AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 44 notes)

Nationalité : États-Unis
Mort(e) : 1954
Biographie :

Depuis une vingtaine d'année, Franny Billinsgley se consacre à la littérature de jeunesse. Libraire à Chicago, elle tient également des conférence sur l'écriture de fiction au Colombia College et organise des animations dans les écoles. Le Gardien des Créatures est sont premier ouvrage publié en France.

Source : http://www.ricochet-jeunes.org
Ajouter des informations
Bibliographie de Franny Billingsley   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Myrtle   04 novembre 2011
La fille du marais de Franny Billingsley
Des aiguilles de pin tourbillonnaient autour de nos pieds, soulevées par un vent surnaturel. Je humai l'odeur acidulée de la magie. Le vent se tire-bouchonna en une tornade miniature, qui s'éleva en spirales sous les sorcières. Les capes avaient enfin décidé de se conformer aux lois de la nature en se gonflant et se dégonflant, et nous offraient désormais la vue spectaculaire de trois postérieurs dénudés.

Mes mains s'agitaient comme des oiseaux affolés. J'aurais dû moi aussi détourner le regard, mais cette vision était terriblement fascinante. D'une fascinante horreur. Eldric saisit mes mains-oiseaux, et nous contemplâmes ces doubles lunes.
Commenter  J’apprécie          40
MlleJulie   20 octobre 2013
La fille du marais de Franny Billingsley
Extrait

LE PROCÈS



J'ai tout avoué et je voudrais être pendue.

Maintenant, s'il vous plaît.

Ce n'est pas que je veuille compliquer les choses, mais je ne supporte pas de raconter mon histoire. Ça m'est insoutenable de revivre ces souvenirs : le contact de la Main Morte, l'odeur d'anguille, le marais qui m'enserre et m'engloutit.

Franchement, comment pouvez-vous me croire innocente ? Ne vous laissez pas berner par mon visage, il raconte les pires mensonges. Un visage d'ange peut dissimuler un coeur épouvantable.

Je sais bien que vous pensez me laisser une chance, ou plutôt, c'est l'Enfant de Minuit qui me laisse cette chance. Elle est bien sûr terrifiée à l'idée de faire pendre encore une fois une innocente, mais par pitié, croyez-moi : rien, dans le récit de ma vie, ne peut me décharger de ma culpabilité. Il ne peut que confirmer ce que je vous ai déjà dit : je suis mauvaise.

L'Enfant de Minuit ne peut-elle me croire sur parole ?

Quoi qu'il en soit, à quel moment, selon elle, devrais-je commencer mon récit ? L'histoire d'une fille mauvaise n'a pas de véritable début. Il faudrait remonter au jour où je suis née.

Si Eldric devait la raconter lui-même, il commencerait sans doute par son arrivée dans le Swampsea. Car c'est ainsi que naissent les véritables légendes, n'est-ce pas ? Quand le bel étranger arrive et que tout tourne mal.

Mais ceci n'est pas une légende, et je l'ai déjà dit, je dois être pendue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Poniel   15 septembre 2014
La fille du marais de Franny Billingsley
S'il avait existé des chiots-vampires, Cecil en aurait été un. Grands yeux suppliants, toujours en quête de caresses derrière l'oreille et d'un grand bol de sang chaud.
Commenter  J’apprécie          40
Colibrille   18 janvier 2018
Le Gardien des créatures de Franny Billingsley
C'était une belle soirée de février. La tempête faisait rage, le vent cinglant hurlait dans mes oreilles. La plage a son propre langage, avec son ruban ondulant de limon, les hiéroglyphes laissés par les pattes des oiseaux. En se retirant, les vagues font apparaître un nombre incalculable de trous dans le sable. Des bulles se forment pour s'évanouir aussitôt. C'est un nouveau langage, avec un nouvel alphabet, que je vais apprendre à lire.
Commenter  J’apprécie          30
MlleJulie   20 octobre 2013
Le Gardien des créatures de Franny Billingsley
Mes pouvoirs secrets compensent cette part de moi-même qui me manque.Je ne sais pas ce que c'est mais j'en souffre chaque jour.C'est comme si mes yeux ne pouvaient pas voir certaines couleurs.Comme si mes oreilles étaient incapables d'entendre toute une série de notes.Mais heureusement,grâce à mes pouvoirs,je me distingue des autres.S'ils disparaissent ,que me restera-t-il?
Commenter  J’apprécie          30
Colibrille   18 janvier 2018
Le Gardien des créatures de Franny Billingsley
Il est vrai que je peux trébucher sur n'importe quoi - un grain de poussière, un rayon de soleil, une idée. Je me déplace dans la vie comme si j'étais borgne, dans un paysage qui me paraît plat mais qui est en réalité truffé de trous et de hauts-fonds dissimulés. Il n'en a pas toujours été ainsi, mais peu importe. Je me débrouille bien pour naviguer à ma façon dans le monde.
Commenter  J’apprécie          20
Hildebald   05 février 2012
La fille du marais de Franny Billingsley
Un poème ne dit tout simplement pas ce qu'il a à dire. Il tourne autour de lui-même et se mord la queue, nous laissant dans l'obscurité.
Commenter  J’apprécie          30
MlleJulie   20 octobre 2013
Le Gardien des créatures de Franny Billingsley
Sans nom,elle est sortie des ténèbres.

Sans nom,elle est retournée aux ténèbres.

Née et morte: la nuit d'un solstice d'été.
Commenter  J’apprécie          30
Myrtle   04 novembre 2011
La fille du marais de Franny Billingsley
J'ai tout avoué et je voudrais être pendue.

Maintenant, s'il vous plaît.

Ce n'est pas que je veuille compliquer les choses, mais je ne supporte pas de raconter mon histoire. Ça m'est insoutenable de revivre ces souvenirs : le contact de la Main Morte, l'odeur d'anguille, le marais qui m'enserre et m'engloutit.

Franchement, comment pouvez-vous me croire innocente? Ne vous laissez pas berner par mon visage, il raconte les pires mensonges. Un visage d'ange peut dissimuler un cœur épouvantable.

Je sais bien que vous pensez me laisser une chance, ou plutôt, c'est l'Enfant de Minuit qui me laisse cette chance. Elle est bien sûr terrifiée à l'idée de faire pendre encore une fois une innocente, mais par pitié, croyez-moi : rien, dans le récit de ma vie, ne peut me décharger de ma culpabilité. Il ne peut que confirmer ce que je vous ai déjà dit : je suis mauvaise.
Commenter  J’apprécie          10
petitegiboulee   23 décembre 2013
La fille du marais de Franny Billingsley
Je vous aime.

Magie du mot.

So vous dites un mot, il peut rebondir pour devenir la vérité. Je vous aime. J'y crois. Je crois aujourd'hui être digne d'être aimée. Comment quelque chose d'aussi fragile qu'un mot peut-il ainsi construire tout un univers ?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'argot français (1).

L'artiche = ...

la frime
l'artichaut
l'argent
le journal

10 questions
1479 lecteurs ont répondu
Thèmes : argot , vocabulaire , langue françaiseCréer un quiz sur cet auteur