AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Frédéric Lecloux (6)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
L'Usure du monde : Hommage à Nicolas Bouvier
  25 février 2019
L'Usure du monde : Hommage à Nicolas Bouvier de Frédéric Lecloux
Un beau livre...



Entre voyage et photos... Entre moments de vies et périple, ce livre nous traîne sur les trace de ce monde que nous ne connaissons pas tant que ça. Un monde usé, fatigué, et que l'homme précipite vers sa fin...



Une lecture qui pousse à s'interroger, qui pousse à ouvrir les yeux, et qui permet de voyager.



Bonne lecture à tous.
Commenter  J’apprécie          50
Brumes à venir : A la recherche de la Belgique
  12 mai 2013
Brumes à venir : A la recherche de la Belgique de Frédéric Lecloux
Belles photos et belle qualité de reproduction.
Commenter  J’apprécie          20
Le simulacre du printemps
  16 juin 2011
Le simulacre du printemps de Frédéric Lecloux
24 photos prises dans l’appartement de la grand-mère du photographe Frédéric Lecloux. Des photographies prises pendant «trois jours jours à mesurer la solitude d’un lieu, d’une vie où presque rien n’avait bougé en quinze ans. Ces vingt-quatre photographies sont essentiellement travaillées par la magnitude de ce figement et par l’aberration de l’absence de l’autre.»



Ingrid Thobois a reçu ces 24 tirages, sans indication de date, de lieu ou même d’un prénom. «Toute la place laissée à l’invention d’écrire, à partir d’un espace et d’une silhouette donnés.» Alors pendant des semaines, elle attend. Regarde les images, mais n’écrit pas. «J’ai attendu que chaque cliché se raconte, puis que ces vingt-quatre clichés me racontent une histoire.»



Et l’histoire racontée par ses 24 images est celle d’un monsieur, qu’on suppose dans la force de l’âge, qui vient vider l’appartement de sa mère qui vient de mourir. Devant les déménageurs, venus là pour emporter tout ce qui est à vendre, à donner, à jeter, il se retrouve à devoir faire le tri de ce qui a été gardé amoureusement pendant toute une vie. Que faut-il garder dans tout cela ? Qu’est-ce qui représente, parmi tous ces objets, ce qui caractérise le mieux sa mère ? Qu’aura-t-elle voulu qu’il garde en souvenir d’elle ? Et jeter des choses lui ayant appartenu, est-ce que ce n’est pas aussi un peu jeter ce qu’était sa mère ? «Je reviendrai plus tard enfin pour l’inventaire de tes habits, les albums photos et ta mémoire en carnets. Ai-je le droit ou le devoir de les lire ? Comment être certain qu’un texte n’a été écrit pour personne ? Comment savoir si lire n’est pas violer ?»

(lire la suite...)
Lien : http://www.tulisquoi.net/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lentement vers l'Asie
  21 octobre 2019
Lentement vers l'Asie de Frédéric Lecloux
On connait les crétins qui se photographient avec leur téléphone devant la Joconde ou devant n’importe quoi. Voici le selfie du voyageur. Quand le bobo veut s’encanailler, il voyage “à la dure”. Comme s’il s’agissait de rédemption, de s’excuser de son état. Faire des centaines de kilomètres dans la benne d’un camion n’est pas un gage de compréhension de quoi que ce soit. Auto-flagellation très saint-sulpicienne ! De même, emprunter le Transsibérien quand la pratique de la langue se limite à dix mots (mal translitérés) ne permet pas le “contact, les rencontres”, pour employer le vocabulaire à la mode, tendance ! A son crédit, il a quand même noté la crapulerie du clergé tibétain, vaste clique qui exploite les croyances du peuple et la colonisation han à Lhassa. A Katmandou, le voyage des “hippies” n’est plus à la mode, comme elle l’était d’aller en Afghanistan chez les soixante-huitards. Tout se perd ! Bref, vacuité et nombrilisme.
Commenter  J’apprécie          00
Lentement vers l'Asie
  21 février 2016
Lentement vers l'Asie de Frédéric Lecloux
Ce livre est une description du voyage au quotidien et de rencontres, à travers des portraits bien caractérisés. Un récit sur l’Asie, assez réussi car le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de l’échange.
Commenter  J’apprécie          00
Lit national
  26 août 2013
Lit national de Frédéric Lecloux
Une fiction inspirée par la résidence d'écrivain qu'elle a faite dans une fabrique artisanale de matelas. Un texte à la fois ferme et douillet, habité par l'insomnie, la conjugalité, le rêve, la mort, les contes...
Lien : http://rss.lapresse.ca/c/336..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Frédéric Lecloux (27)Voir plus


Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur