l'explorateur antique Pythéas de Marseille (enquête et étude historique), il a reçu le le prix Amphoux de l'Académie de Marseille pour son roman "Les Nuits blanches de Pythéas le Marseillais" (2016).


Source : Les éditeurs
Ajouter des informations
Bibliographie de François Herbaux   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Auteur d'un traité géographique intitulé de l'Océan, Pythéas de Marseille a vécu au IVe siècle avant notre ère. de son texte ne subsistent aujourd'hui que quelques fragments. À partir de ces rares éléments, les historiens ont tenté de reconstituer ce qui ressemble bien à une expédition maritime au nord-ouest de l'Europe jusqu'à une région boréale énigmatique. Intégrant les résultats des travaux les plus récents sur le sujet, François Herbaux présente pour la première fois une synthèse du « dossier Pythéas » et apporte ainsi un éclairage actualisé et approfondi sur cet explorateur méconnu et sur sa postérité, historique et légendaire. Pour en savoir plus sur cet ouvrage, écouter un extrait audio ou feuilleter des bonnes pages : https://bit.ly/48iim5l _________________________________ Abonnez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de notre maison d'édition : http://bit.ly/453h7FD Les Belles Lettres sur Facebook : https://www.facebook.com/LesBellesLettres Les Belles Lettres sur Twitter/X : https://twitter.com/belleslettresed Les Belles Lettres sur Instagram : https://www.instagram.com/lesbelleslettreseditions/ Les Belles Lettres sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/editions-les-belles-lettres

+ Lire la suite

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
p409 - Pythéas, il faut que nous fassions demi-tour. Si nous continuons, nous risquons de nous faire piéger par le gel, s'inquiéta Jogt (le capitaine). On a déjà vu des équipages périr de la sorte en hiver. Regarde comme la mer s'épaissit. C'est de la glace !
Une sorte de gangue se formait autour du bateau. En rythme régulier, la surface de l'eau s'élevait et s'abaissait lentement, comme si la mer respirait.
- Cela ressemble un peu à un banc de méduses, constata Pythéas.
Commenter  J’apprécie          80
p21 La vaste villa de Pythéas dominait le port, en bordure de l'esplanade au centre de laquelle se dressait un mât astronomique de douze mètres. Grâce à cet instrument, le gnomon, sorte d'aiguille géante d'un cadran solaire tracé au sol et surtout grâce à une ingénieuse découverte géométrique, Pythéas avait pu calculer la latitude de Marseille avec une précision jamais atteinte avant lui.
Commenter  J’apprécie          80
p359 Pytheas remarquait que chaque jour, sur ce promontoire britannique qui s'appelle la Cornouailles, la mer se retirait, rendant la petite île que les habitants appelaient Ictis (appelée aujourd'hui Saint- Michael's Mont) accessible aux chariots chargés de lingots d'étain. Là venaient accoster les bateaux des marchands, ces longues barques d'osier cousues de cuir ...
Commenter  J’apprécie          80
Il avait tout prévu pour deux années de voyage: deux navires Prôtis et Gypsis, des marins, une escorte, deux interprètes, des vivres et de l'or. Au total, le montant estimé dépassait celui des plus lourdes expéditions commerciales de Méditerranée.
Commenter  J’apprécie          60
C'est dire si la récente découverte de quelques extraits du Catalogue des étoiles fixes d'Hipparque nous invite à rêver, à espérer qu'un jour, peut-être, un nouveau petit fragment du traité Sur l'océan réapparaîtra à la surface de quelques papyrus ou dans l'épaisseur d'un parchemin oublié. Avec les techniques nouvelles de l'imagerie s'ouvre un champ de recherche prometteur. Pythéas n'a peut-être pas dit son dernier mot.
Commenter  J’apprécie          40
p64 (Pythéas expliquant à un jeune ligure) : - Il existe, là-haut au nord, un pays où le soleil ne se lève pas l'hiver et ne se couche pas l'été: un pays où l'astre du jour brille au milieu de la nuit. Ce phénomène, aucun savant n'en avait jamais été témoin, Pythéas voulait le voir de ses yeux. Une expédition au nord de la Mer Noire lui apporterait , il n'en doutait pas, des éléments de réponse à ses interrogations.
Commenter  J’apprécie          40
EXTRAIT N°1

Imaginez un pays immense, tout au nord du monde habité, là où naît le Borée, le vent glacial ; un pays peuplé de barbares vêtus de peaux de bêtes ; un monde de cyclopes géants, de griffons et de dragons. Ce pays s’étend au-delà du mur gigantesque, rempart ultime contre les terribles invasions nordiques, qu’on ne peut franchir qu’en usant de pouvoirs surnaturels : celui de se transformer en corbeau, de maîtriser le don d’ubiquité, de ressusciter à son gré.

Bien avant Pythéas, la vision des pays de l’Extrême- Nord révélée par le poète Aristéas de Proconnèse avait de quoi décourager le plus vaillant des explo- rateurs. Il s’agissait heureusement d’un regard purement littéraire, d’un monde imaginaire, un pays mythique nimbé d’un profond mystère, à la mesure de son éloignement, tout juste bon à nourrir l’imagination de quelques scénaristes du futur.
Commenter  J’apprécie          20
p18 La notoriété de l'école de Pythéas s'était propagée jusqu'en Grèce et s'il ne se comptait pas parmi les six-cents Timouques, il bénéficiait au moins du prestige de sa fonction de directeur de la Grève. Mais il restait tant de choses à découvrir sur le Monde, sur le mouvement des astres, la géographie des pays, leur population, l'Océan, les dimensions de la Terre ...
Commenter  J’apprécie          10
EXTRAIT N°2
On aura remarqué, à travers l’ensemble des fragments examinés, que jamais Pythéas n’était présenté comme navigateur. L’auteur du traité Sur l’océan est qualifié de savant, d’astronome, de mathématicien, de philosophe mais il n’apparaît jamais comme marin. De même, aucun de ces témoignages antiques ne nous délivre explicitement les objectifs de son expédition.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de François Herbaux (33)Voir plus

Quiz Voir plus

Un couple : un tableau et son musée (n°1/2)

"La Joconde" de Léonard de Vinci :

Musée du Louvre à Paris
Galerie des Offices à Florence

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , art , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}