AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 2.68 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Chartres , 1971
Biographie :

Née à Chartres en 1971, Gaëlle Obiégly passe son enfance dans les plaines de Beauce dont elle garde un souvenir de solitude et d'ennui, puis est pensionnaire à Saint-germain-en-Laye. Aujourd'hui, elle vit et travaille à Paris. Son premier roman, Petite figurine en biscuit qui tourne sur elle-même dans sa boîte à musique, le portrait de Gala, une jeune femme solitaire, paraît en 2000 dans la collection L'Arpenteur. Elle publie aussi le Vingt et Un Août, dont l'héroïne, une mythomane, décide de se livrer pour s' affranchir, en 2005, Faune, un étonnant bestiaire fait d'une succession de courts récits. Elle a également publié un texte pour la jeunesse. Son nouveau roman, La Nature, paru en mars 2007, traite d'un sujet d'une grande actualité : " Une femme est devenue objet, bonne, conquête, actrice, starlette, employée, intellectuelle, réceptionniste, ouvrière, religieuse, trotskiste, naturaliste, épouse, résistante, mère, veuve, enseignante après avoir été une enfant. Une femme se sent déchue parce qu'elle n'est plus l'incomparable. Qui l'a trahie ? La nature ? ". jeune écrivain lucide et talentueuse, Gaëlle Obiégly s'impose par son écriture précise et très personnelle.
+ Voir plus
Source : amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Gaëlle Obiégly   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Gaëlle Obiégly a grandi en Beauce. En 1993, elle commence à expérimenter la littérature à New York. de retour à Paris, elle apprend, à partir de 1996, le russe à l?Inalco. Écrit en marge des cours, son premier livre est publié en 2000 chez Gallimard-L?Arpenteur. Huit autres suivront, notamment N?être personne [Verticales, 2017]. Elle est pensionnaire de la Villa Médicis en 2014-2015. On peut déceler dans ses écrits une préoccupation constante pour la désertion, la vie à rebours, le retrait et les stratégies mises en ?uvre à cette fin
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
pyrouette   05 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
On se fait soi-même, avec l'aide des autres, chaque jour on recommence. Et la nuit nous défait.
Commenter  J’apprécie          203
pyrouette   10 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
La pensée c'est inclassable, c'est imparfait, autonome, ça n'entre pas dans un genre.
Commenter  J’apprécie          200
pyrouette   16 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
J'ai fermé la porte brusquement et au moment où j'ai tourné le verrou, plus par réflexe que par nécessité vu que j'étais seule dans l'immeuble, j'ai regretté mon geste vigoureusement.
Commenter  J’apprécie          160
pyrouette   12 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
Peut-être que le mal vous égare, mais le bien vous séquestre.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   09 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
Des terreurs et en même temps je n'ai peur de rien. Le danger, il vient de moi-même. Je me fais tout un monde de rien et soudain je tombe dans le désespoir.
Commenter  J’apprécie          110
pyrouette   11 octobre 2017
N'être personne de Gaëlle Obiégly
Les gens que j'aime sincèrement, je ne veux pas les décevoir en réussissant trop ma vie.
Commenter  J’apprécie          81
gradelle   02 novembre 2019
N'être personne de Gaëlle Obiégly
En général, je préfère écouter que parler.Il y a ça aussi. Peut-être que c’est ma nature qui m’a conduite à écrire. Ou plutôt l’écriture m’a confirmée sans la passivité. Il s’agit d’une passivité pleine de rigueur paradoxalement.
Commenter  J’apprécie          51
Calla   03 février 2012
Petit éloge de la jalousie de Gaëlle Obiégly
"Ce que nous n'aimons pas en l'autre, c'est ce que nous n'aimons pas en nous-même. C'est une manière de nous débarrasser de cette part de nous-même qui nous intoxique. autrement dit, les reproches se sont des déjections."
Commenter  J’apprécie          50
Yunali   14 octobre 2013
Mon prochain de Gaëlle Obiégly
Le langage est là pour nous embourgeoiser, nous intégrer, tandis que la pensée, la sensation sont émancipatrices. Qu'est-ce que je veux dire par embourgeoiser? C'est que dès qu'on parle, et ça s'accentue quand on communique par écrit, on est aux prises avec des normes. Les normes sont toujours bourgeoises. Écrire, ça ne peut être émancipateur que si on emmerde les normes.
Commenter  J’apprécie          40
Oreane   19 août 2013
Mon prochain de Gaëlle Obiégly
J’ai l’impression que je ne fais pas partie du monde. Il est derrière une paroi. Si j’osais la percer, mais avec quels outils, des tamanoirs, des éléphants, des guêpes géantes et d’autres créatures avec lesquelles je n’ai jamais été en contact s’élanceraient sur moi. Je n’ai pas vécu de catastrophes. Il m’arrive d’entrer dans des individus agenouillés sur les trottoirs de la ville. Il m’arrive aussi d’entrer dans des personnes figées au bord des chemins qui nous lient. Alors, le monde vient en moi, il me dévaste, il m’éclaire en même temps. Le monde comme un fantôme passe par mes fissures. Sinon, je ne peux pas le sentir. Sinon, je suis inhumaine, j’ai la maîtrise. J’observe les gens ordinaires jusqu’à l’apparition d’un être qui tend la main, qui prononce une phrase inouïe, qui demande un service ou rien, qui, fluidement, vient me chercher par la fissure.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

BD, les ennemis de nos héros (facile)

Accompagné d'Azraël, il chasse sans relâche les Schtroumpfs...

Gargantua
Gargamel
Gare St-Lazare
Gabriel
Gare aux gorilles

10 questions
611 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , aventure , coupleCréer un quiz sur cet auteur