AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de migdal


migdal   24 septembre 2020
Le portrait de Martin Sommervieu de Gabriel Privat
La pièce était intégralement tapissée de livres, du sol au plafond, ne laissant que trois espaces libres, pour la fenêtre, la porte et le lit. Celui-ci était surmonté d'un crucifix en bois d'ébène et au Christ d'ivoire, et d'une gravure ancienne, au papier jauni, sous verre, dans un cadre de bois doré.

Curieux, Martin s'approcha de la gravure. Ecarquillant les yeux, il recula d'un pas en arrière. Dans le cadre était représenté le portrait d'un homme d'âge indéfinissable, portant en légende « Martin Sommervieu, chasseur du roi ». Son visage ressemblait à s'y méprendre avec celui de Martin qui crut s'y voir comme happé par un autre siècle.

Se reprenant, il se tourna vers le notaire :

⁃ Ah ! Ça ! Maître Olivier, connaissiez-vous l'existence de ce portrait ?

⁃ Je n'y avais jamais fait attention, répondit l'homme impassible.

⁃ Vous ne trouvez pas que. .. enfin, je veux dire...

⁃ Comment cela ?

⁃ Qu'il me ressemble ?

Maître Olivier se pencha à son tour, regarda son client et, se redressant dit flegmatiquement en rajustant ses lunettes.

⁃ C'est étonnant oui. Même nom, même prénom, même visage ou presque, à plus de deux siècles de distance. La coïncidence est frappante.

Coincidence ? Martin se souvint d'une phrase lue et méditée jadis dans Les chemins de la mer de François Mauriac : « Nous méritons toutes nos rencontres ; elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer. » Sans être un mystique, il n'avait jamais cru au hasard. Encore moins en cet instant. Cela ne faisait pas de doute, il se tenait devant l'image de son ancêtre.
Commenter  J’apprécie          300





Ont apprécié cette citation (29)voir plus