AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Françoise Lapeyre est docteur en linguistique.

Mise à la retraite anticipée lors du transfert à Lyon de l’École Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud, elle a dû quitter brutalement son travail.

Depuis, elle a converti son expérience professionnelle en activité personnelle d'écriture et de réflexion.

Ayant beaucoup voyagé elle-même et beaucoup lu d'ouvrages de voyageuses par affinité personnelle avec cette littérature, Françoise Lapeyre a spécialisé ses recherches dans le domaine des récits féminins de voyage d'avant 1900.

Elle a consacré aux récits féminins de voyage plusieurs ouvrages et préfaces aux Éditions Payot, ainsi qu'un site web bilingue français/anglais (http://leromandesvoyageuses.fr).

Françoise Lapeyre a publié "Le Roman des voyageuses françaises du XIXe siècle" (Éditions Payot, 2007) et "Femmes seules retirées loin des villes" (Éditions Jean-Claude Lattès, 2003).

Originaire de Brive, elle vit à Paris dans le 14e arrondissement.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Françoise Lapeyre


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   15 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Geneviève- --- La Solitude survenue



Quand elle s'est retrouvée seule, elle a passé un mois sans voir personne à réfléchir à sa situation, rédiger des listes de ce qu'elle voulait faire et ne pas faire, accepter et ne pas accepter. Au terme de cet inventaire, elle a passé des contrats avec elle-même. Il en est ressorti qu'elle gardait la maison, elle n'avait pas les moyens de faire autrement et n'envisageait pas de vivre en ville, en HLM. Il ne lui restait plus qu'à s'adapter, arriver à dormir seule, surmonter la peur des bruits, la peur des orages mais surtout trouver du sens à vivre ainsi. C'est venu peu à peu. Elle a appris la douceur du chat qui vous attend le soir dans cette grande cour obscure quand il faut tâtonner seule jusqu'à la porte de la maison. Ce petit animal affectueux qui a besoin de vous et reste néanmoins solitaire, lui aussi, est devenu indispensable. (p. 93)
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   14 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Judith



Dans cet aboutissement, la campagne n'est peut-être pour rien, mais l'isolement n'est pas étranger à l'indispensable concentration sur la recherche des matières et des formes. C'est à la solitude, au vide autour d'elle, qu'elle doit d'atteindre ces moments d'élan, elle dit d'effusion. " Là, dans l'atelier, j'oublie tout, je ne vois pas le temps passer, je peux commencer à peindre dans la journée et me retrouver encore là à trois heures du matin. Il y a comme une excitation, une ivresse, le désir d'aller plus loin, comme dans l'aventure." Pour autant Judith ne se dit pas solitaire, la création, pense-elle, a besoin de l'expérience des autres, de confrontations à d'autres univers. Elle se ménage tout le repli qu'elle peut, convoque le silence, mais prévient les amis quand elle se retire pour être sûre de les retrouver au bout de la retraite. (p. 40)
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   17 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
La solitude des ermites



Mathilde



Dans la solitude, il se passe des choses éprouvantes. Intérieurement, ça bouscule. Au début il y a des compensations. Le sentiment de réaliser ce qu'on a recherché". Et puis le lieu était magnifique. J'étais face au panorama des Alpes. Il y a tout ce qui se passe dans la prière, tout ce qu'elle apporte. Mais il y a aussi la part d'ombre de la solitude. Je l'avais déjà vécue, avant, mais pas avec cette force. On va à l'extrême, au bout de quelque chose. Alors il faut énormément de patience. Dans cette vie-là, rien ne vient mettre un terme au sentiment de solitude il n'y a pas d'autres solutions que d'aller au bout. (p. 153)
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24   16 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
La solitude réparatrice--- Claude



Sa vie d'aujourd'hui se construit contre l'ancienne : au lieu de l'abandon, la solitude; au lieu du mouvement, "Le "mouillage"; au lieu de la ville, la nature; au lieu de la parole, le silence; au lieu de la dérobade devant la condition mortelle de l'ombre, la détermination philosophique du face à face. (p. 120)
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24   13 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Il y a une solitude de l'espace

Une solitude de la mer

Uns solitude de la mort, mais elles

Sont société

Comparées à ce site plus profond

Cette polaire intimité

D'une âme qui se visite

Infinité finie. [Emily Dickinson ]



(Introduction, p. 14)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   15 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Geneviève- --- La Solitude survenue



Récemment, j'ai coupé les liens avec elle ( mère de la narratrice). Pourquoi attendre de l'attachement là où il n'y en a pas ? Moi, je suis dans la solitude depuis ma plus tendre enfance."



"Toujours j'ai ressenti une perte-

Du plus loin qu'il me souvienne

J'étais veuve- de quoi je ne savais

Trop jeune pour qu'on se doute



Qu'une Endeuillée rôdait parmi les enfants "



[ Emily Dickinson, Poèmes ]

(p. 100)
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   14 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Judith---- La solitude nécessaire



" Mes vacations me dévorent et ne me font pas manger." elle sent cependant qu'elle arrive à transmettre son amour de la peinture, à restaurer fugacement chez certains l'image de soi, à en entraîner quelques-uns dans la création. Et elle a le sentiment de devoir cette parcelle de réussite à sa propre maturité de peintre. (p. 38)
Commenter  J’apprécie          80
Myriam3   25 février 2020
Le roman des voyageuses françaises (1800-1900) de Françoise Lapeyre
"On apporte le charbon. Ce sont des Noirs qui font ce travail. Leur chant n'est pas le chant gai des marins anglais, c'est une mélodie douce et monotone avec des paroles africaines, mais ce chant fait mal; ce n'est pas celui d'un peuple libre, la plainte est, au fond, comme un écho sourd et douloureux, un cri sortant d'une poitrine déchirée et qui revient à chaque refrain."
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24   14 juillet 2020
Femmes seules retirées loin des villes de Françoise Lapeyre
Emma



Emma a dépouillé sa vie de tout superflu. Sobriété, construction stricte, lignes rigoureuses, ses dessins, toutefois, inscrivent dans leurs traits un raffinement et un silence de paix. Mais on n'ose pas trop y croire tant sont extrêmes ses conditions de vie et de travail."Moyenâgeuses", dit-elle. Elle a fait du dessin une ascèse, et d'elle-même une ascète. Pour ne pas s'interrompre, il lui est arrivé de repousser la corvée des courses au prix de deux jours de jeûne. (p. 42)
Commenter  J’apprécie          50
Myriam3   20 mars 2020
Le roman des voyageuses françaises (1800-1900) de Françoise Lapeyre
Tout son récit est étrange. Il contient une excursion plaisante de gens cultivés et favorisés naviguant sur un fleuve funèbre, immense et magnifique. Les cadavres frôlent l'embarcation, la fureur des tigres gronde dans la nuit, les bûchers consument des morts, mais aussi des vivantes, d'énormes animaux s'entretuent, et le bateau continue de glisser sur les eaux pendant que les passagers s'enchantent de leurs conversations et admirent le spectacle du soir qui tombe.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur