AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de François Rabelais (260)


François Rabelais
petch   02 février 2013
François Rabelais
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.
(Pantagruel)
Commenter  J’apprécie          901
François Rabelais
Eric76   01 janvier 2020
François Rabelais
Ceste année les aveugles ne verront que bien peu, les sourds oyront assez mal, les muets ne parleront guères, les riches se porteront un peu mieux que les pauvres, et les sains mieux que les malades.

A toutes et tous, bonne et heureuse année 2020.
Commenter  J’apprécie          8823
François Rabelais
Nastasia-B   26 août 2014
François Rabelais
Sçavoir est beuvant et mangeant.
{Le savoir hydrate et nourrit.}

GARGANTUA, Prologue de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          780
François Rabelais
Eric76   27 novembre 2019
François Rabelais
Le grand Dieu fit les planètes et nous faisons les plats nets.
Commenter  J’apprécie          650
François Rabelais
Bobby_The_Rasta_Lama   11 février 2020
François Rabelais
Je n'ai rien vaillant, je dois beaucoup, je donne le reste aux pauvres.

(testament de F. Rabelais)
Commenter  J’apprécie          646
Nastasia-B   05 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Qui trop embrasse peu estrainct.

Chapitre XLVI.
Commenter  J’apprécie          622
François Rabelais
Nastie92   18 juin 2015
François Rabelais
Jamais je ne m'assujettis aux heures : les heures sont faites pour l'homme, et non l'homme pour les heures.
Commenter  J’apprécie          580
Nastasia-B   16 septembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Il s’esveilloit entre huyt et neuf heures, feust jour ou non. […] Puis se guambayoit, penadoit et paillardoit parmy le lict quelque temps pour mieulx esbaudir ses esperitz animaulx ; et se habiloit selon la saison. […] Puis fiantoit, pissoyt, rendoyt sa gorge, rottoit, pettoyt, baisloyt, crachoyt, toussoyt, sangloutoyt, esternuoit et se morvoyt en archidiacre, et desjeunoyt pour abatre la rouzée et maulvais aer : belles tripes frites, belles charbonnades, beaulx jambons, belles cabirotades et forces soupes de prime.
Ponocrates luy remonstroit que tant soubdain ne debvoit repaistre au partir du lict sans avoir premierement faict quelque exercice. Gargantua respondit :
« Quoy ! n’ay je faict suffisant exercice ? Je me suis vaultré six ou sept tours parmi le lict davant que me lever. Ne est ce assez ? »

Chapitre XXI.
Commenter  J’apprécie          571
Nastasia-B   17 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
— L’appetit vient en mangeant, disoit Angest on Mans ; la soif s’en va en beuvant.
— Remede contre la soif ?
— Il est contraire à celluy qui est contre morsure de chien : courrez tousjours après le chien, jamais ne vous mordera ; beuvez tousjours avant la soif, et jamais ne vous adviendra.

Chapitre V.
Commenter  J’apprécie          550
Nastasia-B   28 août 2015
Gargantua de François Rabelais
— Il n’est (dist Gargantua) poinct besoing torcher cul, sinon qu’il y ayt ordure ; ordure n’y peut estre si on n’a chié ; chier doncques nous fault davant que le cul torcher.
— O (dist Grandgousier) que tu as bon sens, petit guarsonnet ! Ces premiers jours je te feray passer docteur en gaie science.

Chapitre XIII.
Commenter  J’apprécie          513
Nastasia-B   28 octobre 2015
Gargantua de François Rabelais
— Mais quelle mousche l’a picqué ? Il ne faict rien que estudier depuis je ne sçay quand. Je n’estudie poinct, de ma part. En nostre abbaye nous ne estudions jamais, de peur des auripeaux. Nostre feu abbé disoit que c’est chose monstrueuse veoir un moyne sçavant.

Chapitre XXXIX.
Commenter  J’apprécie          480
Nastasia-B   12 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Au millieu de la basse court estoit une fontaine magnificque de bel alabastre ; au dessus les troys Graces, avecques cornes d’abondance, et gettoient l’eau par les mamelles, bouche, aureilles, yeulx, et aultres ouvertures du corps.

Chapitre LV.
Commenter  J’apprécie          470
Nastasia-B   25 octobre 2015
Gargantua de François Rabelais
Comment […] pourroy je gouverner aultruy, qui moy mesmes gouverner ne sçaurois ?

Chapitre LII.
Commenter  J’apprécie          450
Nastasia-B   05 janvier 2018
Pantagruel de François Rabelais
En toutes compaignies il y a plus de folz que de saiges et la plus grande partie surmonte tousjours la meilleure.

Chapitre X : Comment Pantagruel équitablement jugea d'une controverse merveilleusement obscure et difficile, si justement que son jugement fut dict fort admirable.
Commenter  J’apprécie          410
Nastasia-B   10 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Cy n’entrez pas, vous, usuriers chichars,
Briffaulx, leschars, qui tousjours amassez,
Grippeminaulx, avalleurs de frimars,
Courbez, camars, qui en vos coquemars
De mille marcs jà n’auriez assez.
Poinct esgassez n’estes, quand cabassez
Et entassez, poiltrons à chiche face :
La maIe mort en ce pas vous deface.

Chapitre LIV.
Commenter  J’apprécie          371
Nastasia-B   21 septembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Les tripes furent copieuses, comme entendez, et tant friandes estoient que chascun en leichoit ses doigtz. Mais la grande diablerie à quatre personnaiges estoit bien en ce que possible n’estoit longuement les reserver, car elles feussent pourries. Ce que sembloit indecent. Dont fut conclud qu’ils les bauffreroient sans rien y perdre. […]
Le bon homme Grandgousier y prenoit plaisir bien grand et commendoit que tout allast par escuelles. Disoit toutesfoys à sa femme qu’elle en mangeast le moins, veu qu’elle aprochoit de son terme et que ceste tripaille n’estoit viande moult louable : « Celluy (disoit il) a grande envie de mascher merde, qui d’icelle le sac mangeue. » Non obstant ces remonstrances, elle en mangea seze muiz, deux bussars et six tupins. O belle matiere fecale que doivoit boursouffler en elle !
Après disner, tous allerent pelle melle à la Saulsaie, et là, sus l’herbe drue, dancerent au son des joyeux flageolletz et doulces cornemuzes tant baudement que c’estoit passetemps celeste les veoir ainsi soy rigouller.

Chapitre IV.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Nastasia-B   11 octobre 2015
Gargantua de François Rabelais
« J’ay grand peur que toute ceste entreprinse sera semblable à la farce du pot au laict, duquel un cordouannier se faisoit riche par resverie ; puis, le pot cassé, n’eut de quoy disner. Que pretendez vous par ces belles conquestes ? Quelle sera la fin de tant de travaulx et traverses ?
— Ce sera (dist Picrochole) que, nous retournez, repouserons à noz aises. » Dont dist Echephron : « Et, si par cas jamais n’en retournez, car le voyage est long et pereilleux, n’est ce mieulx que dès maintenant nous repousons, sans nous mettre en ces hazars ?
— O (dist Spadassin) par Dieu, voicy un bon resveux ! Mais allons nous cacher au coing de la cheminée, et là passons avec les dames nostre vie et nostre temps à enfiller des perles, ou à filler comme Sardanapalus. Qui ne se adventure, n’a cheval ny mule, ce dist Salomon.
— Qui trop (dist Echephron) se adventure, perd cheval et mulle, respondit Malcon. »

Chapitre XXXIII.
Commenter  J’apprécie          350
Nastasia-B   12 septembre 2015
Gargantua de François Rabelais
« Voyez vous ce jeune enfant ? Il n’a encor douze ans ; voyons, si bon vous semble, quelle difference y a entre le sçavoir de voz resveurs mateologiens du temps jadis et les jeunes gens de maintenant. »
L’essay pleut à Grandgousier, et commanda que le paige propozast. […]
Le tout feut par icelluy proferé avecques gestes tant propres, pronunciation tant distincte, voix tant eloquente et languaige tant aorné et bien latin, que mieulx resembloit un Gracchus, un Ciceron ou un Emilius du temps passé qu’un jouvenceau de ce siecle.
Mais toute la contenence de Gargantua fut qu’il se print à plorer comme une vache et se cachoit le visaige de son bonnet, et ne fut possible de tirer de luy une parolle non plus q’un pet d’un asne mort.

Chapitre XV.
Commenter  J’apprécie          350
Nastasia-B   03 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Le temps n’est plus d’ainsi conquester les royaulmes avecques dommaige de son prochain frere christian. Ceste imitation des anciens Hercules, Alexandres, Hannibalz, Scipions, Cesars et aultres telz, est contraire à la profession de l’Evangile, par lequel nous est commandé guarder, saulver, regir et administrer chascun ses pays et terres, non hostilement envahir les aultres, et, ce que les Sarazins et Barbares jadis appelloient prouesses, maintenant nous appellons briguanderies et mechansetez.

Chapitre XLVI.
Commenter  J’apprécie          330
Nastasia-B   02 novembre 2015
Gargantua de François Rabelais
Le moyne rendit à Grandgousier les soixante et deux mille salutz qu’il avoit repceu, disant :
« Syre, ce n’est ores que vous doibvez faire telz dons. Attendez la fin de ceste guerre, car l’on ne sçait quelz affaires pourroient survenir, et guerre faicte sans bonne provision d’argent n’a q’un souspirail de vigueur. Les nerfz des batailles sont les pecunes. »

Chapitre XLVI.
Commenter  J’apprécie          331



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..