AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille, Bouches-du-Rhône , 1934
Biographie :

Georges Bardawil est un romancier, essayiste, biographe, journaliste, scénariste et réalisateur français.

Devenu scénariste, il signe les scénarios de trois films dans les années 1960.

En parallèle, il amorce une carrière de journaliste à Paris Match, puis devient l'un des fondateurs en 1967 du magazine Photo.

Il s'intéresse ensuite au milieu de la restauration et ouvre dans le 1er arrondissement de Paris le restaurant L'Atelier de Maître Albert, puis La Photogalerie, à la fois restaurant et galerie de photos, avant de fonder L’Écluse à Paris, le premier bar à vin de Bordeaux, qui devient une chaîne du même nom, qu’il a vendue (cinq établissements à Paris).

Résultat d'un pari, il publie dans la Série noire "Aimez-vous les femmes ?" (1961), un roman policier qui obtient un gros succès et est adapté sous le même titre au cinéma en 1964 par Jean Léon, sur un scénario de Roman Polanski et Gérard Brach.

Après la publication d'une biographie de la communiste française Inès Armand en 1993, il passe derrière la caméra et réalise en Russie le film "Confidences à un inconnu" (Ispoved neznakomtsu) en 1995, avec Sandrine Bonnaire, William Hurt et Jerzy Radziwilowicz.

En 2007, il publie "Une promesse de vin", un livre-reportage illustré de photographies d’Isabelle Rozenbaum.

+ Voir plus
Source : http://mtonvin.net et Catalogue de la BNF
Ajouter des informations
Bibliographie de Georges Bardawil   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Confidences à un inconnu (1996), un film de Georges Bardawil avec Sandrine Bonnaire et William Hurt. Bande annonce.


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
La Loi Unique dont je vous parlais à l’instant, reprit-il, nous enseigne que végétarisme ou carnivorisme ne signifient pas grand-chose en eux-mêmes. L’important est que l’homme trouve les aliments conformes à son milieu. Il y a, si vous voulez bien me suivre, deux principes fondamentaux que nous appellerons : yin et yang – la chose et son contraire – la contraction et la dilatation – la pesanteur et la force d’ascension – le froid et le chaud.

 L’hiver est un élément yin, et, pour se nourrir, l’homme devra donc se plier à la loi des contraires et se nourrir, pour atteindre l’équilibre, d’éléments yang, des éléments qui portent en eux-mêmes la chaleur. Les mêmes éléments seraient évidemment néfastes ou, en tout cas, superflus, en période yang, l’été autrement dit.

 C’est ainsi que je pense personnellement que carnivorisme et végétarisme ne signifient pas grand-chose.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
L’instant d’après, elle était dans mes bras. Elle y sanglota de joie. Et moi, tandis que j’embrassais ses joues humides, je ne pouvais m’empêcher de me demander s’il est possible de se marier sans savoir quelle est réellement la femme que l’on épouse, s’il est possible de vivre éternellement en compagnie d’un doute, si j’allais longtemps me poser la question : Priska, mon Ange, ou Dinah, mon Démon ?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
La sympathie entre deux êtres qui est, si vous voulez bien l’admettre, une force d’attraction au même titre que l’aimantation, est fonction de la différence entre leur charge d’activités opposées Autrement dit, votre métier, votre activité réelle s’opposent à la mienne et pourtant m’attirent. C’est la contradiction qui gît en nous et qui est cause de tant de drames.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Après tout, ça ne me regardait pas, ce que faisait cette fille de ses journées. J’étais pas son mari pour lui demander des comptes.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Le monde dont je vous ai parlé est idéal car il ne nécessite aucun artifice humain. Il est à l’image de la philosophie de la spontanéité où tout est parfait. Devant une telle philosophie, les notions de bien et de mal elles-mêmes cèdent le pas à quelque chose de plus important.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Je connais deux choses pour faire d’un homme sain un maniaque de la puissance : le revolver et la voiture, car il suffit, dans les deux cas, d’une petite pression de la main ou du pied pour libérer une force disproportionnée avec le geste dont elle est née.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Il ne suffit pas de savoir une chose pour qu’elle existe pour soi, il faut encore en avoir conscience.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Les ogres de la réalité sont moins grands mais plus cruels certainement que ceux de l’histoire.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
Si tu veux voir les étoiles, regarde le ciel et attends la nuit…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 février 2016
Aimez-vous les femmes ? de Georges Bardawil
L’homme qui cherche ne devrait pas omettre l’homme qui sait.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'Angleterre, quelle histoire !

L’Angleterre a été province de l’Empire Romain pendant près de quatre siècles.

vrai
faux

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoireCréer un quiz sur cet auteur