AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 29 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Gabriel Chardin est un physicien français.

Il a travaillé au Dapnia (Département d'astrophysique, de physique des particules, de physique nucléaire et de l'instrumentation associée) du Centre CEA de Saclay.
Il a contribué à fonder l'expérience EDELWEISS visant à tester l'hypothèse suivant laquelle les Wimps constitueraient la matière noire, et en a été le porte-parole.

En 2007, il devient directeur du Centre de spectrométrie nucléaire et de spectrométrie de masse (CSNSM) de l'Université Paris XI. La même année, il reçoit la médaille d'argent du CNRS pour ses travaux sur la recherche de la matière cachée de l’Univers.

Il fait des recherches sur l'hypothèse d'une masse négative pour l'antimatière (ce qui en ferait de la matière exotique, et donnerait une piste d'antigravité). Selon lui, cette hypothèse offrirait une explication à l'expansion de l'univers.
Avec Aurélien Benoît-Lévy, il propose un modèle alternatif au modèle standard en remplaçant l'énergie noire et la matière noire par l'antimatière pour expliquer l'histoire de l'univers sans zones d'ombre.

Il a écrit plusieurs livres de vulgarisation scientifique, aussi bien généraux que reprenant ses propres hypothèses.

Il est président du comité des Très grandes infrastructures de recherche (TGIR) du CNRS depuis le 1er septembre 2014.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En partenariat avec La RechercheGabriel Chardin, Denis Delbecq, Marc Déjardin, Elie During, Etienne Klein et al. A moins de vivre très vieux, votre existence n'excèdera pas trois milliards de secondes. Cette durée nous fait prendre conscience du temps qui passe. Mais passe-t-il vraiment? Les chercheurs s'interrogent: et si cette sensation du temps qui s'écoule n'était qu'une illusion? le temps est-il une entité physique véritable ou émane-t-il des relations entre les objets? Ces questions fondamentales sont aussi anciennes que la philosophie elle-même et malgré les avancées spectaculaires de la physique, les interrogations demeurent. Des horloges atomiques au destin de l'univers, du voyage dans le futur au c?ur des trous noirs les chercheurs, physiciens ou philosophes, mènent l'enquête, à la recherche du temps. Voir la fiche du livre sur : https://www.dunod.com/sciences-techniques/temps-un-eternel-recommencement ********************************* Retrouvez-nous sur : --- www.dunod.com --- Facebook : https://www.facebook.com/editionsdunod/ --- Twitter : https://twitter.com/DUNOD

+ Lire la suite

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
OutOfTime   01 décembre 2019
Peut-on voyager dans le temps ? de Gabriel Chardin
De façon très surprenante, la physique récente affirme que, même si les limites de notre technologie nous en rendent parfaitement incapables aujourd'hui, la téléportation à la vitesse de la lumière d'un objet quantique avec son état exact est possible et pourrait s'envisager dans un futur lointain, imaginant, dans le cadre de voyages interplanétaires, la téléportation d'un individu de la Terre sur Mars, le physicien britannique Roger Penrose pose la question de savoir si, une fois la copie réalisée, il faudrait ou non supprimer l'original resté sur Terre. Après tout, vous n'aimeriez peut-être pas rencontrer, de retour de mission sur Mars, votre double errant sur Terre. La mécanique quantique fournit une justification à cette ''euthanasie'' : une fois la téléportation sur Mars réalisée, l'individu ayant servi de modèle pour la copie fidèle, resté sur Terre, a nécessairement été modifié pendant la copie. En effet, le simple fait de réaliser un clone, c'est-à-dire une copie rigoureusement exacte, d'un objet a pour conséquence qu'on ne peut plus garantir que l'original est dans son état initial.

Cette brève étude de la téléportation quantique met en évidence un nouvel aspect du voyage dans le temps : un objet peut être totalement réduit à sa description quantique. Celle-ci permet, en principe, sa reconstruction, à condition que l'on sache stocker pendant le voyage cette information complexe. Au moins en principe, on peut donc imaginer de conserver l'information d'individus copiés et de les recréer à l'endroit et à l'époque - ici ultérieure- de notre convenance. Ces individus reconstruits auraient alors l'impression d'être passés instantanément d'un point à un autre de l'espace-temps. Même si cela semble aujourd'hui très au-delà de nos possibilités technologiques, il n'est pas exclu que, dans les siècles prochains, la réalisation d'une copie quantique d'un individu, quelques instants avant sa mort, son transport à travers des fibres optiques et le stockage intermédiaire de la description de la procédure de copie permettront de reconstituer cet individu à une époque ultérieure et donc, en ce sens, de le faire voyager dans le temps.

La téléportation quantique que nous venons de décrire ne permet cependant que de copier un objet et de le reconstruire dans le futur, non dans le passé. Or, comme le fait remarquer la Reine dans Alice au pays des merveilles, ''c'est une bien pauvre mémoire que celle qui ne marche qu'à l'envers''. Si nous voyageons dans le passé, nous entendons y voyager de façon voulue et contrôlée, avec notre identité et nos souvenirs de notre époque de départ. Cependant, nous sentons bien que dans une large mesure, vouloir ramener un individu dans le passé, supposé figé et connu, et l'y laisser libre de ses mouvements semblent quelque peu contradictoire. Si nous pouvons modifier le passé, la nature, ainsi d'ailleurs que d'autres que nous, peuvent également s'en charger. Vouloir alors retourner vers un passé unique et déterminé semble contredire la liberté que nous voulons nous voir attribuée. Cela peut signifier que le voyage vers le passé est totalement interdit par la nature, ou que le passé est, d'une façon fondamentale, aussi incertain que le futur nous semble l'être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206   04 juin 2015
L'Antimatière : La matière qui remonte le temps de Gabriel Chardin
la véritable construction de l'antimatière devait encore attendre trente années que la mécanique quantique cherche à se marier à la relativité restreinte
Commenter  J’apprécie          50
Anis0206   12 octobre 2015
Peut-on voyager dans le temps ? de Gabriel Chardin
Revenir en arrière pour corriger une erreur malheureuse ou pour infléchir le cours des choses, qui n'en a pas rêvé? Sur ce point, les physiciens ne sont pas moins imaginatifs que le commun des mortels...
Commenter  J’apprécie          40
OutOfTime   05 décembre 2019
Peut-on voyager dans le temps ? de Gabriel Chardin
Paul Dirac fut le premier à comprendre qu'à notre monde de matière correspondait un monde miroir, celui de l'antimatière : ainsi, à l'électron correspond par exemple un anti-électron aujourd'hui appelé positron. Ce positron apparaissait dans la théorie quantique comme un objet de charge et de masse (et donc d'énergie) opposées à celles de l'électron. Bien que Dirac l'ait lui-même remarqué, ce furent les physiciens américains John Wheeler et Richard Feynman qui, dans les années 1940, montrèrent que, dans la théorie quantique de l'électromagnétisme, le positron apparaît réellement comme un électron qui remonte le temps. Le problème est que, si positron et électron évoluent dans le même espace, quel sens peut avoir qu'un électron ait le même sens du temps que nous tandis qu'un positron placé juste à côté de lui verrait un sens du temps opposé ?

Dans la théorie de la gravitation, il est possible de comprendre comment ces deux sens du temps pourraient coexister et comment l'antimatière pourrait être, en un sens très réel, la matière qui remonte le temps, si l'on n'a pas affaire à un seul espace-temps, mais à deux espaces-temps faiblement couplés.

[...] Par ailleurs, comment se fait-il que nous n'ayons jamais pris conscience de la présence du deuxième Univers, s'il existe ? Cette présence a pu nous échapper si les deux Univers sont très peu couplés : de tels trous de ver n'existent qu'en présence d'une particule et à chaque fois, cette fenêtre pour les particules que nous connaissons, est de dimension microscopique. Ainsi, le couplage avec le deuxième Univers est faible, car les ''portes'' des trous de ver de Carter, attachées aux particules sont de taille microscopique et relativement espacées les une des autres, sauf dans le cas de corps extrêmement denses comme les étoiles à neutrons, où les portes occupent une grande portion de l'espace tant les particules sont proches les unes des autres. Cela permettra, nous le verrons par la suite, de ne pas mettre en danger notre flèche du temps.

--Notre flèche du temps peut en effet être menacée dès lors que je dialogue entre les deux espaces s'effectue à temps renversé.-- De tels dialogues à temps renversé existent en principe car certains trous noirs en rotation rapide mettent en jeu une région, que l'on appelle ''l'ergosphère'', où un objet peut être vu par un observateur extérieur comme ayant une énergie négative, alors même qu'il n'est pas encore capturé par le trou noir et qu'il peut encore en ressortir -étant d'énergie négative, il doit cependant pour cela sacrifier une partie de lui-même, ou précipiter dans le trou noir un autre objet, afin de retrouver une énergie positive. Si l'on cherche à dialoguer avec un tel objet, par exemple grâce à un signal radio, le dialogue entre nous et l'objet est renversé dans le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
OutOfTime   09 décembre 2019
Peut-on voyager dans le temps ? de Gabriel Chardin
En physique des particules, des collisions violentes permettent de produire en quantité égale particules de matière et d'antimatière, la matière qui remonte le temps, mais nous ne disposons d'aucun moyen de réaliser une production douce d'antimatière, sans perte de cohérence, à partir de la matière seule.

De son côté, la gravitation, qui décrit les espaces-temps courbes, n'est pas loin de réaliser les conditions nécessaires à une machine à voyager dans le temps. Bien sûr, il n'est pas possible d'utiliser les trous noirs pour remonter dans le passé au sens naïf où nous pourrions vouloir le faire, afin de revivre nos expériences passées ou de corriger nos erreurs. En effet, dès que nous nous approchons de la construction d'une machine à voyager dans le temps, la nature se défend et détruit la machine avant que celle-ci ait pu fonctionner, respectant jusqu'ici, pour chaque exemple de machine inventé par les physiciens, la conjecture de Stephen Hawking de ''protection chronologique''.
Commenter  J’apprécie          10
Cyril_lect   22 juin 2018
L'insoutenable gravité de l'univers de Gabriel Chardin
J'espère que leur contenu [des chapitres du livre] pourra intéresser autant le lecteur curieux de sciences qu'une fraction significative de mes collègues physiciens et mathématiciens qui travaillent, parfois depuis plusieurs dizaines d'années, à la résolution de l'énigme. (page 7)
Commenter  J’apprécie          20
museumdetoulouse   14 mars 2014
Quand la science a dit c'est bizarre ! de Gabriel Chardin
On voudrait qualifier de "vide" ce qui ne contient rien. Mais ce qui ne contient rien doit contenir quand même au moins... de l'espace vide, du moins selon les conceptions communes : on sera donc tenté d'appeler "vide" l'espace sans contenu.
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206   20 juillet 2019
L'insoutenable gravité de l'univers de Gabriel Chardin
Une théorie unique et nécessaire qui décrit l'ensemble des interactions présentes dans notre univers, est une sorte de Graal des physiciens que l'on appelle la théorie du tout.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Gabriel Chardin (49)Voir plus


Quiz Voir plus

Encyclopédie Larousse : à la découverte de l'univers vu au 20ème siècle

Si la Terre passe exactement entre le Soleil et la Lune, la Lune ne recevant plus les rayons solaires, on dit qu'il y a

éclipse solaire
éclipse lunaire

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : cosmologie , astronomie , géographieCréer un quiz sur cet auteur