AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 93 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cherbourg , le 04/06/1975
Biographie :

Frédéric Pouhier est scénariste, auteur de stand-up et homme de radio.

Il est le cofondateur de la Radio du Voyage et a été réalisateur sur le BFM Business (1997-2003).

Depuis 2007, il est producteur du Moscato Show (18h/20h) sur RMC. En plus de l’écriture de one-man show (il collabore avec Vincent Moscato depuis 3 spectacles), il s’épanouit dans l’écriture humoristique.

Il est le coauteur de "Fous rires", publié chaque année en septembre, dans lequel il rassemble les meilleures blagues de l’année.

Twitter : https://twitter.com/fredericpouhier?lang=fr

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   28 août 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
Si je le désirais, ce qui n’est absolument pas le cas, je pourrais discuter des heures avec un chat birman, norvégien et même chinois. Comment en êtes-vous arrivés à parler différentes langues ? Est-ce pour vous compliquer la vie ? Pour éviter de communiquer entre vous ? Imaginez que le chat du voisin (cet horrible chat de gouttière rouquin) ne parle pas la même langue que moi. Comment ferais-je pour l’insulter, le traiter de tous les noms, l’invectiver chaque fois qu’une de ses sales pattes touche mon territoire ? C’est important de communiquer. Si on ne se comprend pas, comment voulez-vous que les gens s’aiment et arrêtent de se faire la guerre ?
Commenter  J’apprécie          397
Ladybirdy   27 août 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
En été, je suis comme un tournesol, je me déplace de pièce en pièce en suivant les rayons de soleil. L’hiver, j’aime dormir sur les radiateurs bien chauds ou à côté de la cheminée. Mais l’automne est une saison bâtarde, froide et humide. Nous devrions sérieusement réfléchir à l’enlever du calendrier. Nous sommes au XXIe siècle, il serait grand temps de faire évoluer les saisons. Nous devrions envoyer, par exemple, une fusée pour approcher de quelques kilomètres le soleil de la terre.
Commenter  J’apprécie          323
Ladybirdy   27 août 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
Je viens de lire, en cachette, le journal intime de Patapouf. Je sais que c’est mal mais je ne résiste pas à l’envie de vous en faire lire un court passage. Vous allez voir que Marc Lévy a du souci à se faire :

Lundi : on a joué à la baballe. J’aime mes maîtres.

Mardi : on a fait une jolie promenade au parc. J’aime mes maîtres.

Mercredi : j’ai mangé un os. J’aime mes maîtres.

Jeudi : quand ils ne sont pas là, ils me manquent. J’aime mes maîtres.

Vendredi : ils m’ont acheté un nouveau jouet. J’aime mes maîtres.

Je vous épargne le passionnant récit de son week-end, mais vous ne serez pas surpris d’apprendre que, là encore, il aime ses maîtres. C’est consternant, à vomir de servilité, totalement inintéressant et, pire que tout, il ne parle pas de moi dans son journal !
Commenter  J’apprécie          255
Nowowak   10 mars 2020
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
Si je devais résumer ma philosophie de vie en une phrase, ce serait : "un esprit sain dans un coussin".
Commenter  J’apprécie          240
ladesiderienne   30 juillet 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
23 juin

21e jour de captivité



J'ai entendu dire que, nous autres les félins, avions neuf vies. Cette idée me plaît énormément. J'ai d'ailleurs commencé à faire la liste de mes envies pour mes prochaines vies :

. Être le chat de Karl Lagerfeld et faire la couverture de tous les magazines de mode.

. Être le chat de Paul Bocuse pour pouvoir chaparder les plats les plus raffinés de sa cuisine.

. Être le chat d'un maharaja pour pouvoir jouer dans un palais immense.

. Être le chat d'un dictateur pour faire castrer tous les vétérinaires.

. Être le chat de Dark Vador pour pouvoir détruire les vétérinaires ayant survécu au cours de ma précédente vie.

. Et, enfin être le chat de Dieu pour l'empêcher de créer des vétérinaires.

P.S. : Ne pensez surtout pas que j'en veuille à cette profession en particulier.
Commenter  J’apprécie          112
ladesiderienne   03 août 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
11 juillet

39e jour de captivité



Liste de mes endroits pour dormir :

. Le clavier de l'ordinateur de Marc.

. Le tapis de la salle de bains.

. Le canapé en cuir.

. La niche de Patapouf.

. La penderie de Léa pour mettre des poils sur ses cachemires.

. Le tiroir du salon où sont rangés les papiers importants.

Liste de mes endroits préférés pour vomir : les mêmes...

Il faut que je vous fasse une confidence : ce n'est pas très glamour, mais nous les chats, nous vomissons beaucoup. Ne croyez pas que nous faisons cela pour vous embêter ou pour garder la ligne. Imaginez devoir faire votre shampooing avec votre langue... vous verrez qu'il nous est utile de régurgiter quelques boules de poils. C'était un épisode "Mieux comprendre la vie des chats".

Rendez-vous demain, même heure.
Commenter  J’apprécie          80
LiliGalipette   27 avril 2016
Guide de survie avec un chat de Frédéric Pouhier
« Avant, vous aviez une maison, dorénavant vous vivez chez lui. Mais dans sa grande mansuétude, votre chat vous laisse continuer à rembourser les traites de votre crédit. » (p. 124)
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienne   04 août 2019
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
9 avril

311e jour de captivité



Chers lecteurs cinéphiles, j'ai fait, ce matin, un remake de la scène mythique de "L'Exorciste", avec moi dans le rôle de la possédée.

Le tout, chez le toiletteur pour chat, mon deuxième pire ennemi après le vétérinaire. J'aime être propre mais je déteste, au plus haut point, que l'on me lave. Je n'aime pas l'eau. Je pense, quand même, y avoir été un peu fort en feulements, en coups de griffes et en injures. La toiletteuse était en larmes, me maudissant et me traitant de chat du diable.

En même temps, si elle avait été un peu meilleure dans ses études, elle aurait pu devenir coiffeuse, non ?
Commenter  J’apprécie          70
artemisia02   19 mars 2017
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
29 mai

361e jour de captivité



Se réveiller, regretter, se recoucher.
Commenter  J’apprécie          90
Malvira   20 août 2014
Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier
Ce matin, action coup de poing ! J'ai décapité une souris et j'ai apporté son corps sur le lit des parents Crétin. Cette action est certes barbare, mais nécessaire pour faire comprendre à mes geôliers ce dont je suis capable 8

La mission a lamentablement échoué. Au lieu d'inspirer de la terreur au couple, ils se sont extasiés bêtement et se sont répandus en louanges : "Mais quel bon chat, quel bon chasseur !"

J'ai bien peur de devoir monter d'un cran dans la violence
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur