AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.55 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Charleroi
Biographie :

Gabrielle Borile est scénariste de bande dessinée.

Née à Charleroi (Belgique), d’origine italienne, Gabrielle Borile a fait des études de droit et de journalisme à l’Université libre de Bruxelles avant de se consacrer à la presse écrite et à l’édition.

Scénariste pour France 2 et France 3, elle a écrit notamment des films pour la télévision tels que Les Enfants du Jour (interprété par Clémentine Célarié, réalisé par Harry Cleven), Le Premier Fils, Le Prix du mensonge, Pierre et Farid, Les Secrets du Volcan. Elle a scénarisé de nombreuses adaptations littéraires dont notamment La Petite Fadette (d’après George Sand), Quand la mer se retire, La vie c’est mieux quand on est grand et, plus récemment, La Marquise des Ombres (interprété par Anne Parillaud).

En cinéma, elle a coscénarisé avec le réalisateur Benoît Lamy le long métrage Combat de Fauves (1997, avec Richard Bohringer) et écrit le film Miss Montigny réalisé par Miel van Hoogenbemt (interprété par Ariane Ascaride et Sophie Quinton).

Gabrielle Borile est professeur de scénario à l’IAD (Institut des Arts de Diffusion) et membre de la Commission de sélection du Film en Belgique. Elle a donné cours à l’Université libre de Bruxelles et siégé au Comité belge de la SACD. Expert à l’Atelier Grand Nord (Québec), elle a été membre du Comité de lecture du Centre de l’Audio-visuel à Bruxelles. Elle a participé aux jurys des Trophées du Meilleur scénario du CNC et aux sélections des Ateliers d’écriture Équinoxe. Auteur de bandes dessinées, elle a aussi coécrit une vingtaine d’albums de la série Victor Sackville dessinée par Francis Carin aux Éditions du Lombard.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Gabrielle Borile   (33)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Davalian   31 décembre 2015
Victor Sackville, Tome 20 : Le chiffre romain de Gabrielle Borile
- A Rome on se lie très vite en amitié, Mister Sackville, c'est le climat... La splendeur du soleil est propice à l'intimité des corps et des esprits...

- La splendeur du soleil peut-elle justifier vos mensonges ?

- Ce David Fielding vous a demandé de l'emmener à la soirée de la comtessa n'est-ce pas ?... Et pour ce petit service, combien vous a-t-il payé ?
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   30 décembre 2015
Victor Sackville, tome 18 : L'homme de Berlin de Gabrielle Borile
- Elles vous disent tout, vos cartes ? Et hier à la Haye, quand vous avez perdu au poker ?

- Ça n'a rien à voir ! Je suis tombé sur un tricheur professionnel !

- J'oubliais ! Vous, vous n'êtes qu'un tricheur amateur...

- Là n'est pas la question ! Mais un tricheur professionnel doit respecter certaines règles de base...

- Oui... c'est une question d'honnêteté !
Commenter  J’apprécie          80
Davalian   01 janvier 2016
Victor Sackville, tome 17 : L'Echiquier Anderson de Gabrielle Borile
- Vous avez quartier libre mon cher... Je sais que vous avez vécu ici... Vous devez avoir envie de parcourir les rues de Dartmouth...

- Merci, monsieur le ministre... Je vous retrouverai pour le thé.
Commenter  J’apprécie          80
Davalian   05 septembre 2015
Victor Sackville, Tome 4 : Le loup des Ardennes de Gabrielle Borile
- Quel temps affreux !

- Quoi d'étonnant ? Spa est une ville d 'eaux !!
Commenter  J’apprécie          70
Davalian   30 décembre 2015
Victor Sackville, tome 16 : Duel à sirmione de Gabrielle Borile
- Pourquoi sommes-nous rongés à ce point par le passé et l'avenir, cher Anton ?

- L'un pourtant a disparu et l'autre n'existe par encore...
Commenter  J’apprécie          40
pilou62200   27 août 2015
Victor Sackville, Tome 9 : L'imposteur de Gabrielle Borile
Biarritz !! Mon enfer commence …je me demande ce que ta sœur et toi trouvez à cette ville, Victor…

Voyons, Edwin, quel ingrat tu fais ! Biarritz est un endroit merveilleux…

Cela fait huit ans que nous sommes mariés et je ne comprends toujours pas le plaisir que l’on peut éprouver à se retrouver au milieu de tous ces mondains…

Je ne supporte plus ces histoires entre femmes du monde, ministres et princesses d’opérette. Ces gens n’ont vraiment rien d’autres à faire.

Allons, cher beau-frère….tu sais bien que ça n’est pas le genre des Sackville. Nos parents ont acheté une maison ici, il y a 20 ans…Helen et moi aimons y retrouver nos souvenirs d’enfance...



Commenter  J’apprécie          20
pilou62200   27 août 2015
Victor Sackville - Intégrale, tome 1 de Gabrielle Borile
Mais la méfiance n'est-elle pas une qualité dans notre métier ?

Et ce proverbe égyptien nous va comme un gant : "Tends-lui la main, mais compte toujours tes doigts en le quittant !"...
Commenter  J’apprécie          30
pilou62200   27 août 2015
Victor Sackville, Tome 4 : Le loup des Ardennes de Gabrielle Borile
Alors, monsieur Jourat, vous avez réfléchi !

Je n’ai pas le dernier sou….

C’était vraiment déraisonnable d’être mon partenaire au poker, monsieur Jourat !

J’ai vos informations, monsieur…Cela n’a pas été chose facile, car les domestiques de la villa Neubois n’ont pas accès aux autres villas du QG…

Fort bien monsieur Jourat. Procédons maintenant à un échange. Je vous rends votre reconnaissance de dettes, et je prends cette enveloppe…Promettez moi une chose, mon ami. Ne jouez plus jamais au poker...

Commenter  J’apprécie          20
pilou62200   20 novembre 2015
Victor Sackville, tome 18 : L'homme de Berlin de Gabrielle Borile
1918, près de la frontière Hollando-prussienne



Anton :

Pardon …

Sir, les boches sont dans le train !

Victor Sackville :

Rein de plus normal, Anton. Nous allons franchir la frontière !

Et cessez de m’appeler « Sir » !

Anton :

Ce n’est pas normal ! On est encore en Hollande, tout de même ! En pays neutre !

Victor Sackville :

Cessez de vous inquiéter, Anton. Nous disposons d’une couverture parfaite !

Commenter  J’apprécie          20
pilou62200   20 novembre 2015
Victor Sackville, tome 21 : Le disparu du Train Bleu de Gabrielle Borile
Edgar :

Ma mission touche à sa fin…, et la vôtre aussi…vous avez chaperonné les charmants enfants du professeur, n’est-ce pas ?

Victor Sackville :

J’en ai bien l’impression…cette nuit à bord du train a été fertile en … »illusions » plutôt qu’en véritables émotions …

Edgar :

Sauf pour un imbécile d’allemand qui croyait pouvoir doubler tout le monde…à présent, il a disparu : il a été le dindon de la farce…

Victor Sackville :

Il a disparu, en effet…Mais vous disiez que votre mission était terminée…expliquez-moi !

Edgar :

Vous voyez cette encoche dans le cuir …le professeur qui a su conquérir l’affection de Boris (le tigre), y a placé lui-même le document d’une extrême valeur qui se retrouvera dans quelques heures en sureté dans…votre pays …





Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Petit Pays

Comment s'appelle le père de Gabriel ?

Martin
Mathieu
Michel
Mohammed

50 questions
1771 lecteurs ont répondu
Thème : Petit pays de Gaël FayeCréer un quiz sur cet auteur