AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 173 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Yokohama , 1979
Biographie :

Auteur de romans, d'interviews et d'essais, Genki Kawamura est aussi réalisateur de cinéma (notamment Confessions en 2010, Wolf Children en 2012 ou encore Parasite en 2014).

Véritable phénomène au Japon avec 1,3 millions d'exemplaires vendus, son livre Deux milliards de battements de coeur est en cours de traduction dans de nombreux pays. Publié sous ce premier titre en grand format en français, la version poche se rapproche plus du titre en version originale : Et si les chats disparaissaient du monde...

Source : Pocket éditions,Fleuve Editions
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (102) Voir plus Ajouter une citation
kuroineko   17 novembre 2018
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
L'amour finit toujours. Les gens ont beau le savoir, ils continuent de tomber amoureux.

Quand on y réfléchit, la vie, c'est pareil. On vit tout en sachant qu'un jour, on ne sera plus. Et tout comme l'amour, c'est son impermanence qui la fait briller avec tant d'éclat.
Commenter  J’apprécie          290
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
Pour qui regarde la vie de près, elle ressemble à une tragédie, mais de loin, c'est une comédie !

Un homme, affublé d’un chapeau melon et d’une queue-de-pie trop grande pour lui, m’a parlé tout en faisant tourner sa canne.

Ses mots m’ont touché. Plus que je n’aurais su le dire, ils prenaient tout leur sens depuis quelques jours.

L’homme a continué :

- Il y a bien une chose aussi inévitable que la mort : c’est la vie !

Je ne vous le fais pas dire. Je l’avais appris au moment où on m’avait annoncé la fatale nouvelle. La mort et la même vie ont la même valeur absolue. Seulement, pour moi, la balance commençait à pencher beaucoup trop en faveur de la première. » p 69 a 1
Commenter  J’apprécie          00
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
Quiconque vit est condamné à mourir. Jusqu’à preuve du contraire, les probabilités sont de l’ordre de cent pour cent. Mon trépas en lui-même ne représente donc pas un désastre particulier. Non, c’est plutôt ce que j’ai accompli dans ma vie, qui compte.

« Pour gagner quelque chose, on doit en perdre une par ailleurs », répétait maman.

En échange d’un surplus de vie, j’avais éliminé de la surface du globe téléphones, films et montres. Quant aux chats, je n’avais pu m’y résoudre. » p 147 a - 2
Commenter  J’apprécie          00
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
Quelle sensation étrange de m’apercevoir que, parmi les dizaines de numéros enregistrés dans les contacts de mon portable, j’étais incapable d’en réciter un seul de mémoire. Aucun, pas même ceux de mes amis proches, des collègues, ni des membres de ma famille. J’avais confié aveuglement le souvenir de ceux qui m’étaient chers, leurs noms, le moyen de les joindre, à mon téléphone et m’en étais détourné. C’était effrayant dans un sens. » p 45 a 6
Commenter  J’apprécie          00
moussk12   18 janvier 2018
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
En créant les téléphones portables, les humains avaient créé par la même occasion le manque et l'angoisse de ne pas l'avoir en permanence sous la main.
Commenter  J’apprécie          185
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
C’était terrible. J’ai compulsé la liste de mes contacts. Les noms défilaient à toute allure sur l’écran de mon portable. Aucun ne m’inspirait ; finalement, ils n’étaient rien de plus, pour moi, que des numéros. D’innombrables personnes avec lesquelles j’avais l’impression d’avoir un lien, mais ce lien s’évaporait aussitôt que j’y pensais. » p 32 a 3
Commenter  J’apprécie          00
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
Quand on vit seul (ou avec un chat), nul besoin de montre, finalement, inutile de s’attacher à l’égrenage des heures. » p 97 a 13
Commenter  J’apprécie          00
chicha56   31 mai 2020
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
Nous avons un don pour changer n’importe quel trésor en vieillerie sans valeur. » p 154 a – 9
Commenter  J’apprécie          00
Osmanthe   16 mai 2019
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
L'amour finit toujours. Les gens ont beau le savoir, ils continuent de tomber amoureux.

Quand on y réfléchit, la vie, c'est pareil. On vit tout en sachant qu'un jour, on ne sera plus. Et tout comme l'amour, c'est son impermanence qui la fait briller avec tant d'éclat.
Commenter  J’apprécie          140
JoyceG   19 novembre 2017
Et si les chats disparaissaient du monde... de Genki Kawamura
«Tout ce qui est gagné quelque part est perdu autre part, c’est évident, répétait souvent maman. »

« Les humains veulent tout, mais ne donnent rien. Nous ne sommes que des voleurs, en somme. Car tout ce qui est gagné par l’un est perdu pour l’autre. Comme on dit, le bonheur des uns fait le malheur des autres. » C’était sa vision du monde.
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Marche ou Crève

Sous quelle nom le livre a été publié?

Stephen King
Richard Bachman

17 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Marche ou crève de Stephen KingCréer un quiz sur cet auteur
.. ..