AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.62/5 (sur 170 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Épinal , le 16/01/1960
Biographie :

Frédéric Boilet entre à l'École nationale des Beaux-Arts de Nancy en 1978, dont il suivra l'enseignement jusqu'en 1983, date de la sortie de son premier album de BD, "La Nuit des Archées", réalisé avec la collaboration de Guy Deffeyes.

En 1989 et 1990, il enseigne le scénario à l'atelier BD de l'École des Beaux-Arts d'Angoulême. En 1990, grâce à une bourse du Centre national des lettres et un parrainage des entreprises Shoei, il part une première fois au Japon et réalise l'album "Love Hotel", édité chez Casterman en 1993.

En 1993, il est le premier auteur occidental à recevoir la bourse internationale de création de l'éditeur japonais Kôdansha (Morning Manga Fellowship) et séjourne une année à Tôkyô. En 1994, premier auteur de bande dessinée lauréat de la Villa Kujôyama, il séjourne 6 mois à Kyôto et commence le dessin des 135 pages de "Tôkyô est mon jardin", en collaboration avec Benoît Peeters et l'auteur japonais Jirô Taniguchi.

En 1995, il s'installe à l'Atelier des Vosges, place des Vosges à Paris, qu'il fonde avec ses amis David B., Christophe Blain, Émile Bravo, Emmanuel Guibert, Joann Sfar et Tronchet.

En 1996, à Paris, il épouse Kaoru Sekizumi, la jeune Japonaise qui inspira le personnage de Kimié dans "Tôkyô est mon jardin".

En 1997, il retourne au Japon dans l'intention de s'y établir. Là-bas, il publie une adaptation japonaise de "Tōkyō est mon jardin", ainsi que des œuvres destinées au seul public japonais comme le récit Une belle manga d'amour ou la série de textes illustrés Prisonnier des Japonaises (sorte de Lettres persanes modernes). Les tirages de ces œuvres sont souvent extraordinaires et Boilet en obtient une grande notoriété. À distance, il participe à l'aventure de la revue de critique et théorie de la bande dessinée L'Indispensable.

En 2002, il réalise la traduction et l'adaptation graphique du premier volume de "Quartier lointain" de Jirô Taniguchi.

En 2009, il se réinstalle en France avec la dessinatrice à succès Aurélia Aurita, dans les Vosges.
+ Voir plus
Source : www.boilet.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Frédéric Boilet   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

286 Days - Frédéric Boilet and Laia Canada .
Presentation of Frédéric Boilet about his photographic novel "286 Days" published in Impressions Nouvelles in collaboration with Laia Canada in January 2014 http://www.lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/286-jours-2/


Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
On comprend les choses moins facilement quand il s'agit de soi...
Commenter  J’apprécie          260
Qu'est-ce que j'aurais bien pu dessiner, si je ne t'avais pas rencontrée ?
Quand tu es dans le paysage, c'est comme si mon dessin, mes histoires, se mettaient en marche tout seuls...
Commenter  J’apprécie          130
Il y a très longtemps sur la Terre, le soleil se levait à l’ouest. Les Atlantes vivaient en harmonie avec la création, et Dieu protégeait leur continent...

Un jour Ptah annonça au Roi-prêtre, dépositaire de la sagesse des Atlantes, qu'un grand cataclysme allait faire disparaître le continent dans un lointain futur...
Commenter  J’apprécie          100
Une fleur n'est jamais plus belle qu'à l'instant précis ou elle commence à faner...
Commenter  J’apprécie          81
-..., Pour les Japonais, il y a un sentiment encore plus fort que l’amour ...
-..., Plus fort que l’amour, C’est le déclin de l’amour
Une fleur n'est jamais plus belle qu'à instant précis où elle commence faner ...
Commenter  J’apprécie          71
- Mais tu sais, pour les japonais, il y a un sentiment encore plus fort que l'amour...
- Tu crois que je ne suis pas parfaitement au courant ? Cela fait quelques années que je vous fréquente ! Plus fort que l'amour c'est... le déclin de l'amour.
Commenter  J’apprécie          51
Bref, ce que je voulais vous dire, Casanova occidentaux… Faites donc un peu gaffe avec les japonaises. La gentille fille que vous avez séduite et qui prend soin de votre solitude… Un jour, c’est sûr, elle disparaîtra… Peut-être en souriant comme ça. Ce sera soudain. Et ça fera mal.
Commenter  J’apprécie          41
C'est un sot que celui qui a dit que les belles paroles ne sauraient remplacer le beurre dans les épinards. La moitié du temps, les épinards de la société ne seraient pas mangeables si on ne les accommodait avec cette sauce oratoire.
Commenter  J’apprécie          40
Le dictionnaire glissait sur la toile cirée beige, il avait des pages roses au milieu et Joseph s'était souvent demandé si cette couleur avait un rapport avec le Minitel rose.
Commenter  J’apprécie          40
Une photo de dos !! Ah, la vache, elle se fout de moi !
(p. 14)
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Frédéric Boilet (346)Voir plus

Quiz Voir plus

Fruits et légumes

Le carrosse de Cendrillon se change en...

pastèque
potiron
citrouille

20 questions
393 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..