AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 767 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Brännkyrka , le 2/06/1981
Biographie :

Carl Fredrik Backman est un chroniqueur, blogueur et romancier suédois.

Il enchaîne les petits boulots avant de devenir journaliste. Il a écrit pour Helsingborgs Dagblad et Moore Magazine.

En 2012, il publie son premier roman, "Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove" (En man som heter Ove), qui remporte un succès retentissant en Suède, avec plus de 500 000 exemplaires vendus en un an.

Le roman a été adapté en film en 2015 (titre français: Mr. Ove), réalisé par Hannes Holm, nominé aux Oscars 2017 dans la catégorie du Meilleur film en langue étrangère, avec Rolf Lassgård dans le rôle-titre.

"Ma grand-mère vous passe le bonjour" (Min mormor hälsar och säger förlåt, 2013) et "Britt-Marie var här" (2014) ont été best-sellers numéro un dans sa Suède natale.

Il est marié depuis 2009 avec Neda Shafti Backman.

son site : http://www.fredrikbackman.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce VO du film Britt-Marie var här (2019), adaptation du roman de Fredrik Backman paru en francais sous le titre Le monde selon Britt-Marie


Citations et extraits (302) Voir plus Ajouter une citation
Kittiwake   15 mars 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Aimer quelqu'un, c'est comme emménager dans une maison, disait Sonja. Au début, on tombe amoureux de la nouveauté. On s'étonne chaque matin que tout cela ne vous appartienne, comme si on craignait qu'on n'annonce qu'il y a eu méprise, que nous ne sommes en réalité pas autorisés à habiter une si belle demeure. Puis les années passent et la façade se ternit, le bois se fissure par endroit, et on commence à aimer la maison moins pour sa perfection que pour ses imperfections. On apprend par cœur chacun de ses coins et recoins ; comment éviter de coincer la clé dans la serrure quand il fait froid ; quelles lattes du parquet ploient quand on marche dessus ; comment ouvrir la penderie sans faire grincer la porte. ce sont tous ces petits secrets qui font que c'est notre maison.

Commenter  J’apprécie          682
marina53   11 juin 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Chacun est ce qu'il est à cause de ce qu'il fait, pas à cause de ce qu'il dit.
Commenter  J’apprécie          490
marina53   09 juin 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Le temps est une chose étonnante. La plupart d'entre nous ne vivent que pour ce qui est devant eux. Pour quelques jours, quelques semaines, quelques années. L'un des moments les plus douloureux dans la vie de chacun est sans doute l'instant où l'on a atteint l'âge où il y a plus de choses à voir en arrière que vers l'avant. Quand le temps n'est plus devant nous, nous devons trouver d'autres raison de vivre. Le souvenir, peut-être. Les après-midi au soleil, la main d'une autre personne dans la sienne. Le parfum des plates-bandes en fleurs. Les dimanches au café. Les petits-enfants, peut-être. Nous trouvons une façon d'exister pour l'avenir d'un autre.
Commenter  J’apprécie          460
marina53   06 juin 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Nous la [ la mort ] redoutons, et pourtant la plupart d'entre nous ont peur qu'elle n'emporte quelqu'un d'autre plus qu'elle ne nous emporte nous-mêmes. Car la plus grande crainte face à la mort est qu'elle passe à côté de nous. Et nous laisse esseulés.
Commenter  J’apprécie          461
Verdorie   14 avril 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
[...] le chagrin est un sentiment à double tranchant, car quand les hommes ne le partagent pas, il peut partager les hommes.
Commenter  J’apprécie          450
michemuche   21 mai 2015
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Quel genre d'amour Est-ce donc si on quitte l'autre à la moindre difficulté ?

si on abandonne l'autre quand les choses deviennent désagréables ?

Dites-moi quel genre d'amour c'est ?
Commenter  J’apprécie          392
marina53   11 juin 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Ce sont d'étranges choses qui nous manquent quand on a perdu quelqu'un. Les petites choses. Les sourires. La façon qu'elle avait de se retourner dans son sommeil. Repeindre les pièces pour elle.
Commenter  J’apprécie          360
michemuche   14 mai 2015
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Plus personne ne sait faire le café correctement, pas plus qu'écrire à la main.

A présent, on ne jure que par les ordinateurs et les machines à expressos.

Où va donc le monde quand les gens ne savent plus écrire ni préparer le café ?

Où ?
Commenter  J’apprécie          333
marina53   05 juin 2014
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
On dit que les hommes les meilleurs sont pétris de défauts, et que le plus souvent, après avoir eu quelque faiblesse, ils n'en ont que plus de valeur.
Commenter  J’apprécie          330
Marymary   06 mai 2015
Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman
Ernest était le plus gros chat de gouttière au monde.

Quand Sonja était petite, il lui semblait aussi grand qu'un poney. Il allait et venait à son gré dans la maison, mais n'y habitait pas. En réalité, personne ne savait où il vivait. Sonja l'avait baptisé Ernest d'après Ernest Hemingway. Son père ne s'était jamais intéressé aux livres, mais quand sa fille de cinq ans se mit à lire le journal quotidien, il ne fut pas assez bête pour ne pas voir qu'il devait agir. "Une p'tite fille peut pas lire des conneries pareilles, ou elle va y laisser sa cervelle" expliqua-t-il quand il l'emmena à la bibliothèque du village.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..