AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Fay-de-Bretagne , 1952
Biographie :

Françoise Moreau est écrivaine.

Après des études de Lettres, elle se retrouve avec six autres poètes-écrivains dans une association 7 poètes en pays nantais autour de projets d’exposition, d’anthologie et une revue ronéotypée par Gilles Pajot.

Elle épouse en 1978, l’un des sept, Jean-François Dubois, et choisit d’abandonner son métier d’enseignante pour élever leurs deux enfants.

Ses poèmes, proses poétiques et nouvelles ont été publiés en revues, anthologies et recueils. Au temps de ses enfants petits, elle écrit pour Pomme d’Api et Les Belles histoires chez Bayard.

Françoise Moreau est récompensée par de nombreux prix pour ses ouvrages dont le Prix national 2001 des Comités d’entreprises pour "Eau-Forte" (1999), le Prix Pelloutier 2007 ville de Saint-Nazaire pour "Des gourmandises sur l’étagère" (2002), le Prix des écrivains bretons, Prix du second roman pour "L’ardoise" (2003).

"Le petit français", paru aux éditions Diabase (2013), est son 8e roman.

Elle vit à Blain en Loire-Atlantique depuis 1984.
+ Voir plus
Source : http://prixromancarhaix.free.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
jeunejane   02 janvier 2018
Le placard aux sorcières de Françoise Moreau
Depuis ce jour-là, Lucas se sent si fier, si grand, qu'il se voit bien déjà en savant !

Et, souvent, en travaillant sur les cahiers bleus et verts, il se dit : " Comme ça, je ferai des pommades, des sirops et des tas de médicaments qui guériront tous les gens ! "
Commenter  J’apprécie          150
myriampele   08 novembre 2012
Jamais de la vie de Françoise Moreau
Dans l'alcôve, sur la toile posée en travers du sofa ivoire, vous voyez bien que la lumière est entrée de force, inondant le fauteuil en ivoire cramoisi! La main de la petite est crispée sur sa robe. le geste esquissé des genoux protège son ventre...
Commenter  J’apprécie          90
myriampele   19 décembre 2015
Les dits de Nantes de Françoise Moreau
Mais les enfants sont comme la Loire qu'ils reniflent, qui les berce, imprévisibles et désobéissants, un beau jour ils prennent le large des mères et n'en font qu'à leur tête.
Commenter  J’apprécie          80
myriampele   26 septembre 2016
Eau-forte de Françoise Moreau
Les régimes passent...Comme les péniches sur le canal avec des chargements différents. Et il faut résister aux tourbillons...Le sens du courant, c'est celui de l'homme.
Commenter  J’apprécie          80
myriampele   14 octobre 2016
Le petit français de Françoise Moreau
Elle avait attendu d'attraper ses treize ans avant d'oser demander un jour, à Maria-Antonia: Dis, c'est quoi au juste, un afrancesado? Et son aînée, qui venait de dépasser son dix-huitième anniversaire, avait répondu: Pour ceux qui le disent, c'est une injure, tu l'as bien compris, ça veut dire traître à la patrie!
Commenter  J’apprécie          70
myriampele   04 septembre 2014
L'ardoise de Françoise Moreau
Gisou, tu crois qu'on pourrait mourir, tu crois qu'on peut mourir à dix-sept ans...
Commenter  J’apprécie          80
myriampele   22 novembre 2012
Colimaçon de Françoise Moreau
Au fond, (...) notre existence est un genre de jeu de l'oie ou une marelle colimaçon qu'on commencerait par le centre, et chaque joueur est au départ avec son bagage hérité de ses ancêtres, de vies antérieures peut-être, mais de toute façon, inconnu de lui-même...
Commenter  J’apprécie          40
myriampele   04 octobre 2016
Vinyle, face B de Françoise Moreau
Bravo les filles! L'équipe de ménage des WC obtient une médaille d'or.
Commenter  J’apprécie          40
lauredanse   27 novembre 2012
Un envol de pigeons écarlates de Françoise Moreau
Ne retiens pas les mauvaises pensées, les sentiments de colère, de crainte ou de culpabilité. Regarde les passer comme les oiseaux au ciel, sans laisser de trace.
Commenter  J’apprécie          30
dipari   11 juin 2018
Les dits de Nantes de Françoise Moreau
Alors les femmes s'en prennent à cette garce de Loire jamais bien franche. Ce Pont maudit, la Loire en colère n'en fait qu'une bouchée, il faut se souvenir un peu ! On ne fait plus le compte de tous les braves gens qu'elle avale, qui l'engraissent. Elle peut même vous bouffer le bateau entier, ça s'est vu. Étonnez-vous qu'elles ne veuillent pas voir partir leur fille avec leur frère aîné ! Elles ont un contentieux inépuisable avec la Loire, parce qu'à moins d'être de la butte, on peut s'attendre à ce que la garce vous mange les rues, les trottoirs, les caves, chaque fois qu'elle a trop bu !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..