AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après un doctorat de philosophie sur Sartre à la Sorbonne, François Noudelmann enseigne dans plusieurs universités en France et aux États-Unis.
De 2001 à 2004, il dirige le Collège international de philosophie où il développe les relations avec la littérature et les arts, et dont il refonde la revue Rue Descartes.
Actuellement professeur à l'université de Paris VIII, il consacre ses recherches aux fictions et aux théories généalogiques.
Il anime Les Vendredis de la philosophie sur France Culture, où il y associe la philosophie, la littérature et la musique.

Source : http://web1.radio-france.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
François Noudelmann - Les airs de famille, une philosophie des affinités .
François Noudelmann vous présente son ouvrage "Les airs de famille, une philosophie des affinités" aux éditions Gallimard.http://www.mollat.com/livres/francois-noudelmann-les-airs-famille-une-philosophie-des-affinites-9782070135769.htmlNotes de Musique : Claude Debussy - 04 - Chevaux de bois

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
legraindeble   29 avril 2012
Hors de moi de François Noudelmann
"La promotion d'un inconscient familial trouve sa référence davantage dans les idées de Jung que dans celles de Freud. Car au-delà de la naïveté à croire redécouvrir la psychanalyse par l'importance des parents, le saut théorique consiste à donner du crédit, de la fonction et de la puissance aux ancêtres non connus. Les différentes identifications à l'oeuvre dans la formation de la personnalité deviennent, par une radicalisation magique, des déterminations de l'inconscient personnel : les psychogénéalogistes font en effet remonter la source d'un tel inconscient à plusieurs siècles et jusqu'aux dix générations précédentes ! Les transmissions culturelles que Jung alléguait à travers l'inconscient collectif trouvent alors une application réduite aux cellules familiales avec le terme fédérateur de 'transgénérationnel'. Par cette représentation d'un passage des vies, des traumas, des caractères au travers des générations familiales, une pensée du lien et de la continuité s'impose qui rassure les individus soudain rattachés, relayés, pris en charge dans une chaîne vivante qui dépasse la mort individuelle et atténue ses angoisses. Mais on pourrait tout autant observer combien une telle obsession du lien enferme les êtres dans une logique de dépendance, et combien elle étend le mal qu'elle prétend soigner. Si pour le psychogénéalogiste le descendant peut éviter de répéter la névrose transmise par sa famille, c'est toujours en relation avec la psyché des ancêtres qu'il doit trouver sa juste place. Sartre a décrit sans ambages ce type d'assignation psychologique : 'On prend un môme bien vivant, on le coud dans la peau d'un mort, il étouffera dans cette enfance sénile sans autre occupation que de reproduire exactement les gestes avunculaires, sans autre espoir que d'empoisonner après sa mort des enfances futures'."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Enroute   15 octobre 2020
Édouard Glissant. L'identité généreuse de François Noudelmann
« Glissant, c’est du Deleuze, avec un peu de poivre de Cayenne ! »



Anonyme.
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWO   10 juin 2017
Les airs de famille : Une philosophie des affinités de François Noudelmann
Le flou suggère qu'il n'existe pas de traits communs mais des réseaux qui s'enchevêtrent. Les visages entrent en relation à partir de cette indistinction, ils prennent des airs de famille selon les angles de vue et des cohérences contextuelles. (...) La netteté du portrait anthropométrique faisait croire (...) à une vérité physionomique. Cependant les visages sont des composés de ressemblances enchevêtrées. Lorsque nous les reconnaissons, nous (...) mobilisons des souvenirs, des affects, des cohérences ou des échos, du déjà-vu et des préjugés. La photographie floue pourrait valoriser une indéfinition permanente des traits toujours en débord sur leur anatomie. Elle suggère davantage : la sédimentation jamais définitive, c'est-à-dire une accumulation de traits qui rendent le visage disponible, selon les circonstances, à des communautés de style.
Commenter  J’apprécie          20
AlecDRAMA   14 octobre 2020
Commenter  J’apprécie          00
Enroute   08 octobre 2020
"Édouard Glissant, la pensée du détour" in Littérature n°174, juin 2014 de François Noudelmann
"Pour l'écrivain d'aujourd'hui, le contexte du cheminement est celui d'une mondialisation. Le paysage dans lequel il chemine, ce n'est pas sa seule langue, sa société de référence, sa seule urgence localiée, même si tout cela peut constituer [...] un "petit contexte". Il se trouve désormais en face du monde, comme au débouché d'un immense paysage. Un paysage indéchiffrable, avec ses impossibles, ses écrasements, ses vertiges de souffles et de possibles à définir."



P. Chamoiseau
Commenter  J’apprécie          10
marko59   22 juillet 2020
Tombeaux : D'après La Mer de la fertilité de Mishima de François Noudelmann
_________________

Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur