AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 236 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Aubignan, Vaucluse , le 02/04/1966
Biographie :

Frédéric Richaud est un romancier français et un scénariste de bandes dessinées.

Fils d'un père artiste-peintre et d'une mère pianiste, il effectua une partie de sa scolarité au lycée Saint Joseph de Carpentras.

Installé à Paris, il se consacre à l'écriture de romans, de biographies et de scénarios de bandes dessinées.

Il co-écrit avec Makyo la série "Le Maître de peinture" (dessin de Michel Faure, Glénat), scénarise "La Prison", tome 12 de Destins, (dessin de Sicomoro, Glénat) et adapte son propre roman "La Ménagerie de Versailles" (2007) sous le titre "Le Peuple des endormis", pour le dessinateur Didier Tronchet (Dupuis).

"La Bataille", adaptation du roman de Patrick Rambaud, avec Ivan Gil, a obtenu le Prix Historia de la Bande dessinée historique 2014.

Parallèlement à ces incursions dans le monde des bulles, Frédéric Richaud poursuit une fructueuse carrière d'homme de lettres, entamée à la fin des années 90.

Il publie alors plusieurs biographies consacrées aux écrivains Luc Dietrich (1998), René Daumal (1998) ou encore Boris Vian (1999), et collabore régulièrement avec de nombreux magazines (Le Figaro, Le Nouvel Observateur, L’Écho des Savanes…).

Mais ce sont ses ouvrages de fiction qui le feront connaitre : "Monsieur le jardinier" (1999), "La Passe au diable" (1999), "Jean-Jacques" (2008), tous publiés chez Grasset et traduits dans de nombreux pays.

page Facebook: https://www.facebook.com/frederic.richaud.5

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Voir Gandhi, de Frédéric Richaud

Podcasts (1)


Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
cascasimir   11 mai 2019
Bérézina, tome 1 : L'incendie de Frédéric Richaud
Nous étions en septembre, sur la route de Smolensk à Moscou. On avait passé le Niémen en juin... Le fleuve à peine franchi, les malheurs commencèrent... La famine régnait. Quand l'avant garde arrivait dans un village, elle n'y trouvait rien.

Les maisons? Vides.

Les récoltes? Brûlées !

Les troupeaux? Emmenés!

En chemin, on avait connu des combats brefs, mais sanglants.

Mais pas d'Austerlitz !
Commenter  J’apprécie          180
cascasimir   19 mai 2019
Bérézina, tome 3 : La neige de Frédéric Richaud
Ils ne furent qu'une poignée à passer le Niémen. Ils laissaient derrière eux des milliers d'hommes et de femmes que le rêve d'un seul avait conduits au désastre... Durant des mois, des ombres avancèrent vers la France, titubant comme des ivrognes. Certains perdaient l'équilibre, ne se relevaient jamais. D'autres saignaient du nez en . Le sang glaçait à leurs barbes. Des particules de gel voletaient. Les pieds nus des hommes claquaient comme des sabots, la peau de leurs jambes se détachait, on voyait les os. Ils ne sentaient rien.

Ainsi rentrait le troupeau des éclopés, l'armée des larves...
Commenter  J’apprécie          160
missmolko1   26 décembre 2015
Le maître de peinture, tome 2 : L'inexplicable don de Frédéric Richaud
- La source d'inspiration? Et c'est quoi exactement?... Concrètement?

- Eh bien... Parfois, souvent même, lorsque je peignais, il se passait quelque chose de très... fort ! Entre la palette, le pinceau et l'image qui faisait que mes toiles devenaient beaucoup plus que des toiles ! Et ce quelque chose, appelle-le comme tu voudras : grâce, inspiration, dieu ou diable, j'ai fini par le rechercher de manière quasi obsessionnelle !... Ce qui n'a fait que m'en éloigner régulièrement, et presque irrémédiablement ! C'est a devenir fou....
Commenter  J’apprécie          150
michfred   24 avril 2020
Luc Dietrich de Frédéric Richaud
Si L'apprentissage de la ville se présente comme la suite immédiate du Bonheur des tristes, la différence entre les deux ouvrages est de taille. Avec ce livre aux accents picaresques, le nouvel adepte de Gurdjieff entend moins, cette fois-ci, se complaire à décrire son passé que s'appuyer sur lui pour dresser le portrait d'un homme qui, après avoir longtemps été fasciné par le vide , s'éveille à la conscience de soi, ce "métal inconnu". Tant pis si le résultat ne contente pas le lecteur : "J'ai atteint un but, écrit Dietrich à Lavastine. J'ai donné ma pleine mesure. J'ai le sentiment, la certitude de ne pas pouvoir faire mieux maintenant. "
Commenter  J’apprécie          120
Myriam3   05 février 2016
La ménagerie de Versailles de Frédéric Richaud
Le voyageur qui arrive de l'est ne voit d'abord de Brest que des dos de maisons qui font comme un grand rempart de pierres grises. cette ville n'est pas faite pour la terre qu'elle regarde à peine. Elle est faite pour la mer et le ciel qu'elle contemple sans cesse. La cité s'incline vers le port, vaste place encombrée d'hommes, de caisses, d'animaux, de cris. Il faut du temps pour apercevoir la mer, tellement sa surface est couverte de navires et de pontons, tellement l'horizon est rempli de mâts et de voilures.
Commenter  J’apprécie          100
Myriam3   11 février 2016
La ménagerie de Versailles de Frédéric Richaud
Peu à peu les sources se tarirent, l'herbe verte se raréfia. Ils ne longèrent bientôt plus que des terres assoiffées et des coteaux nus, traversèrent des forêts de petits arbres secs à l'ombre odorante mais pauvre. Parfois, un village se détendait dans l'air en tremblant; des silhouettes d'hommes ou d'animaux surgissaient au détour d'un champ.
Commenter  J’apprécie          100
ivredelivres   15 janvier 2012
Jean-Jacques de Frédéric Richaud
la littérature, quand elle est bien faite, peut littéralement changer les hommes et le monde
Commenter  J’apprécie          90
Bubu-le-bourguignon   16 mars 2013
La bataille, tome 1 de Frédéric Richaud
Un officiers s'adressant à Napoléon après que son cheval fut toucher par une balle :

- C'est beaucoup trop dangereux ici, Majesté ! Partez ou je vous fais enlever par mes hommes !

- Oseriez vous me donner un ordre monsieur ?
Commenter  J’apprécie          60
tchouk-tchouk-nougat   05 août 2018
Bérézina, tome 3 : La neige de Frédéric Richaud
Ils ne furent qu'une poignée à passer le Niémen... Ils laissaient derrière eux des milliers d'hommes et de femmes que le rêve d'un seul avait conduits au désastre... Durant des mois ces ombres avancèrent vers la France, titubant comme des ivrognes. Certains perdaient l'équilibre, ne se relevaient jamais. Les pieds nus des hommes claquaient comme des sabots. La peau de leurs jambes se détachaient, on voyait les os, ils ne sentaient rien. Ainsi rentrait le troupeau des éclopés, l'armée des larves.
Commenter  J’apprécie          50
michfred   24 avril 2020
Luc Dietrich de Frédéric Richaud
Il n'a que cinq ans, mais il voit bien que quelque chose ne tourne pas rond autour de lui. Que signifie la pâleur de sa mère ? Et pourquoi son père doit-il si souvent rester allongé ? On lui fait croire qu'il a été blessé à la guerre, qu'il a besoin de repos, que tout va s'arranger.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..