AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.58 /5 (sur 91 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , le 13/04/1961
Biographie :

François Thomazeau est un écrivain français de romans policiers et de romans noirs.

Il est l'un des pionniers de la vogue du polar marseillais. En 1995, il publie "La faute à Dégun" chez l'éditeur corse Misteri, qui devient l'un des premiers néo-polars situés dans la cité phocéenne.

À partir des années 2000, Thomazeau se consacre à l'édition. Il a ainsi fondé avec plusieurs complices la maison d'édition L’Écailler du sud (aujourd'hui L'Écailler).

En 2012, il inaugure la collection Cœur Noir, aux éditions de l'Archipel avec "Les Anneaux de la honte". Parallèlement, François Thomazeau a rédigé des guides "bistronomiques" aux éditions Parigramme.

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille, il est également journaliste sportif. Il a longtemps été chef du service des sports de l'agence Reuters à Paris et a obtenu en 2005 le prix du meilleur article sportif de l'année décernée par l'Union syndicale des journalistes sportifs de France (USJSF).

François Thomazeau est aussi traducteur de l'anglais et musicien occasionnel.

Twitter : https://twitter.com/sauveurmerlan?lang=fr

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de François Thomazeau   (42)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

#Marseille #polar #CulturePrime Il est assez rare qu'une ville ait son propre genre littéraire, et pourtant c'est le cas de Marseille, ville complexe qui offre ses beautés à qui sait les voir. Pour l'écrivain François Thomazeau qui a participé à la première vague du polar marseillais, "il y a une vraie aura dans cette ville et cette aura a été, pendant longtemps, habillée par Marcel Pagnol, par les "pagnolades", et il y avait autre chose à raconter". Voici comment le polar marseillais est né. Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤12DKToXYTKAQ5¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite

Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
gill   20 février 2015
Faces B de François Thomazeau
La face B est indéfectiblement liée à un format, le 45 tours, et à une époque allant de l'après-guerre jusqu'à l'invention du CD, lorsque ces microsillons assuraient la majeure partie des ventes de musique.

La vogue de la face B déclina un peu dès les années 1970, où l'album (33 tours) remplaça le 45 tours dans le cœur des mélomanes.

Mais le terme n'a pas disparu, en dépit de l’avènement des formats à une face comme le CD, qui glissait des faces B à la suite des faces A, et cela malgré la dématérialisation des supports.

C'est avec le temps, "face B" est aussi devenu synonyme de pépite, de trésor caché, de morceau que seul l'initié possède ou revendique.....
Commenter  J’apprécie          170
gill   12 février 2015
Faces B de François Thomazeau
Je vous parle d'un temps que les adeptes du MP3 ne peuvent pas connaître.

Le bon vieux temps où la musique se déclinait en deux faces et où, qu'il le veuille ou non, le consommateur de disques obtenait toujours deux titres pour le prix d'un.

La face B, c'était le cadeau bonus, le truc en plus, ce morceau souvent inédit qu'il fallait chercher et découvrir de l'autre côté du miroir et qui vous entraînait souvent du côté obscur....

Commenter  J’apprécie          140
MELANYA   24 février 2022
Qui a noyé l'homme-grenouille ? de François Thomazeau
Radford hocha la tête et caressa la casquette posée sur le divan. Un accent plus prononcé trahit une impatience fort peu britannique.

- C’est diablement impossibeul, affirma-t-il.

- Ail bègue your pardonne, répliqua Guigou dans un accent de kitchen.

- C’est impossibeul, parce que, à la place où vous dites l’avoir découvert, les fonds sont de vingt mètres à peine. (…)

- Mais cela contrwediwait vos dépochieunz, répliqua l’Anglais. Votre ami Schram (L’Anglais disait Chwuam) a déclaré avoir pêché le plongeuw encore immerwgé. C’est donc qu’il n’avait pas déwivéy.
Commenter  J’apprécie          130
Pecosa   16 octobre 2012
Les anneaux de la honte de François Thomazeau
C'est à l'issue d'un Conseil des Ministres du Front Populaire et par un communiqué du Quai d'Orsay que fut officialisée la position française de "non-intervention" en Espagne et son appel aux autres nations européennes de se rallier à cette position. Le texte était l'oeuvre d'Yvon Delbos, ministre radical des Affaires étrangères, connu pour sa proximité avec les thèses anglaises et sa répugnance à s'engager. Geneviève Tabouis, la grande journaliste diplomatique de Paris-Soir, disait de lui qu'il était l'incarnation même de l'eau tiède et que, dans les périodes de grande indécision, il était passé maître dans l'art... de ne rien décider.
Commenter  J’apprécie          110
OSOLEMIO   05 mars 2018
Les Marseillais de François Thomazeau
Aimer son prochain, ce n'est pas trier parmi ses prochains.
Commenter  J’apprécie          130
MELANYA   07 octobre 2021
Les Marseillais de François Thomazeau
Ce qui me manquait le plus à Paris, se souvient-il, c’était la Méditerranée, alors j’ai décidé de construire à Marseille ma propre aventure. Je suis arrivé à Marseille un dimanche, et je suis allée au théâtre Massalia, alors rue Grignan, qui était plein à craquer pour les adieux à la chanson d’Andrée Turcy (née à Toulon en 1891, elle a triomphé à l’Alcazar de Marseille dans les années 20), où je devais retrouver Tania Sourseva.
Commenter  J’apprécie          100
MELANYA   27 février 2022
Marseille, une biographie de François Thomazeau
S’il n’est pas offert sur un plateau, Marseille ira le chercher ailleurs, le sabre au clair ou le calibre à la main.

P.375
Commenter  J’apprécie          80
MELANYA   14 septembre 2021
Les Marseillais de François Thomazeau
Marseille, c'est une marque de fabrique.
Commenter  J’apprécie          90
bibliobleue   26 juin 2013
Consulting de François Thomazeau
On a remplacé patrons par entreprises, salariés par collaborateurs, les primes par des stock-options ou des intéressements, le travail par des missions, l'exploitation par la participation, les contremaîtres par des cadres, les chômeurs par des demandeurs d'emploi, les licenciements par des reconversions. La misère par le développement durable alors que seul le sous-développement l'est ! Seuls les mots ont changés.
Commenter  J’apprécie          60
Scopa   26 février 2021
Marseille confidential de François Thomazeau
Il avait survécu malgré lui à la grande loterie de la connerie humaine ; et découvert ce trésor de violence ambiguë qu’il conservait désormais au fond de lui comme une arme à n’utiliser qu’en dernier ressort.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Incipits de Blake et Mortimer

Big Ben vient de sonner une heure du matin. Londres, la gigantesque capitale de l'Empire Britannique, s'étend, vaste comme une province…

Le piège diabolique
Le mystère de la Grande Pyramide
La marque jaune
S. O. S. météores
L’affaire du collier
L’énigme de l’Atlantide

6 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur