AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Braine-le-Comte , le 08/04/1928
Mort(e) le : 01/09/2012
Biographie :

Françoise Collin est une romancière, philosophe et féministe d'origine belge vivant à Paris.

Née en 1928, Françoise Collin est écrivain et philosophe. Elle a débuté en littérature par des poèmes publiés par Jean Cayrol dans le sixième recueil de la revue Ecrire, aux éditions du Seuil où elle a publié ensuite deux romans et collaboré entre autres à la première série de la revue Luna-Park. Après un ouvrage majeur qui fait autorité sur Maurice Blanchot, elle a manifesté une grande curiosité pour de nombreux auteurs femmes écrivains dont Ingeborg Bachmann, Gertrude Stein et Marieluise Fleisser entre autres. Elle a créé en 1973 avec Jacqueline Aubenala première revue féministe de langue française Les Cahiers du Grif. En 2000, Françoise Collin, Eleni Varikas et Evelyne Pisier réalisent une anthologie des textes philosophiques consacrés aux femmes de Platon à Derrida
Elle a dirigé successivement la collection Grif aux éditions de Minuit et la collection Littérales aux éditions Tierce. Elle est l'une des premières à introduire l’œuvre de Hannah Arendt dans le champ philosophique français et dans le champ féministe.


+ Voir plus
Source : Wikipédia, bibliobs
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Conférence de Françoise Collin (19 mars 2011) Donnée dans le cadre du cycle "Quarante ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre", à l'auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution au Muséum national d'Histoire naturelle (77 mn, filmée par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir).

Podcast (1)


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Françoise Collin
de   12 octobre 2013
Françoise Collin
 Affirmer que ce qui fut partout et toujours (une fois dissipé le fantasme un moment esquissé du matriarcat) ne sera plus : telle est l'impertinence et l'audace insolente du mouvement féministe quand il met en question les rapports séculairement noués entre les sexes, comme on prouve la marche et marchant.
Commenter  J’apprécie          90
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
les femmes fournissent les deux tiers des heures totales travaillées et ne reçoivent que 10% du revenu mondial
Commenter  J’apprécie          50
Françoise Collin
de   09 septembre 2012
Françoise Collin
Être féministe, c’est découvrir la réalité de cette condition. C’est par là même faire l'expérience de la ‘sisterhood’, de la sororité. C’est affirmer que la discrimination dont les femmes sont l’objet en tant que femmes n'est pas nécessitée par la nature, et en particulier par la nature biologique, mais qu’elle est construite et liée à des formes sociales déterminées. C’est lutter pour que cette situation soit renversée et pour que les femmes puissent assumer elles-mêmes leur propre existence, dans le sens qu’elles choisissent. C’est inévitablement vouloir une autre société.
Commenter  J’apprécie          30
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
Mon rôle, dans la deuxième partie de ma vie, est de contribuer à penser, de provoquer des éclaircies, de formuler des mises en garde, d’interroger des évidences, d’éviter des impasses, d’indiquer des risques, plutôt que de définir les solutions, même si je prends parti dans les débats qui polarisent la réflexion et l’action tels qu’ils se formulent sur la scène qui est aujourd’hui la mienne. Il m’importe surtout de relancer le dialogue
Commenter  J’apprécie          30
Françoise Collin
de   04 novembre 2015
Françoise Collin
La jouissance du corps de l’autre est une composante majeure de la hiérarchie
Commenter  J’apprécie          40
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
L’espace symbolique, le façonnement des formes et des représentations qui structurent notre imaginaire, est presque exclusivement le fait des hommes
Commenter  J’apprécie          30
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
Le problème spécifique de l’hétérosexualité est qu’elle se greffe sur la division sociale hiérarchique entre hommes et femmes, qu’elle s’inscrit dans son pli, dans une structure qui est l’objet de notre réflexion et de notre action politique transformatrice. Mais une révolution n’est pas une éradication du désir
Commenter  J’apprécie          20
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
je pense que la prostitution, et son développement actuel, est pour les hommes, qu’ils y recourent ou pas, un phénomène compensatoire de réassurance de soi qui fait obstacle au processus de reconnaissances des femmes que le mouvement féministe a réalisé et qu’il ont dû accepter par ailleurs
Commenter  J’apprécie          20
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
c’est l’espace public tout entier qui est balisé par la menace des violences à l’encontre des femmes, plaçant ainsi leur liberté sous condition
Commenter  J’apprécie          20
de   14 juin 2014
Parcours féministes de Françoise Collin
Mais penser, est-ce répondre à des questions ? Ne serait-ce pas plutôt toujours reformuler les questions elles-mêmes, en déplacer les termes et les enchaîner autrement ?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur